Euphorbe (Euphorbia): toxicité et utilisations

-

L'euphorbe, plante de la famille des Euphorbiacées et constituée de plus de 2000 espèces, possède des propriétés médicinales très actives.
L'euphorbe est une plante toxique : elle doit être utilisée avec précaution.

Présentation

Euphorbe ou Euphorbia : plante toxique qui dispose néanmoins de propriétés médicinales.

Nom commun : Euphorbe
Nom latin : Euphorbia
Famille botanique : Euphorbiacées

Propriétés thérapeutiques

  • Laxatif, purgatif
  • Traitements anti-verrues
  • Rubéfiant

Usages populaires

Puissant purgatif
Remède contre les verrues
Soulagement des congestions : bronchite, coqueluche

Utilisations et dosages

  • Graines : 6 à 12 graines légèrement concassées, pour ob­tenir un effet modéré. Il est également possible de les administrer en émulsion avec un jaune d’œuf et une quantité suffisante d'eau.
  • Feuilles : faire infuser 8 g. de feuilles, de tiges ou de fruits dans un litre d'eau tiède. Ajouter également une cuillerée de miel.

Précautions et contre-indications

L'euphorbe, plante rubéfiante et vésicante, lorsqu'elle est appliquée sur la peau ou les muqueuses, peut également susciter de violentes inflammations.

A forte dose, l'euphorbe est une plante toxique : l’empoisonnement se caractérise par de fortes brûlures dans la bouche et la gorge, des douleurs intolérables de l'estomac, des vomissements, suivis de diarrhées importantes. Ces symptômes peuvent également s'accompagner de vertiges, de délires, de convulsions, de pâleur et de refroidissement du corps. La mort peut survenir en deux ou trois jours.

Principes chimiques actifs

Les graines de l'euphorbe contiennent en abondance une huile grasse qui est un purgatif drastique.

Le latex, qui est très toxique, très corrosif, renferme du caoutchouc, de la résine, de la gomme, de l'amidon et un principe vénéneux : de la lactone cristallisable, appelée euphorbone.

La plante comporte également du tanin, de la choline, de la saponine et un colorant : la lutéoline.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.