Fougère mâle (Dryopteris filix-mas): propriétés et utilisation

-

La fougère mâle ou Dryopteris filix-mas est une plante utilisée en phytothérapie pour ses propriétés vermifuges : elle permet notamment de lutter contre le ténia (ver solitaire). Elle présente également d'autres vertus médicinales. Découverte.

Présentation

Fougère mâle ou Dryopteris filix-mas: plante utilisée en phytothérapie.

Nom commun : Fougère mâle
Nom latin : Dryopteris filix-mas
Noms populaires : Ptéris, porte aigle, falière.
Famille botanique : Dryoptéridacées

Propriétés thérapeutiques

  • Système nerveux : névrite
  • Reins : crampes, goutte, rhumatismes
  • Système osseux : arthrite
  • Vermifuge

Usages populaires

Vermifuge : ténia

Utilisations et dosages

  • Rhizomes pilés - ténifuge (expulsion du ténia) : 2 à 3 g dans de l'eau chaude pour les enfants. 30 g pour les adultes. Ajouter du miel. Prendre le matin à jeun.
  • Décoction : 15 à 50 g de rhizomes pour 1 litre d'eau, puis faire réduire dans de l'eau bouillante. Prendre le matin à jeun.
  • Vermifuge/ténifuge : faire macérer 15 g de rhizomes dans un litre d'eau, pendant 3 jours. A boire dans la journée.

Alimentation

Dans certains pays, les jeunes pousses sont consommées comme des asperges.

Pendant les périodes de disettes, la racine de Fougère mâle aurait servi à faire du pain.

Précautions et contre-indications

La fougère mâle est contre-indiquée pour les femmes enceintes, allaitantes et les enfants.

Principes chimiques actifs

Le rhizome de Fougère mâle renferme notamment 3,5 à 8% d'acide filicique, 10% d'acide filicotannique, de la résine, une huile grasse, de la cire, du sucre, de l'amidon, des tanins et des pigments.

Les crosses de la plante comportent 0,1% d'aspidinol, 2 à 3% d'aspidine, substance toxique, de l'acide flavaspidique, 5% de filmarone, 2,5% de flavaspidine, une substance inactive et de la filixnigrine.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.