Bétaïne HCl: Bienfaits et posologie

-

La bétaïne a été extraite pour la 1ère fois de la betterave sucrière. Mais elle est également présente dans les épinards, les céréales complètes, le germe de blé et dans une moindre mesure, dans les produits animaux.
La bétaïne représente un ensemble de molécules de structures chimiques analogues telles que la triméthylglycine ou glycine bétaïne.
Les bienfaits de la bétaïne HCL sont nombreux : en raison de sa structure chimique, elle est considérée comme agent protecteur du foie et des vaisseaux et joue un rôle osmorégulateur.

Présentation

La bétaïne est présente dans la betterave sucrière.

La bétaïne est composée d’un acide aminé, la glycine, et de 3 groupes méthyls. Ces groupes méthyls sont à la base de ses propriétés hépato- et cardio-protectrices, préventives de la stéatose.
Ainsi, elle participe au cycle de la méthionine dans les reins et le foie.
De plus, le métabolisme de la bétaïne aboutit à une augmentation de la production d’oxyde nitrique améliorant l’oxygénation des tissus et la performance sportive.
Enfin, la bétaïne agit comme un osmolyte. Son passage ou sa sortie de la cellule modifie l’hydratation cellulaire et protège les cellules du stress environnemental

A savoir que la bétaïne est déclinée en 2 autres dérivés :

  • le citrate de bétaïne est un dérivé de la bétaïne utilisé en cas de dyspepsie.
  • la bétaïne HCL (ou hypochloride) est utilisé dans les cas d’hypochloridrie

Bienfaits de la bétaïne

Hyperhomocystéinémie

L’hyperhomocystéinémie révèle une déficience en donneurs de méthyls : folate (vitamine B9), vitamine B12, choline ou bétaïne. Elle expose à un risque accru aux maladies cardiovasculaires et neuropsychiatriques.

Afin de vérifier les effets d’une supplémentation en bétaïne sur l’homocystéinémie, des sujets sains ont reçu 4 g / jour de bétaïne. Après 6 mois, sa concentration est restée stable alors qu’elle avait augmentée dans le groupe placebo1.
Tandis que l’étude de Brouwer2 a constaté une baisse de l’homocystéinémie de 8% chez des sujets sains avec la prise de 2 x 3 g / jour de bétaïne pendant 3 semaines.
Ensuite, l’effet de la bétaïne (6 g / jour) a été comparé à l’acide folique (0,8 g / jour) chez des sujets en bonne santé.
Dans ces conditions, il est retrouvé une baisse de 12% de l’homocystéinémie avec la bétaïne et de 20% avec l’acide folique3. Cependant, aucune n’a affecté la fonction vasculaire.

Enfin, plusieurs dosages de bétaïne ont été comparés4. Si la dose de 1 g est sans effet, 3 g et 6 g de bétaïne à jeûne dans un jus d’orange ont un effet immédiat dose – dépendante sur la concentration sanguine de bétaïne.
De même, une dose unique suffit à diminuer la teneur en homocystéine. Or, 6 g maintient cette teneur réduite pendant 24H.

Par ailleurs, si la bétaïne avait permis d’entraîner simultanément une baisse de l’homocystéinémie, une réduction du tissu adipeux chez le cochon, la prise de la prise de 6g/jour par des sujets obèses n’a pas impacté leur poids, dépense énergique de base ou tissu adipeux5.

Cholestérolémie

Les résultats d’études sur les valeurs de la lipidémie et du cholestérol sont variables suivant les études.
Cependant, certaines n’observent pas de modifications sur la cholestérolémie sur une période de 6 mois6. Alors que d’autres montrent une élévation du LDL-c de 11% et des triglycérides de 137. Tandis que le HDL-c reste de stable.

