Damiana : effets, dosage et risques

-

La damiana est un arbuste originaire d’Amérique centrale, du Sud et des Caraïbes. Les feuilles et les fleurs sont utilisées dans la médecine traditionnelle d'Amérique centrale et du Sud, pour ses propriétés aphrodisiaques. Les études scientifiques menées sur la plante tendent à confirmer les bénéfices santé, qui lui sont attribués depuis des milliers d’années.

Présentation

Fleur de Damiana : effets, dosage et risques de cette plante.

La damiana, turnera diffusa, appelée aussi tunera aphrodisiaca est un arbuste originaire d’Amérique et des Caraïbes. Il est désormais cultivé dans différentes régions du monde. Il fleurit à la fin de l’été et donne des fleurs jaunes et des feuilles parfumées, ainsi que des fruits. Ses parties aériennes sont utilisées par les peuples d'Amérique centrale et du Sud pour leurs propriétés médicinales. Il est également consommé en boisson (liqueur).
Historiquement, il présente une activité aphrodisiaque et est stimulant.

135 espèces de Turnera sont utilisées par les médecines traditionnelles de différents pays.

Ses utilisations traditionnelles, en dehors de l’amélioration de la libido, comprennent le traitement de l'anémie, de la bronchite, de la toux, du diabète. Elle permet de lutter contre la fièvre, les maladies fongiques, les troubles gastro-intestinaux, la douleur, les maladies pulmonaires et respiratoires. Elle permet également de traiter les troubles cutanés et les problèmes de santé féminins. Elle présente également des propriétés abortives, expectorantes et laxatives.

La damiana contient de nombreux composés actifs, dont 22 flavonoïdes, des terpénoïdes, des acides gras... Ces composés lui confèrent des activités
aphrodisiaques, antibactériennes, antidiabétiques, antioxydantes, adapatogènes et antispasmodiques. Elle permet également de traiter les troubles anxieux et l'obésité.

Elle est également gastro-protectrice et hépato-protectrice 1. Aussi, elle permet d'inhiber l'aromatase. Mais la plupart de ces activités n'ont jusqu'à présent été étudiées que dans des dosages chimiques, cellulaires ou animaux. Il est nécessaire que des études cliniques soient établies à l’avenir.

Peu d’études scientifiques ont été menées sur les feuilles, ce sont les ingrédients bioactifs qui ont été analysés dans les études.

Des études tendent à démontrer l’efficacité de son usage traditionnel, en tant qu’aphrodisiaque. Cette plante contient également de l’apigénine, un composé qui peut contribuer à réduire l’anxiété.

Bienfaits et vertus

Aphrodisiaque

Les études scientifiques, menées sur l'activité de la damiana chez les rats, démontrent les bénéfices aphrodisiaques qui lui sont accordés en médecine traditionnelle.

Les extraits présentent des propriétés stimulantes sur les rats mâles sexuellement épuisés ou impuissants, mais n‘ont pas d’effets sur les rats sexuellement actifs. Il a été observé une augmentation générale de l'activité sexuelle chez les rats des deux sexes 2.

Il agit à la fois sur l’érection, le nombre d’éjaculations et permet d’améliorer les dysfonctions sexuelles.

Une étude a évalué le rôle protecteur que peut jouer cette plante, dans le dysfonctionnement sexuel associé à l'utilisation de l'amitriptyline, un antidépresseur, chez des rats mâles. Les résultats suggèrent que le stress oxydatif produit dans le tissu testiculaire des groupes de rats traités avec l'amitriptyline peut être atténué par l'ajout de damiana. Elle permet de préserver l'activité testiculaire 3.

Elle permet également de protéger les organes reproducteurs de rats mâles, exposés à des métaux lourds. Les métaux lourds induisent des altérations du fonctionnement testiculaire, des changements significatifs dans les niveaux de testostérone et d'hormone folliculo-stimulante, du fait de l’augmentation notable du stress oxydatif qu’ils provoquent. Les testicules de rats traités avec la plante ont été protégés des dommages 4.

La présence de caféine, d'arbutine et de flavonoïdes participeraient à ces améliorations 5. Un ou plusieurs constituants, en combinaison avec un alcaloïde bioactif de la plante, sont à l’origine de ses effets bénéfiques synergiques sur les organes reproducteurs 6.

Par ailleurs, la pinocembrine et l’acacétine peuvent réduire de manière significative l'activité de l'aromatase, alors que d’autres de ses composés ont montré une activité œstrogénique 7.

Une autre étude a été réalisée. Un extrait aqueux, donné à des rats, a permis d'améliorer l'activité sexuelle. Cet extrait a permis d'augmenter la production d’oxyde nitrique, qui joue un rôle important dans l'érection 8.

