Lichen d’Islande (Cetraria Islandica) : ses propriétés et bienfaits

-

Le lichen d'Islande est très répandu en Amérique du Nord, dans le Nord de l'Europe et dans les Alpes. Il pousse sur des terres incultes: sur les rochers ou bien dans l'écorce des arbres. En phytothérapie, il est notamment utilisé dans le traitement de la toux.

Présentation

Le lichen d'Islande (Cetraria Islandica) présente de nombreuses propriétés médicinales.

Nom commun : Lichen d'Islande
Nom latin : Cetraria Islandica
Noms populaires : Cétraire d'Islande, mousse d'Islande.
Famille botanique : Parméliacées

Propriétés thérapeutiques

  • Digestif : diarrhées
  • Système respiratoire - calmant : toux, irritation du larynx
  • Poumon : bronchite, coqueluche
  • Tonique, stomachique et fébrifuge

Usages populaires

Digestif : diarrhées infantiles, diarrhées chroniques, dysenterie, vomissements, irritations gastro-intestinales, coliques, vermifuge
Poumon : catarrhe bronchique, toux rebelles, stimule les secrétions, coqueluche, asthme, enrouement, phtisie
Peau : scrofule
Circulatoire : chlorose
Reins : goutte
Génital : ulcères de l’utérus
Galactogène, tonique, stimulant, béchique, antispasmodique
Épuisement, scorbut, amaigrissement, rougeole, fièvres intermittentes

Utilisations et dosages

  • Décoction nutritive : 10 à 30 g de lichen d'Islande par litre d'eau. Amener à ébullition, faire réduire d’un tiers. Puis laver le lichen à l'eau froide. Faire à nouveau bouillir le lichen pendant une demi-heure. Ajouter du miel.
  • Gelée (calmante) : 60 g de lichen en décoction concentrée. Passer, puis faire bouillir à nouveau, ajouter 120 g de sucre. Laisser sur le feu jusqu'à l’obtention d’une gelée. Prendre par cuillerée à café entre les repas.
  • Infusion - antiémétique (vomissements, nausées) : 15 à 30 g par litre d'eau bouillante. Laisser macérer quelques minutes. Boire plusieurs tasses dans la journée.
  • Lait - coqueluche : faire bouillir dans du lait 2 à 4 g de lichen. Ajouter du miel.

Alimentation

Réduit en farine, le lichen est très nutritif. C'est l'un des principaux aliments des expéditions polaires. La gelée est également très nutritive.

Précautions et contre-indications

Aucune contre-indication connue.

Principes chimiques actifs

Le lichen d'Islande contient environ 60% d'hydrates de carbone (lichénine, insoluble dans l’eau froide, et de l’isolichénine).

Il renferme également des acides (fumarique, cétrarique, usnique...), environ 2% de substances extractives azotées, 1 à 2% de matières minérales et 0,4 % de matières grasses.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.