Carline (Carlina acaulis): plante médicinale

-

La carline, plante vivace, donne de jolies fleurs à partir du mois de juin. La carline est également une plante médicinale, utilisée en phytothérapie.

Présentation

carline : plante médicinale utilisée en phytothérapie.

Nom commun : Carline
Nom latin : Carlina acaulis
Noms populaires : Artichaut sauvage, baromètre, caméléon, cardousse, caméléon blanc, canine sans tige, charcouse, chardon d'argent, chardon dore, chardonnette, loque.
Famille botanique : Astéracées

Propriétés thérapeutiques

  • Foie : cholagogue, insuffisances hépatiques mineures
  • Digestive : provoque l'appétit, dyspepsies
  • Rein : diurétique
  • Peau : lavage des plaies, bains de bouche (cancer de la langue)
  • Tonique, fortement dépurative

Usages populaires

Rein : Diurétique
Estomac : stomachique
Digestif : Vermifuge et fébrifuge léger, purgative et vomitive
Foie : cholagogue
Peau : détersive, cicatrisante de l'acné et de l'eczéma, dartres, teigne, escarres, plaies et ulcères, sueur

Utilisations et dosages

  • Infusion de racine : 30 à 60 g. par litre d'eau, 3 tasses par jour
  • Poudre : 4 à 8 g., prendre 2 ou 3 fois par jour, dans une tisane ou du bouillon
  • Vin - Contre le ténia : 40 à 60 g. de poudre ou de fins fragments par litre de vin blanc ou rouge. Prendre un verre 4 à 5 fois par jour
  • Décoction à 3 % : faire bouillir 10 minutes (mélange moitié eau/ moitié vin), 3 tasses par jour dans du vinaigre pour lotions
  • Décoction : 30 à 40 grammes pour 1 litre d'eau froide. Faire bouillir 5 minutes. Retirer du feu. Laisser infuser 10 minutes. Boire 3 ou 4 demi-tasses par jour entre les repas

Alimentation

Proche parente de l'artichaut, la carline peut être consommée de la même manière. Les capitules sont récoltés avant maturité et doivent être bouillis dans de l'eau salée, après avoir ôté les feuilles les plus longues.

La carline à feuilles d'acanthe est particulièrement savoureuse, l'autre espèce est plus amère. Les cœurs de la carline étaient autrefois confits au miel ou au sucre. Fraîche ou sèche, la plante pulvérisée peut servir à cailler le lait.

Précautions et contre-indications

Du fait de son action diurétique, il est recommandé de demander conseil à un médecin avant de l'utiliser.

Principes chimiques actifs

La racine de la carline contient une huile essentielle (la carlinène), elle comporte également 18 a 22% de tanin, une résine, un ferment qui fait cailler le lait et de l'inuline.

La racine de la carline est également diurétique et cholagogue.

Elle est également réputée pour être anti-infectieuse, antidermatique.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.