Turnera aphrodisiaca semble donc être une option intéressante dans le traitement de la chute de la libido, d’autant plus qu’elle semble améliorer le fonctionnement des organes reproducteurs mâles, lors d'une utilisation à long terme.

Cependant, il n’existe pour l’instant d'études cliniques sur l’être humain dans ce domaine et aucune standardisation de produit, il faut alors se référer aux usages traditionnels.

Anxiété

De nombreuses études sur des souris ont montré l’effet anxiolytique de la damiana 9.

Des teintures mères, contenant des flavonoïdes, des alcaloïdes, des stéroïdes, des glycosides cyanogènes, des glucides, des protéines et des tanins, ont présenté une activité anxiolytique. Cependant, cet effet diminue à des doses élevées, probablement en raison d'un effet sédatif 10.

Une étude à montré que l'apigénine, un composant aux effets anxiolytiques, est présente sous forme glycosidique dans la plante. Parmi les différentes parties de la plante, ce sont les fleurs qui en contiennent le plus. Par ailleurs, les plants récoltés en septembre en contiennent davantage que ceux récoltés à d’autres périodes de l’année 11.

Les effets d'un extrait aqueux de Turnera diffusa ont été évalués chez des souris mâles adultes. Des effets anxiolytiques et antidépresseurs notables sont apparus. De plus, il a été observé une réduction du gain de poids corporel dépendante du sexe, et ceci sans aucun effet secondaire 12.

L'apigénine a été évaluée seule sur des souris pour sont activité anxiolytique, elle a montré des bénéfices à une dose de 2 mg / kg et s’est avérée inefficace à une dose 12 fois plus élevée13.

Ces études sur l’animal sont prometteuses et demandent de plus grandes explorations cliniques sur l’être humain.

Neuroprotection

Les flavonoïdes interagissent avec plusieurs cibles dans le système nerveux central, ce qui entraîne une large neuroprotection apportée par des processus complémentaires et des interactions synergiques. Par conséquent, les thérapies à base de flavonoïdes peuvent apporter des résultats positifs dans la prévention et la prise en charge précoce des maladies neurodégénératives. La damiana contient plus de 22 flavonoïdes.

Turnera diffusa, contenant des dérivés de lutéoline, est capable de réduire la production d'oxyde nitrique par les cellules microgliales. Ce qui pourrait permettre de l’intégrer à des préparations, pour remédier aux troubles neurodégénératifs chroniques 14.

Davantage de recherches sont nécessaires, quant à son efficacité pour traiter les troubles neurodégénératifs, y compris la maladie de Parkinson 15.

Cependant, des extraits de Turnera diffusa ont présenté un effet cytotoxique à des concentrations élevées, entraînant une augmentation de la mort cellulaire en culture d'astrocytes (cellules gliales du système nerveux central, qui protègent les neurones) 16.

Analgésique

Dans un test de douleur chez des souris, l'apigénine a présenté une excellente activité analgésique dose-dépendante, qui était comparable à celle du sulfate de morphine. L'activité maximale a été observée 30 minutes après l'administration d'une dose de 10 mg / kg d'apigénine 17.

L’apigénine semble être un analgésique très efficace, mais la quantité de Damiana qui doit être consommée pour atteindre ce niveau peut être excessive et peu pratique.

Comme le suggère son usage traditionnel, la plante semble être utile pour atténuer la douleur.

Antioxydant

Les effets antioxydants d’un extrait eau-éthanol de damiana, dans les cellules rénales de rats atteints de diabète sucré, ont été évalués. Cet extrait a permis de prévenir les dommages induits par le stress oxydatif 18.

Cette première étude est encourageante pour les futures recherches sur les effets protecteurs liés aux capacités antioxydantes de la plante.

Protection gastrique

Elle est utilisée traditionnellement pour le traitement de l'ulcère gastro-duodénal. Une étude sur cette activité anti-ulcéreuse chez les souris conclut que les mécanismes inhibiteurs de la peroxydation lipidique, immuno-modulateurs et anti-oxydants de l'arbutine sont à l’origine des bénéfices fournis 19.

Aucune étude n’a été menée sur les êtres humains à ce jour, cependant on peut se référer à l’usage thérapeutique traditionnel qu’il en a été fait jusqu’à aujourd’hui.

Protection hépatique

Elle possède également une activité antioxydante et hépatoprotectrice in vitro. Les résultats d’une étude, datant de 2020, suggèrent qu'un extrait méthanolique de la plante est associé à un effet antifibrotique 20.

Le nombre d’études à ce sujet reste néanmoins insuffisant.

