Aspérule odorante (plante médicinale): propriétés et utilisations

-

Petite plante vivace poussant dans les sous-bois, l'aspérule odorante est présente dans toute l'Europe, en France, et notamment en Alsace. Sa floraison a lieu de mai à juin. L'aspérule est reconnue pour ses nombreuses propriétés médicinales.

Présentation

Aspérule : plante disposant de propriétés médicinales.

Nom commun : Aspérule odorante
Nom latin : Asperula odorata ou Galium odoratum
Noms populaires : Hépatique Étoilée, muguet des bois, petit muguet, reine des bois, thé suisse.
Famille botanique : Rubiacées

Propriétés thérapeutiques

  • Antispasmodique et régulateur du système nerveux neuro-végétatif : nervosité, émotivité, insomnies, palpitations, extrasystoles, douleurs chroniques
  • Digestif : dyspepsie hyposthénique, insuffisance hépatique mineure, ictère, congestion hépatique, problèmes digestifs mineurs
  • Diurétique : rétention d'eau (œdèmes), lithiase rénale
  • Fluidifiant : thrombophlébite

Usages populaires

Tonique astringent
Antispasmodique et sédatif, hypnotique à haute dose : insomnies, troubles anxieux, vertiges, maux de tête, spasmes gastriques, antinévralgique
Anticoagulant
Stimulant de la digestion et des fonctions hépatiques : dyspepsies, lourdeurs, ballonnements
Diurétique : infections des voies urinaires, colibacilles, hydropisie
Sudorifique
Détergent
Foie : jaunisse, engorgements du foie et de la rate, douleurs abdominales

Utilisations et dosages

  • Infusion : 1 cuillerée à soupe de plante brisée par tasse d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes. A prendre 3 fois par jour.
  • Ou bien : 30 à 50 g de plante brisée par litre d'eau bouillante.
  • Tisane : 1 cuillerée a soupe de fleurs pour un quart de litre d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes. Prendre 2 à 3 tasses par jour, avec du miel.

Alimentation et boisson

L'aspérule permet d'aromatiser certaines liqueurs (macération de la plante entière), elle entre également dans la composition du vin de mai.
En effet, les fleurs séchées sont infusées dans du vin blanc avec un peu de sucre. Le vin est reconnu pour ses vertus toniques et digestives.

L'infusion d'aspérule est également très populaire.

Précautions et toxicité

L'aspérule contient de la coumarine en abondance. La coumarine agit comme un analgésique et un hypnotique.

Cependant, à forte dose, ce principe actif peut être toxique et provoquer des nausées, des vomissements, des céphalées, des vertiges, avec un ralentissement du cœur et une baisse de la température corporelle.

L'usage de la plante est donc contre-indiqué pour les femmes enceintes et allaitantes.

Principes chimiques actifs

L'aspérule comporte de la coumarine (anti-œdémateux) et de l'aspéruloside, un anti-inflammatoire.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.