Fraisier (Fragaria vesca): plante médicinale

-

Le Fraisier, apprécié pour ses fruits, pousse essentiellement dans les bois, les haies, les buissons et les friches. Il est présent dans toute la France. Sa floraison a lieu de mai à juillet. Le rhizome, les feuilles et les fruits sont utilisés en phytothérapie.

Présentation

Fraisier : plante médicinale utilisée en phytothérapie.

Nom commun : Fraisier
Nom latin : Fragaria vesca
Noms populaires : caperon, fraisier sauvage, fraisier comestible.
Famille botanique : Rosacées

Propriétés thérapeutiques

  • Reins : diurétique, calculs, goutte, cystite, dysurie, urétrite, lithiase rénale, rhumatisme
  • Pancréas : diabète
  • Poumon : tuberculose  
  • Digestif : astringent, gastro-entérite, dysenterie, diarrhées chroniques
  • Circulatoire : hémorragies internes
  • Antirhumatismal, arthritisme

Usages populaires

Reins : goutte, affections des voies urinaires, rhumatisme, hydropisie
Digestif : diarrhées, dysenterie, hémorragies intestinales
Peau : sueurs nocturnes, éruptions 
Poumon : tuberculose, asthme
Cœur : hypertension
Circulatoire : hématurie, hémorroïdes
Pancréas : diabète
Foie : jaunisse, lithiase biliaire
Scorbut

Utilisations et dosages

  • Décoction : 8 à 10 g pour 1 litre d'eau. Faire bouillir dans 1 litre et 15 centilitres d'eau-de-vie, 375 g de feuilles fraîches de fraisier. Prendre 1 cuillerée à café toutes les 3/4 heures.
  • Décoction de rhizomes - gargarismes, lotions : 40 à 50 g. par litre d'eau.
  • Cure de Fraises : 500 g. de fruits par jour.
  • Infusion - diurétique, dépuratif : 1 pincée de feuilles séchées par tasse.
  • Décoction de racines - diurétique : 30 grammes par litre d'eau.
  • Infusion de feuilles : 2 cuillerées à soupe pour un demi litre d'eau froide, faire bouillir 3 à 4 minutes.

Alimentation

Les fraises peuvent être dégustées nature ou incorporées dans des gâteaux (fraisier, tartes aux fraises...).

Précautions et contre-indications

Aucune contre-indication majeure n'a été signalée.

Principes chimiques actifs

La racine du Fraisier contient environ 10% de tanin, des glucosides caractéristiques (fragarine et fragarianine).

Les fraises comportent 81 à 87% d'eau, 3 à 13 % de sucres (glucose et fructose), 1 à 10% d'acides divers (malique, vinique, lactique), 0,53% de matières grasses, de la vitamine C.
Les graines contiennent 14 à 19 % d'une huile grasse.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.