Bromélaïne

-

La bromélaïne est un groupe d'enzymes extrait de la tige de l'ananas.
Elle a des propriétés puissantes qui sont utilisée dans divers troubles et maladies. Elle est anti-inflammatoire, anti-œdémateuse, anticoagulante et stimulante immunitaire. Elle a l’énorme avantage d’être sans effets secondaires ni toxicité.

Présentation

L'ananas est riche en enzymes

La bromélaïne ou broméline est un groupe d’enzymes protéolytiques (qui détruisent les protéines). On en trouve un peu dans l’ananas : 100 grammes de ce fruit contiendraient 45 à 100 mg de bromélaïne. Mais c’est dans sa tige qu’elle y est principalement concentrée.
Autrefois, les autochtones des Caraïbes utilisaient déjà l’ananas pour guérir les plaies. Quant aux Mexicains, ils employaient ce fruit dans le traitement de la bronchite.
Ce n’est qu’en 1891 que nous avons découvert le principe actif permettant ces bénéfices. C’est un chimiste Vénézuélien qui a permis l’isolation de la bromélaïne.

Propriétés et bienfaits

La bromélaïne est une substance précieuse pour aider à résorber les œdèmes, notamment ceux qui sont inflammatoires. Elle intervient sur tous les gonflements lymphatiques ou articulaires. Elle favorise aussi la résorption des bleus et des hématomes.

A ce titre, elle a été utilisée avec succès après les interventions chirurgicales. En effet, elle réduit les gonflements, les inflammations, les bleus et la douleur. Elle accélère donc la cicatrisation. Ces résultats ont été observés dans différentes études : récupération après épisiotomie 1, chirurgie dentaire 2 ou oculaire 3 ou en chirurgie plastique 4.

Kystes ovariens et autres

Dans le prolongement de son action sur les œdèmes, la bromélaïne serait efficace pour améliorer les kystes liquides, notamment les kystes fonctionnels des ovaires. D'autre part, plusieurs retours de patients confirment son intérêt pour d'autres kystes liquides: seins et glande de bartholin.

De même, elle améliore souvent le syndrome polykystique des ovaires, bien que ce ne soit pas un kyste à proprement parler.

Ces affirmations ne sont pas étayées par des études scientifiques, mais par les résultats obtenus par de nombreuses femmes.

En revanche, les résultats sur les fibromes ne sont pas suffisamment probants ou réguliers. Il en va de même pour les kystes de la peau ou des poignets.

La bromélaïne renforce l’immunité globale de l’organisme. Elle a montré son efficacité sur des personnes en immunodéficience 5. Des femmes ayant le système immunitaire fragilisé par un cancer du sein ont aussi vu leur état s’améliorer 6.

La bromélaïne fait partie des nutriments piliers pour réduire les douleurs inflammatoires des articulations. Elle réduit de plus de 50% les douleurs, qu’elles soient aiguës ou chroniques. L’étude qui a évalué cet impact a utilisé 1300 mg de bromélaïne à jeun 2 à 3 fois par jour 7.

Ainsi, la bromélaïne peut être utile pour diminuer la douleur et l’inflammation de nombreuses pathologies articulaires 8 9 10 11: arthrite, polyarthrite, entorses, algoneurodystrophie…

Elle montre aussi un intérêt pour les douleurs musculaires et tendineuses. Elle améliore la mobilité lors de tendinites 12 13

La bromélaïne s’utilise dans plusieurs pathologies des bronches et de la sphère ORL : dans l’asthme chronique,  notamment l’asthme allergique 14, où elle prévient l’inflammation des bronches

  • dans la bronchite, comme traitement complémentaire pour diminuer l’inflammation
  • dans les rhinites et les sinusites 15 16 où elle réduit les symptômes, notamment le mal de tête.

La bromélaïne est une enzyme qui digère spécifiquement les protéines.

Dans l’organisme, c’est le pancréas qui synthétise les enzymes digestives. Avec le mode de vie actuel et l’âge, il arrive souvent que le pancréas ait du mal à secréter ces substances. Cela provoque des difficultés digestives. La bromélaïne peut combler en partie le manque d’enzymes digestives et plus spécifiquement celles qui digèrent les protéines (1).

Elle améliore donc la digestion dans son ensemble et protège les muqueuses de l’estomac et de l’intestin 17. Certains troubles digestifs peuvent s’atténuer 18 : ballonnements, gastrites 19, colites, intestin irritable et constipation 20.

Nous avons vu que la bromélaïne aidait la digestion dans son ensemble. Elle a une action spécifique sur l’inflammation des intestins et protège la muqueuse intestinale 21. Elle offre donc des perspectives sur le traitement des MICI, comme la colite, le syndrome du côlon irritable 22 et même la rectocolite 23 ou la maladie de Crohn.

