Où trouver de la glycine dans l’alimentation?

-

La glycine se retrouve facilement dans notre alimentation, notamment carnée. C'est un acide aminé qui joue de nombreux rôles dans notre organisme, notamment au niveau du cerveau, du sommeil ou encore du collagène.
Le saviez-vous ? Avec son goût sucré, elle est utilisée aussi dans l’industrie agro-alimentaire comme exhausteur de goût !
Découvrez les aliments où la glycine est la plus présente dans l’alimentation.

Présentation

La glycine est naturellement 
présente dans l'alimentation et notamment dans la viande.

La glycine fait partie des 20 acides aminés non-essentiels (l’organisme peut donc la synthétiser) qui composent toutes les protéines de notre organisme. Bien qu’on en entende peu parler, elle est indispensable pour des nombreuses fonctions, notamment au niveau musculaire

D'ailleurs, on retrouve la glycine sous deux formes dans notre alimentation, soit sous sa forme naturelle dans les aliments et notamment les protéines animales, soit sous forme d’exhausteur de goût (additif alimentaire E 640).

Rôles

  • Aide à la formation des muscles et à sa protection : des études ont montré que la glycine pouvait aider à la protection des muscles notamment sur des personnes sarcopéniques (c’est-à-dire ayant une diminution des capacités musculaires, notamment dues à l’âge)1.
  • Agit comme neuro-transmetteur : elle agit comme inhibiteur au niveau de la moelle épinière, c’est-à-dire qu’elle réduit la propagation des impulsions électriques2.
  • Facilite le sommeil : bien que son rôle ne soit pas encore bien déterminé, il semblerait que la glycine agisse de façon bénéfique sur la qualité du sommeil. Elle agirait en modulant la thermorégulation et les rythmes circadiens par l'activation de certains récepteurs3.
  • Aide à la synthèse du collagène : c'est l’acide aminé le plus important dans la synthèse du collagène, certaines études démontrent qu’il pourrait être utilisé en prévention de l’arthrose notamment. En effet, il augmenterait la production de collagène4.

Additif

On rencontre la glycine sous une autre forme que ça forme naturelle : en tant qu’exhausteur de goût. En effet, son goût sucré est très apprécié chez les industriels, qui l’utilisent notamment dans les édulcorants, les soupes, les sauces ou les charcuteries.

Cependant, sa consommation en tant qu’additif est bien moins importante que sa consommation dans les aliments non-transformés, il n’est donc pas considéré comme problématique

D’ailleurs, on le retrouve sous d’autres noms tels que : Glycines, Acide aminoacétique, Acide aminoéthanoïque, acide 2-aminoéthanoïque, Glycocolle, Sucre de gélatine, acide aminoacétique, Glycine, Sodiumglycinate, Glycinate de sodium, glycinate sodique, sel de sodium de glycine.

Quelles sont les recommandations nutritionnelles?

Il n’y a pas officiellement d’apport recommandé pour la glycine mais pour les protéines en général.

Pour un adulte en bonne santé, l’ANSES recommande un apport de 0,83 g/kg/j de protéines animales ou végétales5.

Aliments riches en glycine

Dans l'alimentation, la glycine se retrouve essentiellement dans les protéines animales6, dans la spiruline (3100 mg) et dans les dérivés du soja. Les données suivantes sont pour les aliments où la glycine est retrouvée de façon naturelle et non en tant qu’additif.

Viande : dinde, jarret de porc, bacon, steak de boeuf, foie de veau

Poisson et crustacé : éperlan, morue déshydratée, sèche, poulpe, thon, langouste

Œufs : en poudre, d'oie entiers, de poule entiers

Produits laitiers : lait en poudre, parmesan, gruyère, mozzarella,

Viandes et œufs

AlimentTeneur en glycine pour 100 g
Dinde3 911 mg
Jarret de porc3 343 mg
Bacon2 711 mg
Steak de boeuf2 471 mg
Foie de veau1 288 mg
Oeuf en poudre2 842 mg
Oeuf d'oie entier457 mg
Oeuf de poule entier420 mg

Poissons et crustacés

Teneur en glycine pour 100 g
Éperlan3 280 mg
Morue déshydratée3 015 mg
Sèche2 032 mg
Poulpe1 866 mg
Thon1 439 mg
Langouste1 589 mg

Produits laitiers

Teneur en glycine pour 100 g
Lait en poudre, écrémé768 mg
Fromage parmesan759 mg
Fromage gruyère533 mg
Fromage mozzarella515 mg

Idées menus et recettes

Petit déjeuner

  • Oeufs brouillés et tartines beurrées

ou

  • Smoothie à la banane, au kiwi et à la spiruline

Repas du midi

  • Paupiette de dinde et haricots verts à l’ail

Ou

  • Brandade de morue et salade verte

Ou

  • Plateau de fruits de mer 

Repas du soir

  • Soupe de poisson et croutons

ou

  • Quiche au bacon et carottes râpées

ou

  • Pâtes au thon et à la sauce tomate

Julie Hetru
Julie Hetru, Auteur

Diététicienne et nutritionniste. Formatrice en communication auprès des diététiciens.