La cystéine: bienfaits, utilisation et dosage

-

La cystéine est un acide aminé semi-essentiel. Il est donc partiellement fabriqué par le corps, mais en quantité notoirement insuffisante pour subvenir aux besoins totaux de l’organisme. Ses fonctions sont multiples et essentielles. Il participe notamment au célèbre et indispensable cycle de Krebs. Il possède également des actions sur l’hypertension et la vie des cheveux. Découverte des bienfaits et dosage de la cystéine.

Présentation

Définition

Molécule de cystéine: bienfaits et dosage de cet acide aminé.

La cystéine est un acide aminé soufré. Il a été identifié par E. Baumann en 1885 après sa découverte dans des calculs vésicaux. Il entre dans la constitution de très nombreuses protéines. Ses rôles dans l’organisme sont aussi nombreux qu’essentiels avec notamment une implication dans le cycle de Krebs et dans le processus de détoxication du corps.

Rôles au sein de l'organisme

En raison de sa présence dans de nombreuses protéines, cet acide aminé possède un grand nombre de rôles dans les corps. Ses actions les plus notables sont :

  • Produire la mélanine,
  • Créer le collagène,
  • Fabriquer la kératine,
  • Accomplir le cycle de Krebs,
  • Synthétiser le coenzyme A,
  • Maintenir le potentiel redox,
  • Épurer les métaux lourds.

Fabrication d'autres micronutriments

Cet acide aminé est non seulement utile par lui-même, mais aussi pour son action sur la fabrication d’autres constituants indispensables pour l’organisme.

Ainsi, il tient un rôle prépondérant dans la synthèse de protéines telles que le collagène, la mélanine ou encore la kératine. Il permet également la synthèse du coenzyme A et du glutathion.

Enfin, la cystéine est un précurseur de la cystine et de la taurine. Elle améliore également la métabolisation du zinc.

Propriétés et vertus

Comme acide aminé protéinogène, la cystéine a de nombreux bienfaits sur l’organisme. Les plus importants concernent les phanères et la santé cardiovasculaire. Panorama des propriétés et bienfaits de la cystéine.

La cystéine et les cheveux

La cystéine agit comme élément de synthèse de la kératine. Conjuguée à la vitamine B6, son effet se démultiplie. Cette dernière favorise son absorption par les cellules capillaires1.

Des expériences ont démontré l’efficacité de l’association de cet acide aminé et de la vitamine B6 sur les souris et de la cystéine seule chez les humains. Cette dernière expérience, menée par Morganti, a clairement mis en évidence son action sur la pousse et le développement des cheveux.

Pour cette expérience, les sujets ont utilisé une lotion capillaire à base de palmier ou ont utilisé un complément de cystéine. Au bout des 50 semaines d’expérience, les personnes traitées avec l'acide aminé ont gagné 50 % de leur masse capillaire initiale, là, où la lotion n’avait apporté que 20 % supplémentaires2.

La détoxication

La cystéine possède un effet protecteur contre les métaux lourds. Des études scientifiques menées sur des animaux ont mis en lumière cette étonnante action.

En 2016, une étude dévoile un rôle protecteur contre la neurotoxicité du plomb chez la souris. Les résultats ont démontré que les animaux traités avec l’acide aminé avaient nettement moins de dégradations neuronales que les autres, tout en ayant été exposés de la même manière à l’acétate de plomb.

Une autre expérience réalisée avec des rats de laboratoire indique des résultats similaires avec du chlorure de méthylmercure. La protection au niveau du cerveau et des reins était meilleure en présence de la cystéine3.

Le tabac

La fumée de tabac attaque les alvéoles pulmonaires. Au fil du temps, la malignité s’installe et envahit les cellules les unes après les autres.

Une étude effectuée sur des hamsters a démontré que la cystéine possède des vertus et bienfaits pour protéger les cellules saines des ravages du tabac, et ce, même si elles sont entourées par des cellules malignes4. L’expérience contenait également de la fumée de marijuana.

