Cardamine des prés (Cardamine pratensis): vertus et utilisation

-

La Cardamine des prés ou cresson des prés est une plante vivace, appartenant à la famille des Brassicacées. Très commune en France, à l'exception de la région méditerranéenne, elle pousse à l'état sauvage dans les prés et prairies humides. Considérée comme une mauvaise herbe, elle offre néanmoins des vertus médicinales intéressantes.

Présentation

Cardamine des prés (Cardamine pratensis) : vertus et utilisation de cette plante médicinale.

Nom commun : Cardamine des prés
Nom latin : Cardamine pratensis
Noms populaires : Cresson des près, Cressonnette, Cresson sauvage, Faux Cresson, Passerage sauvage.
Famille botanique : Brassicacées (crucifères)

Propriétés thérapeutiques

  • Expectorant : bronchite, toux
  • Antispasmodique : troubles du système nerveux
  • Traitement de certaines affections rénales : goutte
  • Antiscorbutique

Usages populaires

Reins : hydropisie, douleurs rhumatismales, goutte
Peau : maladies chroniques
Système nerveux: danse de Saint-Guy, chorée, hystérie, épilepsie, bronchospasme, convulsions
Poumon - expectorant, antitussif : bronchites, trachéites
Tonique
Antiscorbutique
Anémie, convalescence, engorgements des viscères, scarlatine

Dosage et posologie

En phytothérapie, ce sont les feuilles de la plante qui sont utilisées.

  • Infusion - Tisane: 30 à 60 g de cardamine par litre d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour.

Cardamine des prés, une plante comestible

Les feuilles et les jeunes pousses de cardamine peuvent agrémenter plusieurs plats : des salades, des soupes, des plats en sauce.

Précautions et contre-indications

L'huile essentielle de Cardamine des prés est reconnue pour être irritante.

La plante peut être porteuse de la Grande douve du foie (parasite).

Principes chimiques actifs

La cardamine des prés renferme de la myrosine, un glucoside et des hétérosides.

Elle contient également de la vitamine C et du fer en abondance.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.