Extrait de pépins de pamplemousse: quelle posologie?

-

Les bienfaits de l’extrait de pépins de pamplemousse ne sont plus à prouver. Antiseptique puissant, antioxydant… Il est utile de faire une cure de cet extrait à tout moment de l’année pour donner un coup de fouet aux défenses naturelles de l’organisme. Nos conseils pour bien utiliser votre extrait de pépins de pamplemousse, avec une posologie adaptée en fonction de vos besoins.

Description

Extrait de pépins de pamplemousse,  EPP ou grapefruit seed extract: posologie ou dosage

L’extrait de pépins de pamplemousse (ou EPP) se présente parfois sous forme de comprimés, le plus souvent sous forme liquide. C’est cette dernière qu’il est conseillé de privilégier : souvent plus pure, elle est aussi plus aisée à doser. Choisissez un extrait aussi concentré que possible et issu de Citrus Grandis. Il s'agit du “vrai” pamplemousse, en opposition à Citrus Paradisi, le pomelo. 

Usage interne : quel dosage?

La posologie de l’EPP dépend des individus et de leur sensibilité, mais aussi du produit choisi. En premier lieu, lisez attentivement les instructions indiquées par le fabricant sur la boîte, mais suivez aussi les conseils de votre pharmacien. Celui-ci pourra en effet vous conseiller quant aux interactions médicamenteuses constatées avec le pamplemousse en général. 

Il n’existe pas de recommandations officielles concernant le dosage d’EPP. En moyenne toutefois, les conseils sont les suivants. 

Pour les enfants

Pour les bébés : vous pourrez trouver des dosages équivalents à une goutte par kilo, trois fois par jour, pour éviter les petites infections de l’hiver ou pour renforcer les défenses. C’est en cas de rhume notamment que l’EPP serait indiqué pour les bébés. Cependant, nous conseillons d’appliquer le principe de précaution et de demander conseil à un professionnel de santé, en l’absence de recommandation fixe. Les femmes enceintes ou allaitantes sont aussi concernées par le principe de précaution, tout comme les personnes allergiques aux agrumes. 

Pour les jeunes enfants, de 3 à 6 ans : en action préventive, 1 goutte pour chaque année (pour un enfant de 6 ans par exemple, 6 gouttes par jour réparties en trois prises). En traitement, vous pouvez passer à 2 gouttes pour chaque année.

Pour les enfants de 6 à 12 ans : en prévention, 10 gouttes une fois par jour. En traitement, on peut passer à 10 gouttes deux fois par jour. 

Pour les adultes

En moyenne, on recommande de 10 à 30 gouttes, 1 à 3 fois par jour en fonction des besoins (du préventif au thérapeutique).

Ce dosage doit suffire à renforcer les défenses immunitaires et le microbiote intestinal. En outre, il permettra d'enrayer les infections bactériennes, virales ou dues à des champignons.

À noter : les gouttes d’EPP se diluent dans l’eau pour faciliter leur prise. Pour les enfants (et pas seulement !) vous pouvez diluer les gouttes d’EPP dans du jus de fruits, du yahourt ou de la soupe.

Usage externe

L’extrait de pépins de pamplemousse présente aussi des bienfaits en usage externe, la posologie est la suivante :

  • pour un bouton de fièvre (herpès buccal), diluer 6 gouttes d’EPP dans une cuillère à soupe d’huile végétale adaptée à votre type de peau, et appliquer plusieurs fois par jour après s’être lavé soigneusement les mains ;
  • en cas de problèmes cutanés (eczéma, dartres…) : diluez 10 gouttes d’EPP dans un bouchon d’huile végétale, et appliquez le mélange en massage ; 
  • pour les infections des dents, des gencives, la mauvaise haleine, un aphte ou des maux de gorge, gargarisez-vous avec 5 à 10 gouttes diluées dans un bouchon d’eau. Pour prévenir caries et tartre, appliquez 2 gouttes sur la brosse à dents avant le brossage des dents. Bonus : cela aseptise en plus la brosse à dents.

Ce sont des exemples d’utilisation. L’EPP est efficace en règle générale sur les infections et petites blessures de la peau et des muqueuses. Attention toutefois si vous avez la peau sensible, prenez soin de diluer l’EPP dans une huile végétale douce. En cas de réaction, stoppez le traitement. 

Ce qu’il faut retenir : demandez toujours conseil à votre médecin, votre pharmacien ou votre naturopathe ! Ceci pour vous y retrouver dans les nombreuses indications de l’extrait de pépins de pamplemousse. Les dosages varient en effet en fonction des individus. Mais l’EPP vaut le coup de se pencher sur son utilisation, qui peut soulager de bien des tracas de l’hiver, notamment !

Cependant, avant d'utiliser de l'extrait de pépins de pamplemousse, il y a certaines précautions d'usage à respecter :
Quels sont les dangers et contre-indications de l'extrait de pépins de pamplemousse?

Cécile Gonzalez Delacour

Rédactrice scientifique. Titulaire d'un master en biologie et d'une licence en sciences végétales.