Fumeterre (Fumaria officinalis): bienfaits et dangers

-

Plante herbacée appartenant à la famille des Papavéracées, la fumeterre est reconnue pour ses propriétés dépuratives. Elle participe également à la régulation des fonctions hépatiques. Très répandue en Europe et en Asie, sa floraison a lieu d'avril à juillet. Les sommités fleuries sont utilisées en phytothérapie.

Présentation

Fumeterre : plante utilisée pour ses propriétés médicinales (bienfaits sur le foie).

Nom commun : Fumeterre
Nom latin : Fumaria officinalis
Noms populaires : herbe à jaunisse, fiel de terre, herbe à la veuve, pisse-sang, pied-de-céline
Famille botanique : Papavéracées

Propriétés thérapeutiques

  • Décongestionnant hépato-biliaire - Insuffisance biliaire (foie)
  • Diurétique léger
  • Tonique, puis action calmante
  • Anti-spasmodique
  • Douleurs abdominales, laxatif
  • Fluidifiant et dépuratif sanguin : le sang est débarrassé de ses toxines.
  • Éruptions cutanées, maladies de la peau (eczéma, acné, furoncle, prurit, urticaire)
  • Stimulant respiratoire
  • Propriétés antihistaminiques, antiasthmatiques

Usages populaires

Vermifuge
Purgatif
Fièvres longues
Paludisme
Anti-convulsif

Contre les migraines

Utilisations et posologie

  • Teinture-mère de Fumeterre : 20 gouttes trois fois par jour

Précautions et contre-indications

Pas d'usage prolongé pour la fumeterre : son utilisation ne doit pas dépasser 9 jours.
La fumeterre est déconseillée pour les personnes présentant de l'hypotension.

La plante peut être toxique à forte dose.

Principes chimiques actifs

La fumeterre contient des alcaloïdes (fumarine ou protopine (0,13%)).
La protopine est un antiallergique, un anti-sérotonine et un anti-inflammatoire.

Elle comporte également des principes amers, des sels de potassium, des flavonoïdes (acide fumarique) et du tanin.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.