Stéatose

Les bienfaits de la bétaïne ont un impact bénéfique sur la stéatose.
La stéatose représente la cause majeure des cirrhoses alors qu’aucune thérapeutique n’est véritablement efficace pour la traiter,
Sachant que la bétaïne élève la teneur en S-adenosylmethionine (SAM), métabolite efficace sur la stéatose non alcoolique, c’est pourquoi ses effets ont été étudiés.
Effectivement, 500 mg 2 fois par jour pendant 1 an a permis de normaliser ou de réduire de 50% les enzymes hépatiques8. D'autant que la bétaïne est sécure et bien tolérée.

Tandis que l’étude de Abdelmalek9 a démontré que 10 g de bétaïne 2 fois par jour, augmentent et la méthionine et la SAM. Cependant, ce dosage n’a pas amélioré la stéatose bien qu’il l’ait stabilisée.
Enfin, une dernière étude10 confirme les bénéfices de la bétaïne dans la prise en charge des stéatoses non alcoolique. Ainsi 10 g / jour de bétaïne sur 1 andiminuent significativement les transaminases.
D'autre part, plus de 90% des sujets ont présenté une baisse du taux de graisses hépatiques et plus globalement de leur inflammation.

Performance sportive

Les bienfaits de la bétaïne ne s'arrêtent pas là.
Du fait que la bétaïne stimule la synthèse d’oxyde nitrique connu pour ses propriétés vasodilatatrices et osmorégulatrices, elle a fait l’objet de nombreux essais cliniques auprès de sportifs.

C’est pourquoi, différentes solutions de réhydratation contenant 5 g de bétaïne par litre ont été proposées en milieu d’entraînement  une fois une déshydratation de 2,7% du poids du corps ait été obtenue. Dans l’effort qui a suivi cette réhydratation, les solutions contenant de la bétaïne seule ou associée à des glucides ont permis une meilleure réhydratation et oxygénation des tissus. Néanmoins, aucune amélioration des performances n'a été observée comparativement à de l’eau ou de l’eau glucosée11.

Cependant, des cyclistes de loisirs ont accru leur performance sur sprint après consommation de 2,5g de bétaïne répartie en 2 prises journalières pendant 1 semaine12.
De même, la même dose de bétaïne dans le cadre de renforcement musculaire a amélioré l’endurance musculaire au niveau du nombre de squat et de la qualité des répétitions13.
Par contre elle ne semble pas efficace sur la force développée que ce soit sur des exercices excentriques ou concentriques14.

Pourtant une autre équipe a constaté une augmentation du nombre de répétions et du volume de charge lors d’exercices de presse avec un apport de 2,5 g de bétaïne / jour sur 14 jours. La concentration en lactate est moindre comparée au placebo sans que cette différence soit significative mais elle est associée à un taux d’oxygénation musculaire statistiquement supérieur sous bétaïne.
Egalement, l’étude de Lee EC15 confirme une augmentation de la puissance et de la force. Par contre, il précise que les propriétés ergogéniques de la bétaïne sont plus favorables aux petits groupes musculaires du haut du corps.

Au  niveau hormonal, la bétaïne accroît les sécrétions de l’hormone de croissance, de l’IGF-1 et diminue celle du cortisol après un effort intense. Alors qu’elle n’a pas d’action sur l’insuline16.
En conclusion, la bétaïne favorise l’anabolisme et la synthèse protéïque17.

Digestion

Lorsque des rats sont soumis à un stress, l’enrichissement de leur alimentation en bétaïne améliore leur fonction digestive par stimulation des sucs digestifs, préservation des microvillosités de la muqueuse intestinale et de l’équilibre du microbiote18.
Par ailleurs, les troubles digestifs avec brûlures gastriques sont couramment rencontrés et traités par des inhibiteurs de protons. En réduisant à l’excès l’acidité, l’assimilation des nutriments est fortement impactée.
Aussi, l'apport de 1,5g de bétaïne HCL permet d'amener le pH gastrique à une valeur inférieure à 4, et de restaurer les fonctions digestives et d’assimilation19.

Tandis que l’antidote d’appoint aux dyspepsies sera le citrate de bétaïne. Il est également proposé comme traitement des hypertriglycéridémies mineures.