Antidiabétique

Elle est traditionnellement utilisée au Mexique, dans le traitement du diabète. La teuhéténone A a été isolée et identifiée comme le principal composant de la plante responsable de son activité hypoglycémique.

Les activités hypoglycémiques et antidiabétiques ont été évaluées sur des rongeurs atteints de diabète. La teuhéténone A n'était pas cytotoxique aux concentrations testées et il est apparu une réduction progressive des taux de glucose chez les souris normoglycémiques et diabétiques. La teuhéténone A, issu de la damiana, a un potentiel en tant que composé antidiabétique 21.

Elle peut être utile dans le traitement du diabète comme le préconise son usage traditionnel. Cependant, il n’existe aucune étude sur l’être humain qui permette de préconiser des dosages efficaces.

Composés anti-cancereux

Les propriétés cytotoxiques a haute dose de certains composants de damiana sont étudiés pour leur potentiel anti-cancéreux 22.

Une étude a montré qu’un extrait méthanolique de la plante produit une plus grande activité sur les cellules cancéreuses du sein que sur d’autres lignées cellulaires cancéreuses. Quatre fractions organiques de cet extrait ont présenté une activité sur cette lignée cellulaire cancéreuse. L'extrait méthanolique de la plante a donc un potentiel comme thérapie anticancéreuse 23.

Le nombre d’études est encore très restreint et porte sur des extraits de la plante qui ne sont pas commercialisés.

Principes actifs

Les parties aériennes contiennent de nombreux principes actifs identifiés, dont un grand nombre de flavonoïdes et différents types de terpènes (monoterpénoïdes, sesquiterpénoïdes, et triterpénoïdes)2425:

  • Acacétine and 7-methyl-acacetine (flavonoide)
  • Vélutine (flavonoide)
  • Turneradiffusin, turneradin and diffusavone (flavonoide)
  • Echinacine and echinaticine (flavonoide)
  • Apigénine (7-O-β-d-glucoside) (flavonoide)
  • Pinocembrine (flavonoide)
  • 2″-O-rhamnosylorientin et 2″-O-rhamnosylvitexin (flavonoides)
  • Chrysoeriol et tricine (7-O-β-d-glucoside)(des variants de l’apigenine) (flavonoides)
  • Syringétine and Laricitine (3-O-{β-d-glucopyranosyl-(1→6)-β-d-glucopyranoside}) (flavonoides)
  • Lutéoline (flavonoides)
  • Gonzalitozine (extrait aqueux) (flavonoide)
  • P-Arbutine ou Hydroquinone-β-d-glucopyranoside (extraits aqueux and methanolique)
  • Damianine (extrait aqueux)
  • Caféine (extrait aqueux)
  • Caryophyllene epoxide (terpène)
  • Teuhetenone A and Tetraphyllin B (terpène)
  • 11-hydroxyeremophil-6,9-dien-8-one (terpène)
  • Delta-Cadinine (terpène)
  • Squalène (terpène)
  • 1,8-cineol (composant aromatique)
  • Beta-Sitosterol (phytosterol)

Posologie

La posologie généralement conseillée est la suivante : 2 à 4 grammes, trois fois par jour.

Différentes formes

Existe-t-elle en bio?

La damiana est une plante, elle peut donc être issue de l'agriculture biologique et être certifiée bio.

Gélules, tisane, poudre

Elle est disponible en gélules, comprimés en poudre ou en tisane.

Ce sont les parties aériennes de la plante, qui contiennent le plus de principes actifs. Les fleurs d’abord, puis les feuilles.

Précautions

Sur Internet, certains articles indiquent qu'elle provoque des hallucinations à des doses de 200 g. Aucune preuve scientifique n’appuie ces propos. Cependant, la plante est parfois fumée pour ses potentiels narcotiques.

Les doses maximales conseillées sont de 15 grammes par jour.

Contre-indications

Les femmes enceintes et allaitantes, et les personnes présentant des troubles hépatiques ne devraient pas en consommer.

Interactions médicamenteuses

Aucune interaction médicamenteuse connue. Il convient de demander l’avis de votre médecin avant toute supplémentation.

Questions fréquentes

Qu’est ce que la Damiana ?

C'est une plante, dont les feuilles et les fleurs sont utilisées dans la médecine traditionnelle d'Amérique centrale et du Sud, pour ses vertus thérapeutiques.

Pourquoi en prendre?

- Propriétés aphrodisiaques
- Traitement de l'anxiété
- Protection contre les maladies neurodégénératives
- Activités analgésique et antioxydante
- Protection hépatique et gastrique
- Antidiabétique
- Activité anti-cancéreuse

Quels sont les dangers ?

Aucun danger connu à ce jour.


Marianne Buclet
Marianne Buclet, Auteur

Naturopathe et professeure de yoga