Huile essentielle de Genévrier: vertus et utilisation

-

Arbuste bien connu pour ses baies bleues qui parfument la choucroute, l'huile essentielle de genévrier extraite des rameaux apporte de belles propriétés antalgiques, anti-inflammatoires, antiseptiques. L’huile essentielle extraite des baies de genièvre sera plus spécifiquement anti-lithiasique mais draine aussi le foie et le pancréas.

La plante et son histoire

C’est un arbuste à feuilles persistantes de la famille des cyprès que l’on rencontre facilement sur sols secs, les landes, en plaine et en altitude jusqu’à 3 000 m. Son tronc brun rougeâtre porte des branches aux feuilles acérées, qui se terminent en pointes aiguisées.

Les baies vertes mûrissent en 2 ans pour se revêtir de leur couleur bleu foncé. Elles sont utilisées depuis l’antiquité comme sudorifique, dépuratif, digestif, diurétique et antiseptique urinaire, et contre la goutte. On préparait un vin médicinal diurétique avec les baies.

Présentation

Genévrier, qui donne l'huile essentielle de Genévrier.

Nom botanique : Juniperus communis 
Famille : Cupressacées      
Organe distillé : rameaux ou baies, de composition un peu différente
Pays d'origine : Europe du Nord

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : jaune vert
  • Odeur : boisée, résineuse

Principaux constituants biochimiques :

  • Rameaux : monoterpènes (sabinène 5 %, myrcène 20%, α-pinène jusqu’à 70 %, β-pinène, limonène), sesquiterpènes (germacrène D 5 %, β-caryophyllène, δ-cadinène, thujopsène), esters (acétates de bornyle et terpényle), monoterpénols (terpinène-1-ol-4, α-terpinéol)
  • Baies : monoterpènes (sabinène 15 %, α-pinène 40 %, myrcène...), sesquiterpènes, monoterpénols (terpinène-1-ol-4 : 6 %, α-terpinéol, linalol)

Propriétés

  • Anti-inflammatoire et antirhumatismale
  • Anti-infectieuse, antiseptique
  • Tonique des surrénales
  • Anti-lithiasique, prévention des calculs urinaires et biliaires

Utilisations

En interne :

L’huile essentielle de genévrier est un bon diurétique pour drainer les voies urinaires et biliaires. Elle pourra être conseillée en prévention des calculs urinaires et biliaires mais ne peut être utilisée de manière prolongée car elle peut être irritante à moyen terme (prudence) : c’est l’huile essentielle des baies qui sera plutôt indiquée pour un drainage hépato-rénal et un stimulant du pancréas (diabète).

Elle a une action antispasmodique, en particulier sur la sphère digestive, par exemple en cas de gastrite ou de digestion difficile. C’est une huile essentielle anti-infectieuse qui a une action antiseptique sur les sphères urinaire (cystites) et intestinale, et qui sera active sur les entérocolites (fermentations intestinales) et les colites spasmodiques.

En application locale :

L’huile essentielle de genévrier est un antalgique percutané. L’HE de rameaux sera en particulier indiquée contre toutes les douleurs articulaires et musculaires, du type arthrite ou polyarthrite, arthrose, sciatique, tendinite, névrite ou rhumatismes.

Elle sera indiquée également sur les affections respiratoires comme bronchite, rhinite, catarrhe,comme expectorant.

Sur la peau, elle est intéressante en dilution sur les problèmes d’eczéma ou d’herpès.

L’HE de baies est plus spécifiquement décongestionnante du petit bassin et anti-inflammatoire en application sur le bas-ventre, et est indiquée en cas d’Hypertrophie Bénigne de la Prostate (HBP, adénome), mais aussi d’hémorroïdes, de dysménorrhée, de règles douloureuses, et comme emménagogue.

Elle a enfin un effet cortisonique sur les glandes surrénales qu’elle stimule, et permet ainsi de remonter l’énergie de l’organisme en cas de fatigue nerveuse voire de dépression, d’épuisement. L’HE de baies est un stimulant psychique.

Dosages et posologie

H.e. Huile Essentielle – H.v. Huile Végétale

  • Par voie orale : 1 à 2 gouttes 3 fois par jour dans une cuillère à café d’huile d’olive, de purée d’amande, ou sur un comprimé d’acérola. A prendre ur 3 jours maximum. L’huile essentielle de rameaux est à éviter par voie orale, préférez l’HE de baies
  • En externe : en dilution à 20 % dans une huile végétale comme celle d’Arnica (Arnica montana), par exemple 2 ml d’HE de genièvre pour 8 ml d’HV d’arnica, pour massage des zones douloureuses, le long de la colonne vertébrale ou à hauteur des reins.

Recette : huile de massage digestive contre la colite :

  • HE basilic tropical (Ocimum basilicum) 3 ml
  • HE angélique semences (Angelica archangelica) 3 ml
    • HE genévrier, baies (Juniperus communis) 3 ml
    • Huile d’amande douce (Prunus dulcis) pour compléter un flacon à 60 ml

Massez l’abdomen autour du nombril et le dos au niveau des lombaires.

Association possible : avec les autres huiles essentielles anti-inflammatoires de gaulthérie (Gaultheria procumbens ou fragrantissima), d’eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora), de katrafay (Cedrelopsis grevei)…

  • Par diffusion : 1 à 2 gouttes dans un diffuseur, toutes les heures

Contre-indications

L'huile essentielle de Genévrier est contre-indiquée pendant la grossesse et pour les personnes souffrant de néphrite, d'infection urinaire ou d'insuffisance rénale.

Effets secondaires

Pas d’usage prolongé en interne (irritant à moyen terme pour les néphrons). L'huile essentielle de Genévrier est également toxique à fortes doses.

Autres usages

Le genévrier est aussi utilisé en phytothérapie (Genévrier commun (Juniperus communis)) et en gemmothérapie (Bourgeon de Genévrier).

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).