Mauve alcée (plante médicinale): ses bienfaits et propriétés

-

Plante herbacée vivace, répandue dans l'ensemble du bassin méditerranéen, la mauve alcée pousse dans les prés, les allées, les sols calcaires et le long des routes. Elle est reconnue pour ses propriétés antitussives, expectorantes, émollientes et laxatives. Sa floraison intervient généralement en été, de juin à septembre.

Présentation

Mauve alcée (Malva alcea) : plante médicinale qui offre de nombreux bienfaits et propriétés.

Nom commun : Mauve alcée
Nom latin : Malva alcea
Noms populaires : Mauve sauvage, herbe à fromage, fromageon.
Famille botanique : Malvacées

Vertus thérapeutiques

  • Poumon : affections respiratoires, béchique, expectorant, asthme
  • Digestif : constipation chronique, laxatif doux
  • Anti-inflammatoire, émollient (gargarisme)

Usages populaires

Digestif : constipation
Poumon : laryngite, bronchite, antitussif, expectorant
Génital : inflammation de l’utérus
Reins : Inflammation de la vessie, lithiase rénale/calculs rénaux
Délivrance du placenta

Utilisation et posologie

  • Anti-inflammatoire, laxatif - usage interne : infusion de fleurs et feuilles
  • Laxatif - maux de gorge : fruits crus ou cuits
  • Piqûres de mouche ou de guêpes : suc frais
  • Constipation - troubles intestinaux : décoction / cataplasmes de feuilles

Alimentation

La mauve alcée est une plante comestible, non toxique, les jeunes feuilles et les pousses peuvent agrémenter des salades, des plats chauds et des soupes.

La plante peut également être consommée comme un légume.

Précautions et contre-indications

Aucune contre-indication connue.

Auncune interaction médicamenteuse n'a été signalée.

Principes chimiques actifs

La mauve alcée renferme des pigments anthocyaniques, des mucilages, des acides uroniques, du glucose, des tanins et de la vitamine A et B.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.