La bromélaïne a une action anticoagulante. Elle inhibe l’agrégation plaquettaire 24, prévenant ainsi la formation de caillots sanguins, et à fortiori la diminution du risque de crises cardiaques.

Même si aujourd’hui les études ne sont pas assez précises et nombreuses à ce sujet, quelque unes pourraient tout de même prouver que la bromélaïne servirait d’aide thérapeutique importante contre le cancer.

La bromélaïne intervient comme moyen préventif des différents cancers. En effet, elle exerce une activité antitumorale 25 26 27 28.
On a aussi montré des effets antiprolifératifs dans les cellules à caractère cancérigène colorectal 25.

Ainsi, la bromélaïne s’est montrée capable dans ces études de diminuer les tumeurs sur différents cancers (sein, poumons, prostate, côlon…). En dehors de ces carcinomes, elle s’avère aussi bénéfique lors de lymphome : normal puisqu’elle a des actions immunitaires et anti-œdémateuses.

Ces pourquoi les thérapeutes la recommandent systématiquement pour  freiner la croissance des cancers. Ces propriétés remarquables incitent aussi les thérapeutes à prescrire de la bromélaïne après les chimiothérapies pour prévenir les rechutes ou continuer à circonscrire la tumeur.

La bromélaïne utilisée en complément de la chimiothérapie a monté certains bénéfices :

  • Elle augmente significativement la mort des cellules cancéreuses dans le cancer du poumon 29
  • Elle inhibe la croissance des cellules cancéreuses et le développement des métastases chez l’animal 30 31
  • Elle réduit les effets secondaires du cancer : fatigue, nausées, maux de tête 32
  • Elle renforce l’immunité lors de faiblesses 33

Comme nous l’avons vu précédemment, elle a aussi un grand intérêt après les chirurgies ou les radiothérapies, car :

  • Elle diminue les œdèmes : ceci est particulièrement intéressant lorsque le système lymphatique ou le sang sont touchés 34
  • Elle accélère la cicatrisation et diminue l’inflammation

Autre bienfaits

Plaies cutanées

Appliquée sur la peau, la bromélaïne a montré sa capacité à accélérer la guérison des plaies 35 36 37. Elle favorise la cicatrisation grâce à ses propriétés régénératrices 38 39. On l’utilise dans des cas de brûlures du 2ème ou 3ème degré sans avoir besoin de chirurgie 40.

Poids

L’ananas est connu pour être une aide favoriser l’amaigrissement. La bromélaïne n’est pas un remède miracle pour perder du poids. Néanmoins, elle agit sur un ensemble de facteurs qui sont loin d’être négligeables :

  • Elle fait « dégonfler »grâce à ses vertus anti-œdémateuses 
  • Elle fait mieux digérer et mieux éliminer : un métabolisme qui fonctionne bien, c’est moins de stagnations et donc moins de poids
  • Elle est une aide contre la cellulite et la rétention d’eau car elle favorise la circulation de l’eau dans les tissus

Antibiotiques

Deux études ont remarqué que la prise de bromélaïne améliorait l’activité des antibiotiques :

  • Elle raccourcit le temps de l’infection 41
  • Elle augmente l’absorption des antibiotiques dans le tissu où il doit agir 42

En cosmétique

La bromélaïne est également l’un des ingrédients actifs dans de nombreux produits cosmétiques qui aident à soulager plusieurs problèmes liés à la peau comme l’acné, les rides et la peau sèche. Elle aide également à réduire les gonflements et petits oedèmes de la peau.

Par exemple le dentifrice aide à diminuer les tâches et à éclaircir les dents

Différentes formes de bromélaïne

On retrouve la bromélaïne en gélules ou comprimés. Pour faire son choix sur une marque, il faut considérer plusieurs critères :

1/ Son activité enzymatique, exprimée en GDU (Gelatin Digestive Unit par gramme). Une bromélaïne suffisamment active et pure doit se situer entre 2500 et 5000 GDU. La 5000 GDU est 2 fois plus active que la 2500 : il faudra donc prendre 2 fois plus de 2500 pour avoir des résultats comparables.

2/ Les gélules gastro-résistantes. La bromélaïne est très sensible aux acides de l’estomac : elle est majoritairement dégradée par eux. Ainsi, pour être active dans l’intestin ou dans le sang (aspects anti-inflammatoires, anti-oedémateux, cancer…), elle doit être protégée par une gélule dite gastro-résistante. Pour une action sur l’estomac (digestion, muqueuse), cela n’est pas nécessaire.

