Jeûne court

-

Un jeûne court consiste à réduire ou éliminer l’alimentation, pendant un à plusieurs jours, afin de permettre au corps de se régénérer. Découvrez les bienfaits, déroulement et particularités de ce diète.

Particularités

Assiette vide avec couteau et fourchette, représentant le jeûne court.

Un jeûne court est une restriction calorique totale ou partielle, de moins de trois jours, et qui a pour objectif d’améliorer la santé.
Depuis le 19ème siècle, la médecine naturelle a validé ses bienfaits et il est aujourd’hui de plus en plus étudié par la science.

Restreindre ou éliminer l’apport calorique entraine un effet anti-inflammatoire, qui permet à l’organisme d’évacuer les «déchets», toxines, toxiques et déchets cellulaires accumulés qui l’encombre, et de stimuler le système immunitaire.

Un jeûne court dure trois jours au maximum. Lors d’une restriction calorique totale ou partielle, le corps va s’adapter pour pouvoir subvenir à ses besoins énergétiques.

Par ailleurs, il est également bénéfique pour un très grand nombre de pathologies et blessures car alléger l’alimentation a un effet anti-inflammatoire. La détoxication (nettoyage des déchets cellulaires et des toxiques accumulés dans le corps) est accentuée.

Vertus

Efficace pour maigrir?

Le jeûne court entraîne une perte de poids. La moitié du poids perdu est en réalité une perte d’eau. Une activité physique est nécessaire pour préserver la masse musculaire.

Régénération de l'organisme

Il permet à l'organisme de se régénérer. L'énergie consacrée à la digestion est moindre. Le système digestif est au repos.

Détoxification du foie

Un temps de jeûne permet au foie d’éliminer ses cellules malades.

Pour guérir une pathologie du foie avec un jeûne court, il est préférable d’en faire plusieurs, espacés d’une à plusieurs semaines selon leur durée.

Action anti-cancéreuse

Pratiqué régulièrement, il est efficace dans le cadre de la prévention de certains cancers1.

Traitement oncologique

Le jeûne court et la diète cétogène permettent l'amélioration de l'efficacité des traitements anti-cancéreux. Les effets secondaires, ressentis par les patients, sont également réduits.

Activité anti-inflammatoire

Cette diète peut être bénéfique pour les personnes souffrant de maladies chroniques inflammatoires.

Effet du jeûne sur le cerveau

A long terme, grâce à son action anti-inflammatoire, il agit sur le cerveau; de nouveaux neurones sont créés.

Il protège également contre la survenue de maladies neurodégénératives, telles que la maladie d’Alzheimer et de Parkinson.

Dépression et autres troubles psychiques

Le jeûne court a des effets sur l’organisme et le cerveau, qui vont pouvoir apaiser les troubles dépressifs et d’autres troubles psychiques2.

Des cycles, espacés d’une à plusieurs semaines, pourraient être efficaces pour améliorer l’état dépressif.

Réduction du stress oxydatif

Le jeûne court diminue le stress oxydatif responsable du vieillissement, et provoque la création de nouveaux neurones, au niveau cérébral. Il améliore les performances physiques et mentales3.

Troubles digestifs

Diarrhée

En cas de désordres intestinaux, il est préférable de jeûner pour laisser le temps au corps de guérir, avant de reprendre une alimentation progressive et adaptée.

D’une manière générale, ne pas manger une journée est suffisant pour que les symptômes diminuent, mais cela peut être plus long.

Reflux gastrique

Le jeûne court a un effet bénéfique sur l’acidité gastrique et le reflux. La reprise alimentaire doit se faire par palier, en évitant les aliments pouvant provoquer de l'acidité gastrique.

Mécanisme d'autophagie

L’autophagie ou autolyse est la capacité naturelle du corps à éliminer les cellules mortes et défectueuses.

Le jeûne court permet de renforcer ce mécanisme.

Traitement de Candida Albicans

Suivi d'une diète cétogène, il permette de combattre le Candida Albicans.