Sécheresse buccale

La sécheresse buccale est une plainte récurrente lors de polymédication.
Aussi, a-t-il été proposé à 40 personnes d’utiliser une solution buccale composée de bétaïne, huile d’olive et xylitol.
Effectivement, après 1 semaine, les bénéfices étaient significativement présents avec une augmentation du flux salivaire, baisse des plaintes liées à la xérostomie et amélioration de la qualité de vie20.

Afin de palier à l’irritation de la muqueuse buccale, un dentifrice enrichi avec 4% en bétaïne a été comparé à un dentifrice classique, à raison de 2 brossages / jour durant 2 semaines.
De même, les résultats se sont montrés positifs avec une réduction de la sécheresse buccale et de ses conséquences. Cependant, aucun effet a été noté quant à la composition de la flore buccale, la plaque dentaire21.

Les différentes formes

Solution liquide ou gélules

La bétaïne est proposée en comprimés effervescents, solutions buvables, gélules ou granules.
Selon ses indications, elle sera disponible sous forme de bétaïne, de citrate de bétaïne ou de bétaïne HCL.

La bétaïne existe-t-elle en bio ?

La bétaïne est une substance végétale (ensemble de molécules) : elle ne peut donc pas être certifiée bio.

Posologie et dosages

La posologie minimale active de bétaïne est de 500 mg / jour.

  • Hyperhomocystéinémie et protection cardio-vasculaire : 3 à 5 g / jour – cure de 3 semaines à 6 mois
  • Stéatose, hypercholestérolémie : 2 x 500 mg / jour – cure de 1 an avec pauses thérapeutique
  • Digestion : 1,5 g de bétaïne en prise unique d’appoint
  • Sport :
    > hydratation : 5 g / litre de solution d’hydratation
    > performance sportive, musculation : 2 x 2,5 g/ jour – cure de 14 jours

Dangers de la bétaïne

Précautions d’emploi

Femmes enceintes et allaitantes
Régime hyposodé et désodé

Contre-indications

Non connues

Effets secondaires

Les effets secondaires de la bétaïne sont les suivants :

  • Nausées
  • Diarrhées

Interactions médicamenteuses

Non connues

Sources dans les aliments

Teneurs en bétaïne en mg / 100 g d’aliments.

Origine végétale et animale

Quinoa cru 630
Betterave cuite égouttée 255
Pain complet 227
Seigle 146
Pâtes crues 142
Betterave crue 129
Epinard congelé non préparé 117
Epinard cru 103
Epinard cuit 89
Boulghour cuit 83
Farine de blé entier 73
Farine de blé blanche 70
Pain 59
Graines de tournesol 35
Patate douce cuite 35
Sauce soja 30
Son d’avoine 20
Champignon cru 9,4

Poulet 21
Veau 19
Agneau 17
Lapin, gibier 16
Boeuf 15
Huîtres 12

Questions fréquentes

Qu'est-ce que la bétaïne ?

La bétaïne est un ensemble de molécules, présent dans les plantes.
Elle peut être extraite de la betterave sucrière et dispose de nombreuses propriétés.

Quels sont les bienfaits de la bétaïne ?

Les bienfaits de la bétaïne sont les suivants :
1. Réduction de l'homocystéine, liée aux maladies cardiovasculaires ou neuropsychiatriques
2. Amélioration de la stéatose
3. Augmentation des performances sportives
4. Amélioration de la fonction digestive
5. Diminution de la sécheresse buccale

Quels sont les dangers de la bétaïne ?

La bétaïne peut provoquer des nausées ou des diarrhées.
Elle est contre-indiquée pour les femmes enceintes ou allaitantes et pour les personnes suivant un régime
hyposodé et désodé.

Comment prendre la bétaïne ?

La bétaïne peut être prise sous forme de solutions buvables, gélules ou comprimés effervescents.


Bénédicte Moulin

Naturopathe et Nutritionniste. Titulaire d'un DESS de Nutrition. Naturopathe agréé FENA depuis 2015. Spécialisée en diététique, phytothérapie et compléments alimentaires.