Liseron des haies (Convolvulus Sepium): plante médicinale

-

Plante herbacée, présente dans toute l'Europe, le liseron des haies est principalement cultivé pour ses qualités ornementales. Il dispose également de nombreuses propriétés médicinales. Découverte.

Présentation

Liseron (Convolvulus Sepium) : plante médicinale utilisée en phytothérapie.

Nom commun : Liseron des haies
Nom latin : Convolvulus sepium
Noms populaires : Grand liseron, Manchette de la Vierge, Grande Vrillée.
Famille botanique : Convolvulacées

Propriétés thérapeutiques

  • Purgatif, laxatif
  • Fébrifuge
  • Affections cutanées : furoncles
  • Traitement des leucorrhées

Usages populaires

Digestif : laxatif
Foie : jaunisse, fièvres typhoïdes et bilieuses
Génital : leucorrhée
Peau : furoncles, abcès
Fébrifuge, maux de tête chroniques

Utilisations et posologie

Le liseron des haies peut être toxique s'il n'est pas utilisé correctement.

  • Lotion purgative : 6 à 12 g de feuilles fraîches infusées dans une tasse d'eau bouillante.
  • Alcoolature de racines : 10 à 15 g dans une infusion.
  • Tisane laxative - activant la sécrétion biliaire : 3 à 6 g de feuilles séchées par tasse d'eau bouillante.
  • Sirop - purgatif - suc de racines : 5 à 10 g dans du sirop.
  • Purgatif : 15 à 20 g de racines pour un quart de litre d'eau bouillante. Laisser infuser jusqu'a ce que le liquide soit froid. Boire 1 verre à jeun le matin.
  • Laxatif doux : 1 cuillerée à soupe de feuilles pour un quart de litre d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes. Boire 1 cuillère a soupe le matin à jeun.

Contre-indications et toxicité

A forte dose, et en raison de ses propriétés laxatives, le liseron des haies peut causer des troubles intestinaux.

Son utilisation doit se faire sous contrôle médical.

Principes chimiques actifs

Le liseron des haies est très riche en tanins. La plante renferme également du mucilage, un glucoside (Jalapine) et des sels minéraux.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.