Soulagement du syndrôme prémenstruel

En phase lutéale (entre l’ovulation et les règles), des jeûnes de 12 heures seulement ont fait leur preuve pour atténuer le syndrome prémenstruel4.

Endométriose

De nombreuses études de cas de naturopathes ont montré son efficacité sur l'endométriose.

Réduction de l'hypertension

Le jeûne court, et une modification de l’alimentation, peuvent être tout à fait bénéfiques pour réduire l'hypertension artérielle.

Traitement de l'insomnie

Il permettrait également de réduire les réveils nocturnes: la qualité du sommeil est améliorée.

Précautions

La crise d’acidose est l’effet secondaire le plus fréquemment rencontré, autour du troisième jour de jeûne complet.

Le jeûne court provoque une mauvaise haleine due à la cétose.

Durée

Le jeûne court ne dure que 3 jours au maximum.

Il commence dès lors que l’on saute un repas, le soir ou le matin, ce qui permet de mettre au repos le système digestif.

Déroulement

Jeûne court à l’eau

Il s'agit du jeûne total ou hydrique.

L’eau est le seul aliment ingéré (les bouillons et les tisanes peuvent être intégrés également dans cette catégorie). L'objectif est d’activer les processus de cétose et d’autolyse, le plus rapidement possible, afin de permettre au corps de régénérer.

Il est donc particulièrement efficace; les processus de cétose et d’autolyse vont se déclencher rapidement.

Ce type de diète est proscrite pour les personnes trop maigres ou trop affaiblies, et doit être obligatoirement surveillé en cas de pathologie lourde.

Correctement effectué, il préserve l’organisme de changements brusques. Un passage en douceur vers le jeûne permet d’atténuer la crise d’acidose et de préserver le système digestif.

Il est ensuite possible d'adopter un régime Seignalet ou hypotoxique.

Le matin

Jeûner le matin consiste à ne pas manger de petit-déjeuner, afin d’allonger le temps de jeûne de la nuit.

Il est préférable d’éviter de ne pas manger le matin de manière régulière, si (malgré un temps de sommeil normal):

  • vous êtes souvent fatigué le matin;
  • vous avez une grande difficulté à vous réveiller;
  • vous êtes déprimé ou en dépression;
  • vous êtes dans une période stressante. Il est alors recommandé de ne pas manger le soir.

Il est préférable d'éviter les produits issus d'animaux et le sucre, le jour précédant le jeûne, ainsi que le jour suivant.

Vous pouvez adopter l'alimentation suivante, les jours précédant et suivant la diète.

La veille au soir:

Soupe de courgette, cumin, citron

Le lendemain midi:

Salade verte, un filet d’huile d’olive, citron

Fenouil sauté à l’ail

Le soir

Jeûner le soir consiste à ne plus manger après le repas de midi, afin d’allonger le temps de jeûne de la nuit.

Il est idéal car le corps est en état de jeûne au moment du coucher, la digestion alors achevée. L’organisme peut entièrement se consacrer au nettoyage et se régénérer.

Manger léger le soir est en ce sens également très bénéfique.

Il est également recommandé d'éviter les aliments riches ou trop sucrés.

Vous pouvez adopter l'alimentation suivante, avant et après la réalisation de la diète.

  • Le midi: carottes râpées, huile d’olive, citron
  • Le lendemain matin: fruits

Jeûne de 24h

Un jeûne de 24h permet un temps de repos conséquent pour le système digestif. Pour la reprise alimentaire, il est recommandé de manger léger, végétarien ou végétalien. Il est également conseillé d'avoir une alimentation pauvre en sucre.

Vous pouvez adopter l'alimentation suivante, avant et après la diète.

