Hamamélis Virginiana: ses bienfaits et propriétés

-

Petit arbuste d'Amérique du Nord, l'Hamamélis Virginiana est très employé dans la médecine occidentale. Excellent vasoconstricteur veineux, il permet de traiter les varices et les phlébites. Les feuilles et l'écorce des jeunes tiges sont utilisées.

Présentation

Utilisé en phytothérapie, l'Hamamélis Virginiana dispose de nombreux bienfaits et propriétés.

Nom commun : Hamamélis
Nom latin : Hamamélis Virginiana
Noms populaires : Aune moucheté, noisetier d'Amérique, noisetier des sorcières.
Famille botanique : Hamamélidacées

Propriétés thérapeutiques

  • Système veineux : vasoconstricteur veineux, tonique veineux, décongestif (varices, hémorroïdes, congestion veineuse, jambes lourdes, séquelles de phlébites, métrorragies congestives, congestions prostatiques, hémorragie, varicosités)
  • Peau : couperose, ecchymoses, urticaire, prurit
  • Génital - hémostatique : dysménorrhée, congestions pelviennes, métrorragie
  • Système respiratoire - analgésique : angines
  • Névralgie

Usages populaires

Astringent, vasoconstricteur, hémostatique : insuffisance veineuse, hémorragies, hémorroïdes
Irritations cutanées

Utilisations et posologie

Les feuilles, l'écorce et les rameaux sont utilisés.

  • Décoction couperose - compresses tièdes : 30 g pour 1 litre d'eau froide, amener à ébullition.
  • Gargarismes - gorge : 8 à 10 g par jour. Répartir les doses dans la journée.

Précautions et effets secondaires

Aucune contre-indication particulière.

Quelques cas d'irritations cutanées ont été signalés.

Principes chimiques actifs

La feuille d'hamamélis est astringente en raison de sa richesse en tanins galliques et catéchiques.

L'Hamamélis Virginiana contient également des flavonoïdes, des hétérosides, de la quercétine, du kaempférol et de la myritine. C'est un excellent vasoconstricteur veineux, utile dans le traitement des varices et des phlébites.

Le gallate d'éthyle lui confère ses propriétés antibactériennes et cicatrisantes.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.