3/ La quantité dans la gélule. Selon les produits, les gélules font 300 à 500 mg. Le prix final doit intégrer ce paramètre en plus de l’activité enzymatique.

4/ Le mode d’extraction. La majorité des bromélaïne sont extraites avec des solvants. Certains produits bénéficient d’une extraction à l’eau, plus écologique naturelle.

5/ Les autres paramètres classiques : la présence des excipients et le prix

L’Extranase ® est un médicament bien connu à base de bromélaïne. Il a le défaut d’avoir l’équivalent de 22 GDU par comprimé (contre 2500 GDU pour une gélule de bromélaïne 500 mg à 5000 GDU/g). D’autre part, il a de nombreux excipients, dont le dioxyde de titane nano, réputé hautement toxique).

En pratique

La bromélaïne est assez fragile, puisqu’il s’agit d’une enzyme, or les enzymes ne sont pas résistantes aux changements de chaleurs. Il sera donc difficile de retrouver la bromélaïne dans un jus d’ananas provenant du commerce quand les industriels chauffent les jus à haute température dans une logique de conservation. Ainsi il faudra favoriser l’ananas frais pour en observer les effets de la bromélaïne.

Mode d’utilisation

La bromélaïne se prend à jeun : au moins 30 minutes avant les repas ou 3 heures après.

Pour les enfants de 6 à 12 ans, il est recommandé de prendre la moitié de la dose.

Ne pas dépasser 6 grammes de bromélaïne par jour (cette dose est sécuritaire, voir plus bas).

La vitamine C est très complémentaire de la bromélaïne.

On entend haute dose pour une consommation supérieure à 1 gramme de bromélaïne à 5000 GDU:

Il faut vérifier la tolérance personnelle au produit.

Commencer par 1 à 2 gélules les 3 premiers jours et augmenter progressivement d’une gélule tous les 2 jours.

Il n’y a pas de problème à consommer jusqu’à 6 grammes par jour.

Des études ont été menées sur des rats ou des chiens qui ont consommé des doses massives de bromélaïne. Résultat : aucun impact néfaste sur les tissus ou organes, même après 6 mois de prise 43. Un dosage de 5 g par kilo de poids est la dose létale chez le rat, soit l’équivalent de 300 g pour un homme de 60 kg 44.

Ces posologies sont données pour une bromélaïne dosée à 5000 GDU/g. Pour une dosée à 2500 GDU, il faut donc doubler les doses.

Douleurs articulaires : 500 à 1000 mg, 2 à 3 fois par jour pendant 15 jours à 1 mois

Œdèmes : 500 mg, 2 fois par jour, pendant 15 jours à 1 mois

Œdèmes post-opératoires : 500 mg, 2 fois par jour, pendant 5 jours

Troubles digestifs : 500 mg, 1 à 2 fois par jour

Cancer traitement adjuvant: 1000 mg, 2 fois par jour

Cancer traitement d’attaque : 1500 mg, 3 à 4 fois par jour

Elle se trouve sur la liste des substances généralement reconnues comme sûres 45 46.

Il existe potentiellement une allergie à la bromélaïne (à l’ananas).

A part cela, elle peut provoquer exceptionnellement des troubles mineurs : des diarrhées, nausées, vomissements, maux de ventre, éruptions cutanées. Elle peut rarement augmenter le flux menstruel.

Etant donné ses propriétés anticoagulantes, ne pas consommer de la bromélaïne 2 semaines avant une opération chirurgicale, ou en cas de faiblesse de la coagulation.

Les personnes allergiques à l’ananas ne doivent pas en consommer. Les personnes allergiques aux piqûres d’abeille seraient susceptibles d’être allergique à cette enzyme.

En l’absence de données, les femmes enceintes ou qui allaitent, les enfants de moins de six ans ne doivent pas prendre de bromélaïne.

Par ses effets anticoagulants, consulter un médecin si vous êtes sous traitement médical et que vous souhaitez prendre de la bromélaïne.

La bromélaïne augmente la quantité d’antibiotiques dans le corps. Elle pourrait donc augmenter leurs  effets secondaires.


