Méthylsulfonylméthane ou MSM : bienfaits et posologies

-

Le méthylsulfonylméthane, plus connu sous l’acronyme de MSM, est un composé soufré d’origine alimentaire. Il jouerait un rôle dans la préservation des fonctions immunitaires et des tissus conjonctifs. Plongée à la découverte de ce complément peu connu.

Présentation

Le MSM soulage les articulations douloureuses.

Offert en supplément depuis la fin des années 1990, le MSM n’a pas encore livré tous ses secrets. En effet, le méthylsulfonylméthane est actuellement le fruit de nombreuses recherches scientifiques qui pourraient bien offrir à la médecine naturelle de nouvelles ressources thérapeutiques.

Histoire

L’histoire du méthylsulfonylméthane est très récente. En effet, il n’a été découvert que dans les années 1970. Ce sont alors deux chercheurs originaires d’un institut de l’Oregon qui mettent la substance à jour. À cette époque, le MSM est principalement employé en médecine vétérinaire. Il a pour vocation de lutter contre les troubles inflammatoires musculaires et osseux chez les équidés ou les canins de course.

C’est en 19991, puis en 20032 que des livres popularisent la molécule auprès du grand public. Depuis, le succès du méthylsulfonylméthane ne cesse de croître en raison de ses vertus démontrées ou supposées sur la santé humaine.

Description

Le MSM est un composé soufré qui se trouve en faible quantité dans la plupart des aliments. Il provient de l’oxydation d’un sous-produit de la pulpe de bois. Bien qu’il soit issu d’une matière première naturelle, sa fabrication, en tant que complément alimentaire, relève d’un processus chimique réalisé en laboratoire. Il devient alors une poudre blanche au goût légèrement amer.

Rôles

Les rôles du méthylsulfonylméthane dans l’organisme ne sont pas encore clairement définis. Cependant, les scientifiques déduisent les usages thérapeutiques et bienfaits du méthylsulfonylméthane en utilisant des hypothèses formulées sur le rôle que jouent les composés soufrés dans l’organisme.

Le soufre, de manière générale, contribue à préserver les fonctions immunitaires et à maintenir en bon état les tissus conjonctifs. Les composés soufrés sont également connus pour avoir un rôle de catalyseur dans le processus de transformation des aliments en énergie.
Le soufre est également reconnu pour contribuer à la santé de la peau et des cheveux.

Enfin, des études semblent attester que les substances contenant du soufre aident à éliminer les toxines de l’organisme. Par conséquent, les scientifiques estiment que le MSM, aux vues de sa teneur en composés soufrés, contribue à toutes ces actions.

Bienfaits du méthylsulfonylméthane

Du MSM pour soulager les douleurs de l’arthrose

Les bienfaits du méthylsulfonylméthane auraient un impact positif sur l'arthrose.
En effet, deux études cliniques indiquent que le méthylsulfonylméthane peut soulager les douleurs dues à l’arthrose.

La première étude3 a été réalisée en utilisant du MSM, de la glucosamine ou une combinaison des deux a raison de 1,5 g par jour.

La seconde, plus importante, a été établie en utilisant un dosage de 6 g par jour de méthylsulfonylméthane. Elle a démontré qu’un panel de 50 patients souffrant d’arthrose du genou a ressenti une amélioration après un traitement de 12 semaines. Ils ont ainsi vu diminuer les douleurs articulaires et s’améliorer l’amplitude de leurs mouvements4.

Plus récemment, des chercheurs chinois ont confirmé qu’un complément alimentaire contenant du méthylsulfonylméthane avait une réelle efficacité sur les douleurs articulaires. Avec un recul de plus de 10 ans, ils ont affirmé l’effet indiscutable du complément alimentaire, du moins sur le court terme5.

Cependant, le complément alimentaire en question contient aussi d’autres substances aux composants potentiellement actifs sur les douleurs articulaires. Il est donc trop aléatoire de dire qu’il s’agit uniquement de l’effet du méthylsulfonylméthane.

Du MSM pour diminuer les symptômes du rhume des foins

Au cours d’une étude préliminaire6 effectuée sur 50 personnes souffrant du rhume des foins, les scientifiques ont pu démontrer une efficacité du méthylsulfonylméthane sur l’importance de la symptomatique. Pour l’étude, les sujets ont pris du MSM à raison de 2,6 g par jour. Les symptômes ont diminué après 30 jours de traitement.

Du MSM pour atténuer la rosacée

Les bienfaits du méthylsulfonylméthane-MSM ne s'arrêtent pas là.
Des chercheurs italiens, provenant d’un institut romain, ont démontré l’efficacité du MSM en usage topique contre la rosacée. L’application locale d’une crème contenant à la fois du méthylsulfonylméthane et un extrait de Chardon Marie a pu atténuer les effets visibles de la rosacée7.

Du MSM pour des troubles divers

Le méthylsulfonylméthane est actuellement impliqué dans de nombreuses études visant à démontrer, ou non, son utilité dans des troubles divers. Les allégations reposent alors sur des essais préliminaires non publiés qui ouvrent des pistes, mais ne constituent en rien des preuves d’efficacité réelle.

Les études actuellement en cours portent sur le soulagement de l’inflammation, la guérison des blessures sportives, l’amélioration de l’apparence des phanères ainsi que la diminution du ronflement. Si certains résultats sont sans conteste encourageants, des études complémentaires doivent néanmoins être menées pour corroborer les allégations.