La veille:

  • Le matin: fruits rouges
  • Le midi: légumes vapeur
  • Le soir: soupe de courgettes ou bouillon

Le lendemain:

  • Le matin: pommes et fruits rouges
  • Le midi: légumes sautés, noix
  • Le soir: butternut, betterave et fenouil au four

Jeûner une journée une fois par semaine

Un jeûne de 24h peut être effectué une fois par semaine, afin de créer un temps de repos régulier pour le corps. La détoxification est de cette manière améliorée sur le long terme.

Avoir des repas légers et végétariens, la veille et le lendemain de la diète, permet d’en augmenter ses effets.

Le week-end

Jeûner 48 h renforce la détoxification. Il est possible que le changement de fonctionnement énergétique du corps commence le deuxième jour.

Dans ce cas-ci, l'organisme puise dans les graisses et la crise d’acidose peut survenir. La descente alimentaire doit être correctement effectuée, afin d'éviter tout désagrément. Il est recommandé qu’elle soit d’une durée égale à la diète.

La reprise alimentaire doit également être progressive, pour ne pas brusquer le système digestif et prolonger la détoxification. Par exemple, il est possible de ne manger qu'un plat à chaque repas.

Voici l'alimentation qui peut être adoptée, avant et après la diète.

J -2

  • Matin: fruits, du beurre d’amande peut être ajouté
  • Midi: sauté de légumes à la féta
  • Soir: soupe de carottes au cumin

J -1

  • Matin: fruits, amandes
  • Midi: salade composée de fruits et légumes uniquement, filet d’huile d’olive et citron
  • Soir: soupe de courgettes

Jeûne

J +1

  • Matin: fruits
  • Midi: salade verte, carottes râpées, pomme, noisettes et citron
  • Soir: soupe de légumes avec une pomme de terre

J +2

  • Matin: fruits et amandes
  • Midi: légumes au four (fenouil et betterave), salade verte avec des noix
  • Soir: légumes vapeur, lentilles, filet d’huile d’olive, herbes aromatiques

Diète de 3 jours

Jeûner 3 jours permet au corps d’entamer la phase de cétose. Pour ne pas aggraver la crise d’acidose, il est conseillé d’effectuer une descente alimentaire la plus longue possible (3 jours minimum).

La reprise alimentaire doit à nouveau être progressive: elle peut être aussi réalisée sur trois jours.

Il est également possible de réaliser une monodiète de pommes le dernier jour. Vous pouvez également consommer de la soupe ou des jus de légumes dilués.

Voici des exemples de menu à privilégier, avant et après la diète.

J -3

  • Matin: fruits, amandes
  • Midi: sauté de courgettes à la féta
  • Soir: soupe de carottes au cumin, huile d’olive

J -2

  • Matin: fruits, amandes
  • Midi: salade composée de fruits et légumes uniquement, filet d’huile d’olive et citron
  • Soir: soupe de courgettes

J -1

  • Matin: pomme
  • Midi: salade composée de fruits et légumes uniquement, herbes aromatiques et citron
  • Soir: bouillon

Jeûne

J +1

  • Matin: pomme
  • Midi: salade verte, carottes râpées, pommes et citron
  • Soir: soupe de courgettes

J +2

  • Matin: fruits et amandes
  • Midi: salade verte et radis avec des noix
  • Soir: épinards vapeur, lentilles, filet d’huile d’olive, herbes aromatiques

J+3

  • Matin: fruits, lait de riz, graines de chia, une petite tartine de pain sans gluten, avec du beurre d’amande
  • Midi: patate douce vapeur, lentilles, haricots verts, des noix, amandes ou noisettes peuvent être ajoutées
  • Soir: légumes au four (chou et betterave) avec de la féta

Notre Avis

Pour un jeûne court, si il n’y a pas de contre-indications de la part de votre médecin, la durée peut être choisie en fonction des possibilités de chacun, en termes de disponibilité et d’organisation. Il est toujours préférable d’être au calme, loin d'un environnement stressant, et d’avoir la possibilité de se reposer autant que nécessaire.


Marianne Buclet
Marianne Buclet, Auteur

Naturopathe et professeure de yoga