Huile essentielle de romarin à camphre : vertus et utilisation

-

Le romarin a la particularité de donner 3 huiles essentielles différentes, 3 chémotypes suivant la région où il a poussé. L’huile essentielle de romarin à camphre n’est utilisée qu’en externe du fait de sa teneur en camphre, et est souveraine sur les crampes musculaires.
Autres noms : encensier, herbe-aux-couronnes, rosemarine, romarin camphré

Présentation

Branches de romarin : elles peuvent donner l'huile essentielle de romarin à camphre.

Nom botanique : Rosmarinus officinalis ct camphre
Famille : Lamiacées
Organe distillé : sommités fleuries
Pays d'origine : France (Midi)

Propriétés Organoleptiques :  

  • Couleur : incolore ou jaune clair
  • Odeur : fraîche, camphrée

Principaux constituants biochimiques :

Cétones (camphre 20-30 %), oxydes (1.8 cinéole 20-30 %), monoterpènes (α-pinène 10-30 %, camphène 5-10 %, β-pinène 2-8 %), des sesquiterpènes (β-caryophyllène 2-4 %), des monoterpénols (bornéol 3 %, α-terpinéol 1-2 %), des esters (acétate de bornyle)…

Propriétés

  • Anti-inflammatoire, décontractant musculaire
  • Emménagogue
  • Mucolytique
  • Tonique cardiaque, hépatique

Indications

En application locale :

L’huile essentielle de romarin à camphre est uniquement employée en usage externe, et de préférence diluée à 50 % : en friction c’est un décontractant musculaire soulageant crampes, douleurs musculaires et courbatures et un anti-inflammatoire actif contre l’arthrose et les rhumatismes.

Mais elle est aussi emménagogue, en cas de retard de règles ou d’aménorrhée et tonifiera également les surrénales. C’est un tonique et un remède de l’impuissance.

Cholagogue et cholérétique, l’huile essentielle de romarin à camphre stimule le foie et favorise l’élimination des graisses. Elle sera indiquée en cas d’hépatite, de cholestérol ou de foie gras, ainsi que comme tonique digestive contre la dyspepsie. Elle sera alors appliquée au plexus. Elle prévient la formation des calculs biliaires.

C’est aussi un remède des acouphènes, un tonique circulatoire (varices) et cardiaque. Bien que moins efficace que le romarin à cinéole, elle sera également expectorante, mucolytique mais aussi sudorifique.

Dosages et posologie

  • Par voie orale : non
  • En externe : appliquez pur sur des douleurs.  Ou diluez à 20 % dans une huile de massage, pour application locale.  Par exemple 2 ml d’HE de romarin à camphre d’un des chémotypes avec 8 ml d’HV d’arnica (Arnica montana).

Association possible : en ce qui concerne le massage décontractant des muscles (romarin camphré), il est possible de lui associer les huiles essentielles de genévrier (Juniperus communis), de katrafay (Cedrelopsis grevei), de gaulthérie (Gaultheria procumbens), d’eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)….

  • Par diffusion : non

Contre-indications

L'huile essentielle de romarin à camphre est interdite en usage interne, et interdite dans tous les cas aux nourrissons, aux épileptiques, pendant la grossesse et l’allaitement.

Effets secondaires

L'huile essentielle de romarin à camphre est neurotoxique et abortive en interne.

Autres usages

Le romarin est également utilisé en élixir floral (Élixir floral contemporain: Romarin), en phytothérapie (Romarin (Rosmarinus Officinalis)) et en gemmothérapie (Bourgeon de Romarin).

Bibliographie

Petit Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2014.
Bible Larousse des Huiles Essentielles. Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2016.
ABC de l’herboristerie familiale. Thierry Folliard, éditions Grancher, Paris 2009.
Traité approfondie de Phyto-Aromathérapie, Dr Hervé Staub & Lily Bayer, Grancher 2013
L’aromathérapie exactement, Pierre Franchomme & Daniel Pénoël, Jollois 1990
Guide pratique des huiles essentielles et hydrolats corses, Christian Escriva, éditions Amyris, Bruxelles 2016

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).