  • 1Zatuchni GI, Colombi DJ. Bromelains therapy for the prevention of episiotomy pain. Obstet Gynecol. 1967 Feb;29(2): 275-8
  • 2Kelly GS « Bromelain : A Literature Review and Discussion of its Therapeutic Applications
  • 3MacKay D, Miller AL « Nutritional support for wound healing. Altern Med Rev. 2003
  • 4Orsini RA « Plastic Surgery Educational Foundation Technology Assessment Committee » Bromelain. Plast Reconstr Surg. 2006
  • 5Alpert J.E. et al., SAMe as an adjunct for resistant major depression disorder: an open trial following partial or non response to selctive serotonin reuptake inhibitor or ventalafaxine, J. Clin. Psychopharmacol., 2004 Dec; 24(6): 661-4
  • 6Eckert K, Grabowska E, Stange R, Schneider U, Eschmann K, Maurer HR. Effects of oral bromelain administration on the impaire immunocytotoxicity of mononuclear cells from mammary tumor patients. Oncol Rep. 1999 Nov-Dec;6(6):1191-9.
  • 7Walker A.F. et al., Bromelain reduces mild acute knee pain and improves well-being in a dosedependant fashion in an open study of otherwise healthy adults, Phytomedicine, 2002 Dec; 9(8): 681-6.
  • 8Tilwe G.H. et al., Efficacy and tolerability of oral enzyme therapy as compared to diclofenac in active osteoarthrosis of knee joint: an open randomized controlled clinical trial, J. Assoc Physicians India, 2001 Jun; 49: 617-21
  • 9Klein G., Efficacy and tolérance of an oral enzyme combination in painful osteoarthritis of the hip. Adouble-blind, randomised study comparing oral enzymes with non-steroidalanti-inflammatorydrugs. Clin Exp. Rheumatoi. 2006 Jan.-feb.; 24 (l): 25-30″
  • 10Proteolytic enzymes as an alternative in comparison with non steroidal anti-inflammatorydrugs (NSAID) in the treatment of degenerative and inflammatory rheumatic disease: systematic review] Heyll U, Münnich U, Senger V. Med Klin (Munich). 2003 Nov 15;98(11):609-15. Review. German.
  • 11Brien S, Lewith G, et al. Bromelain as a Treatment for Osteoarthritis: a Review of Clinical Studies. Evid Based Complement Alternat Med. 2004 Dec;1(3):251-257
  • 12Kamenicek V, Holan P « Systemic enzyme therapy in osteosynthesis of the long bones ». Rozhl Chir. 1999
  • 13Szczurko O, Cooley K « Naturopathic treatment of rotator cuff tendinitis among Canadian postal workers : a randomized controlled trial » Arthritis Rheum. 2009
  • 14Secor ER Jr., Shah SJ, Guernsey LA, Schramm CM, Thrall RS .(2012) Bromelain limits airway inflammation in an ovalbumin-induced murine model of established asthma. Altern Ther Health Med.;18(5):9-17.
  • 15Jeung A. Encyclopedeia of Common Natural Ingredients Used in, Drugs, and Cosmetics. New York, NY: John Wiley & Sons;1980:74-76
  • 16Braun JM, Schneider B, Beuth HJ. Therapeutic use, efficiency and safety of the proteolytic pineapple enzyme Bromelain-POS in children with acute sinusitis in Germany. In Vivo. 2005 Mar-Apr;19(2):417-21.
  • 17Felton G. et al., Does kinin release by pineapple stem bromelain stimulate production of prostaglandin E&-like compound, Haw. Med.
  • 18Roxas M « The role of enzyme supplementation in digestive disorders » Altern Med Rev. 2008
  • 19McKay D et al. « Nutritional Support for Wound Healing.» Altern Med Rev. 2003.
  • 20Zhou Z et al. « Fruit Bromelain Ameliorates Rat Constipation Induced by Loperamide.» RSC Adv, 2017.
  • 21Zhou Z., Wang L., Feng P., Yin L., Wang C., Zhi S., Dong J.,….,Peng J.(2007) Inhibition of Epithelial TNF-α Receptors by Purified Fruit Bromelain Ameliorates Intestinal Inflammation and Barrier Dysfunction in Colitis. Front Immunol. 10;8:1468. doi: 10.3389/fimmu.2017.01468. eCollection 2017
  • 22Borrelli F., Capasso R., Severino B., Fiorino F., Aviello G, De Rosa G., Mazzella M.,… Izzo AA (2011). Inhibitory effects of bromelain, a cysteine protease derived from pineapple stem (Ananas comosus), on intestinal motility in mice. Neurogastroenterol Motil. 2011 Aug;23(8):745-e331. doi: 10.1111/j.1365-2982.2011.01735.x.
  • 23Kane S, Goldberg MJ. Use of bromelain for mild ulcerative colitis. Ann Intern Med. 2000 Apr 18;132(8):680.