Les différentes formes

Le MSM existe en différentes formulations. Il est généralement vendu sous forme de capsules ou de gélules, seul ou en association avec d’autres produits destinés à la protection des os et des cartilages comme la glucosamine et la chondroïtine.

Il est également possible de trouver le méthylsulfonylméthane dans des produits à usage topique comme des pommades, des huiles ou des onguents.

Posologie et utilisation

Dosages

En raison de la « jeunesse » du méthylsulfonylméthane, il n’existe pas aujourd’hui de dosage précis pour bénéficier des effets du produit.

Cependant, la littérature scientifique s’accorde sur un dosage de 1,5 g par jour, réparti en 2 ou 3 doses. Cette même littérature considère qu’il est possible d’augmenter le dosage jusqu’à 6 g par jour en cas de besoin. Les premiers effets se font généralement ressentir après 4 semaines de traitement.

Utilisation

Hormis les dosages, il n’y a actuellement aucune recommandation quant à l’utilisation du méthylsulfonylméthane.

Dangers du MSM

Précaution d’emploi

Il n’existe aucune précaution d’emploi émise à ce jour.

Contre indications

Par mesure de prudence, en raison du manque de recul sur l’utilisation de la molécule, il est conseillé d’éviter de prendre du méthylsulfonylméthane dans les situations suivantes :

  • grossesse ;
  • allaitement ;
  • chimiothérapie ;
  • calculs rénaux.

Effets secondaires

En respectant les dosages, le MSM ne provoque pas d’effets secondaires. Cependant, chez les personnes sensibles, quelques très rares cas ont été reportés. Ils concernent les symptômes suivants :

  • nausées ;
  • ballonnements ;
  • constipation ;
  • diarrhée ;
  • maux de tête.

Ces désagréments sont transitoires et sans aucun risque pour la santé.

Interactions

Il n’existe aucune interaction connue à ce jour que ce soit avec des plantes, des compléments alimentaires ou des médicaments allopathiques.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que le méthylsulfonylméthane ?

Le méthylsulfonylméthane est un composé soufré, qui possède une activité anti-inflammatoire.

Quels sont les bienfaits du méthylsulfonylméthane ?

Les bienfaits du méthylsulfonylméthane sont les suivants :
1. Diminution des douleurs liées à l'arthrose
2. Réduction des symptômes du rhume des foins
3. Atténuation de la rosacée
4. Soulagement des inflammations et des blessures

Comment prendre le méthylsulfonylméthane ?

En complément alimentaire, il peut être pris sous forme de gélules ou de comprimés.
Il existe du MSM en pommades ou huiles, à appliquer directement sur la peau.

Quels sont les dangers du méthylsulfonylméthane ?

Il est déconseillé de prendre du MSM pour les femmes enceintes ou allaitantes.
Pour les personnes suivant une chimiothérapie ou souffrant de calculs rénaux, il n'est pas recommandé d'en consommer.
Pour les personnes sensibles, la prise de MSM peut provoquer des troubles gastro-intestinaux et des maux de tête.


  • 1Jacob S, Lawrence RM, Zucker M. The Miracle of MSM: The Natural Solution for Pain. New York: Penguin-Putnam, États-Unis, 1999
  • 2Jacob SW, Appleton J: MSM: The Definitive Guide, Freedom Press, États-Unis, 2002
  • 3Usha PR, Naidu MUR. Randomised, double-blind, parallel, placebo-controlled study of oral glucosamine, methylsulfonylmethane and their combinations. Clin Drug Invest 2004; 24:353-63. Étude mentionnée et résumée dans : Ameye LG, Chee WS. Osteoarthritis and nutrition. From nutraceuticals to functional foods: a systematic review of the scientific evidence. Arthritis Res Ther. 2006;8(4):R127🔗 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16859534?dopt=AbstractPlus
  • 4Kim LS, Axelrod LJ, et al. Efficacy of methylsulfonylmethane (MSM) in osteoarthritis pain of the knee: a pilot clinical trial. Osteoarthritis Cartilage. 2006 Mar; 14(3):286-94. Étude commentée dans : Kelly Janis. Methylsulfonylmethane offers relief in knee OA. Medscape Medical News, 29 août 2005, WebMD🔗 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16309928?dopt=AbstractPlus
  • 5Effects of AR7 Joint Complex on arthralgia for patients with osteoarthritis: results of a three-month study in Shanghai, China. Xie Q, Shi R, et al. Nutr J. 2008 Oct 27; 7:31🔗 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18954461
  • 6Barrager E, Veltmann JR Jr, et al. A multicentered, open-label trial on the safety and efficacy of methylsulfonylmethane in the treatment of seasonal allergic rhinitis.J Altern Complement Med. 2002 Apr; 8(2):167-73🔗 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12006124?dopt=Abstract
  • 7Combined effects of silymarin and methylsulfonylmethane in the management of rosacea: clinical and instrumental evaluation. Berardesca E, Cameli N, et al. J Cosmet Dermatol. 2008 Mar; 7(1):8-14🔗 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18254805
Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée en nutrition, bien-être et santé naturelle. Spécialiste certifiée en techniques de santé naturelle. Formation de coaching en nutrition et bien-être en cours de validation.