Lamier blanc (Lamium album): vertus et utilisation

-

Plante herbacée, présente dans toute l'Europe, dans le Nord et l'Ouest de la France, elle pousse le long des routes, près des haies et dans les bois. Sa floraison a lieu de mai à septembre. Le Lamier blanc présente de nombreuses propriétés médicinales ; les sommités fleuries sont utilisées en phytothérapie.

Présentation

Lamier blanc (Lamium album): plante utilisée pour ses propriétés médicinales.

Nom commun : Lamier blanc
Nom latin : Lamium album
Noms populaires : Archangélique, marachemin, ortie morte, ortie blanche.
Famille botanique : Lamiacées

Propriétés thérapeutiques

  • Circulatoire : hémorragie
  • Génital : leucorrhée, règles abondantes, métrorragies, pertes utérines
  • Digestif - astringent : diarrhée, dysenterie
  • Poumon : expectorations
  • Reins : cystite, troubles rénaux

Usages populaires

Génital : pertes utérines, circulation utérine, leucorrhée, métrorragie, aménorrhée
Peau : éruptions cutanées chez les enfants, scrofule
Reins : hydropisie, dysurie, affections catarrhales, goutte, troubles rénaux
Digestif : diarrhée
Circulation : expectorant, anémie, hémorragies, varices
Endocrinien : tuméfaction, gonflements et tumeurs des glandes
Toni-astringent, narcotique, rafraîchissant, résolutif, vulnéraire

Utilisations et dosages

Infusion/Tisane - leucorrhée : utiliser la plante sèche. 1 pincée par tasse d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes. Prendre 3 tasses par jour.
Infusion/Tisane - maladies des voies respiratoires : 10 à 30 g par litre d'eau de plante sèche. Prendre 2 à 3 tasses par jour.
Dépuratif : utiliser les fleurs de Lamier Blanc. 1 à 3 pincées dans les aliments. Alcoolature : faire macérer 8 jours la plante fraîche, dans de l'alcool à 95°. Passer, filtrer. Prendre 2 à 4 cuillères à café par jour dans une infusion.
Teinture - métrorragie : 100 g de Lamier blanc, 50 g de sirop simple, 25 g d'eau. Prendre une cuillerée à soupe toutes les demi-heures jusqu'à l'arrêt de l'hémorragie.

Alimentation

Les sommités de la plante peuvent être consommées comme des épinards. Hachées, elles peuvent agrémenter des potages ou des soupes.

Contre-indications et effets secondaires

Aucun effet secondaire connu pour le lamier blanc.
Aucune interaction médicamenteuse n'a été signalée.

Principes chimiques actifs

Le Lamier blanc contient du tanin, du mucilage, du stachyose, une huile essentielle, de l'acide gallique, des sels de potasse, des saponines, des iridoïdes, de la bétaïne ainsi qu'un alcaloïde.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.