L'hypertension artérielle

Des études menées avec la cystéine démontrent son action vertueuse dans la lutte contre l’hypertension.

Une première étude, réalisée sur des rongeurs présentant une hypertension induite génétiquement, démontre que la prise de cet acide aminé a amené une baisse notable de la pression sanguine.

Une seconde étude menée chez des humains hypertendus apporte une conclusion similaire. Au cours de l’étude, les personnes traitées avec l'acide aminé ont connu une baisse de leur pression sanguine équivalente à celle rencontrée avec l’usage du lisinopril, un des médicaments les plus communément utilisés pour traiter l’hypertension5.

Les différentes formes

La cystéine est disponible en gélules, comprimés et sous forme de poudre.

Posologie

Contrairement à d’autres acides aminés, la cystéine bénéficie d’un consensus sur son dosage.

Dosage

Sauf avis médical contraire, le dosage journalier recommandé pour un complément en cystéine varie de 500 à 3000 mg/jour. La prise doit être répartie sur les principaux repas. Une association avec la vitamine C peut être intéressante pour potentialiser son efficacité.

Utilisation

Afin de prévenir l’apparition d’éventuels calculs, cet acide aminé doit s’accompagner d’une bonne hydratation. La recommandation est de huit verres d’eau par jour.

Précaution d'usage

Comme tous les compléments alimentaires, les acides aminés font aussi l’objet de précautions d’emploi.

Précaution d’emploi

L’utilisation des compléments d’acides aminés est déconseillée chez les enfants, les femmes enceintes et les femmes allaitantes.

Contre-indication

L’utilisation d’un complément à la cystéine est contre-indiquée chez les personnes diabétiques. Elle est également fortement déconseillée chez les personnes présentant de l’homocystinurie. Une consultation médicale est indispensable chez les personnes souffrant de problèmes rénaux ou hépatiques.

Effets secondaires

Avec les prises de cet acide aminé, d’éventuels effets secondaires peuvent survenir. Ils sont rares et concernent des nausées et des céphalées.

Interaction

La cystéine n’a pas d’interaction connue à ce jour. La prudence est cependant de mise avec les médicaments destinés à traiter le diabète ou les troubles glycémiques de manière générale. Certaines observations laissent supposer une interaction entre la cystéine et l’insuline.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que la cystéine?

La cystéine est un acide aminé soufré. Il participe au bon fonctionnement de l'organisme: il intervient dans la synthèse de nombreux micronutriments.

Pourquoi en prendre?

- Favorise la pousse des cheveux
- Lutte contre les méfaits du tabagisme
- Effet protecteur contre les métaux lourds
- Régulation de la pression artérielle

Quelles sont les contre-indications?

La cystéine est contre-indiquée chez les femmes enceintes, allaitantes et chez les jeunes enfants.
Son utilisation est déconseillée aux personnes souffrant de diabète.


  • 1Francesco D'Agostini and al. « Chemoprevention of smoke-induced alopecia in mice by oral administration of L-Cysteine and vitamin B6 ». Science vol. 46, issue 3rd june 2006, p 189-198
  • 2Morganti P. An al. « Effect of gelatin-cystein and serenoa repens extract on free radicals leven and hair growth », Journal of applied cosmetology
  • 3Sugiyama and al. Toho Igakkai Zasshi 22 (1) : 78-85 (1975)
  • 4Leuchtenberger C. Br J Exp Pathol 58 (6) : 625-634 (1977)
  • 5Suarez C. And al. « NAC potentiates the antihypertensive effect of angiotensin converting enzyme inhibitors » Am J. Hypertens 1995 ; 8 : 859
Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée en nutrition, bien-être et santé naturelle. Naturopathe certifiée et spécialiste en techniques de santé naturelle. Formation de coaching en nutrition et bien-être en cours de validation.