  • 24Andrade SS1, Silva MC, Gouvea IE, Kondo MY, Juliano MA, Sampaio MU, Oliva ML. (2012). Baupain, a plant cysteine proteinase that hinders thrombin-induced human platelet aggregation. Protein Pept Lett. Apr;19(4):474-7.
  • 25Baez R, Lopes MT, Salas CE, Hernandez M. In vivo antitumoral activity of stem pineapple (Ananas comosus) bromelain. Planta Med.
  • 26Chobotova K, Vernallis AB, Majid FAA. Bromelain’s activity and potential as an anti-cancer agent: current evidence and perspectives. Cancer Letters. 2010;290(2):148–156
  • 27Properties and Therapeutic Application of Bromelain: A Review Rajendra Pavan, Sapna Jain, Shraddha, and Ajay Kumar
  • 28Bromelain: biochemistry, pharmacology and medical use. Maurer HR. Cell Mol Life Sci. 2001 Aug; 58(9):1234-45.
  • 29Jeung A. Encyclopedeia of Common Natural Ingredients Used in Foods, Drugs, and Cosmetics. New York, NY: John Wiley & Sons;1980:74-76
  • 30Cellular and Molecular Life Sciences CMLS. August 2001, Volume 58, Issue 9, pp 1234–1245
  • 31Tan Y, Li P. (2018). Bromelain has significant clinical benefits after extraction of the third molar during chemotherapy in patients with hematologic tumor. Oncol Lett. 2018 Mar;15(3):2962-2966. doi: 10.3892/ol.2017.7673
  • 32Beuth J « Proteolytic enzyme therapy in evidence-based complementary oncology : fact or fiction ? » Integr Cancer Ther. 2008
  • 33Eckert K, Grabowska E, Stange R, Schneider U, Eschmann K, Maurer HR. Effects of oral bromelain administration on the impaire immunocytotoxicity of mononuclear cells from mammary tumor patients. Oncol Rep. 1999 Nov-Dec;6(6):1191-9.
  • 34Tan Y, Li P. (2018). Bromelain has significant clinical benefits after extraction of the third molar during chemotherapy in patients with hematologic tumor. Oncol Lett. 2018 Mar;15(3):2962-2966. doi: 10.3892/ol.2017.7673
  • 35Hotz G, Frank T « Antiphlogistic effect of bromelaine following third molar removal » Dtsch Zahnarztl Z. 1989
  • 36Masson M. « Bromelain in blunt injuries of the locomotor system. A study of observed applications in general practice » Fortschr Med 1995
  • 37Hoernecke R, Doenicke A. « Peri-operative enzyme therapy : useful complement to the post-operative pain treatment » Anaesthesist 1993 (mentionnée dans « Bromelain : A Literature Review and Discussion of its Therapeutic Applications » de Kelly GS)
  • 38Ghensi P., Cucchi., Bonaccorso., Ferroni., Gardin., Mortellaro., Zavan. (2018). In Vitro Effect of Bromelain on the Regenerative Properties of Mesenchymal Stem Cells. J Craniofac Surg. 2018 Oct 24. doi: 10.1097/SCS.0000000000004862.
  • 39Houck J. C., Chang C. M., Klein G., “Isolation of an effective debriding agent from the stems of pineapple plants”. International Journal of Tissue Reactions, 1983 ; 5(2) ; 125-134
  • 40Rosenberg L, Lapid O « Safety and efficacy of a proteolytic enzyme for enzymatic burn debridement: a preliminary report <http://www.burnsjournal.com/article/S0305-4179%2804%2900177-9/abstract> » Burns. 2004
  • 41Tinozzi S, Venegoni A. Effect of bromelain on serum and tissue levels of amoxicillin. Drugs Exp. Clin. Res. 4: 39,1978. Étude citée dans : Natural Standard (Ed). Herbs & Supplements - Bromelain, Nature Medicine Quality Standard. [Consulté le 16 novembre 2009]. www.naturalstandard.com.
  • 4231. Shahid SK, Turakhia NH, et al. Efficacy and safety of Phlogenzym: A protease formulation, in sepsis in children. J. Assoc. Physicians India. 2002 Apr;50:527-31.
  • 43Moss IN et al. « Bromelain : The pharmacology of the enzyme ». Archives of International pharmacody, 1963;145:166-189.
  • 44Bromelain : Biochemistry, pharmacology, and medical use. Cell mol life science 2001
  • 45Maurer, H. R. Bromelain: Biochemistry, pharmacology and medical use. Cell Mol. Life Sci. 58: 1234, 2001.
  • 46U.S. Food and Drug Administration. Partial list of enzyme preparations that are used in foods. Washington, D.C.: U.S. Food and Drug Administration, Center of Food Safety and Applied Nutrition, Office of Food Additive Safety. cessed May 24, 2006.
Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.