Bardane: un remède contre l’acné

-

Grande plante herbacée très robuste, la bardane pousse dans tous les terrains incultes jusqu'à 1 800 m d'altitude. Rencontrée en Europe, Afrique du Nord et en Amérique du Nord, sa floraison s'étend de juillet à septembre. Elle dispose de nombreuses vertus et permet notamment de traiter l'acné.

Présentation

Bardane : la plante est un remède intéressant contre l'acné.

Nom commun : Bardane
Nom latin : Arctium Lappa, Lappa major
Noms populaires : Bouillon noir - Chou d'âne - Coupeau - Glouteron - Grateron - Herbe aux pouilleux - Herbe aux teigneux - Oreille de géant - Pignet – Peignerolle - Dogue
Famille botanique : Composées

Propriétés thérapeutiques

  • Protection de la peau : affections cutanées chroniques, furonculose, acné, certaines formes d'eczéma, croûtes de lait, varicelle
  • Antirhumatismal et antigoutteux
  • Cholagogue et cholérétique
  • Protecteur vasculaire
  • Hypoglycémiant
  • Antiseptique

Usages populaires

Peau : vertus dépuratives, acné, séborrhée, impétigo, sycosis, croûtes de lait, eczéma squameux et impétigineux, ulcères, furoncles, teigne, brûlures, morsures de serpent (vipères)
Pancréas : hypoglycémiant
Reins : cholérétique, diurétique
Catarrhe pulmonaire chronique
Usage externe sur les dermatoses et les ulcères
Voies respiratoires
Goutte, rhumatismes 

Utilisations et dosages

  • Décoction diurétique et hypoglycémiante : 50 g par litre d'eau (cuire à feu doux jusqu'à réduction aux 2/3, goût un peu amer). 3 tasses par jour
  • Teinture mère : 1 partie de racine pour 5 d'alcool, 1 à 10 g. dans une tasse de tisane, 3 fois par jour
  • Poudre : dose de 2 à 4 g par jour
  • Sirop : 1 partie de racine fraîche pour 8 d'eau et 8 de sucre : 30 à 100 g. par jour
  • Vin : 8 g. de graines par litre de vin blanc ; excellent diurétique
  • Lotion pour le cuir chevelu : racine, 100 g. ; racine d'Ortie, 50 g. ;
    1 demi-litre de rhum ; masser le cuir chevelu avec cette composition
  • Gargarismes : 20 g. de racines par jour en décoction 3 fois par jour
  • Décoction - En cas de rougeole : 25 à 30 g pour 1 demi-litre d'eau. Faire bouillir 3 à 4 minutes, laisser infuser 10 minutes. Passer, ajouter 2 cuillerées à soupe de miel. Faire prendre toutes les 5 minutes 1 cuillerée à dessert
  • Contre les « bleus » : cataplasmes de feuilles fraîches bouillies dans 1 litre d'eau salée, pendant 5 minutes. Garder le cataplasme 10 minutes
  • Contre la chute des cheveux : 15 à 20 g de feuilles fraîches pour 1 litre d'eau

Alimentation

La bardane est un excellent légume sauvage : ses racines peuvent se manger cuites à la façon des salsifis.

La jeune tige, dont le goût rappelle celui du cardon, est très bonne cuite à l'eau, salée, après avoir été débarrassée de son écorce.

Les jeunes tiges peuvent être accompagnées de vinaigrette ou de sauce blanche.

Précautions et contre-indications

La bardane est une plante diurétique, elle est donc déconseillée pour les personnes souffrant de calculs urinaires.

Principes chimiques actifs

La racine de la bardane contient : une huile essentielle, une grande quantité d'inuline, du mucilage, du sucre, du tanin, des matières résineuses, des sulfates et phosphates, de la chaux, de la magnésie, un principe amer, une huile volatile et un principe antibiotique.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.