Le soufre: bienfaits, utilisation et danger

-

Souvent connu pour être un non-métal, le soufre est aussi un oligoélément présent dans l’organisme. Il joue notamment un rôle dans le fonctionnement des articulations. C’est également un constituant de la structure de certaines vitamines et protéines. Découverte des bienfaits et dangers du soufre, ainsi que de son utilisation.

Présentation

Définition

Soufre dans un panier: bienfaits, danger et utilisation de cet oligoélément.

Le soufre est un minéral, non-métallique, représenté par l’initiale S dans le tableau périodique des éléments. Il compte aussi parmi les oligoéléments indispensables de l’organisme humain.
Par ailleurs, l'huile de Haarlem est reconnue pour sa richesse en soufre.

Histoire

L’histoire du soufre est certainement aussi ancienne que l’histoire de la terre. En effet, il est naturellement présent dans la croûte terrestre et par ricochet dans les océans, les sols et l’eau de boisson.

Des premières références au soufre sont décrites dans la bible. On en retrouve de nouvelles traces à l’Antiquité, où il servait à protéger les pieds de vigne des épidémies.

Au 11e siècle, il sert à fabriquer de la poudre à canon. Au 15e siècle, on l’utilise pour désinfecter de la peste noire. Il acquiert alors une réputation sulfureuse qui va le poursuivre des années durant.

Dans les années 1800, H.A.Vogel décrit pour la première fois le rôle de cet oligoélément dans l’organisme des mammifères. En effet, il découvre du soufre dans le sang et dans la bile des animaux. Il se rend compte alors que la substance est un des constituants de deux acides aminés essentiels de l’organisme.

En 1850, il va faire sa grande entrée dans le monde agricole. Il est utilisé avec succès comme antifongique et répulsif. Aujourd’hui, l’agriculture biologique s’en sert toujours. Malheureusement, il est aussi toujours utilisé comme arme de guerre, car sa fumée peut être toxique.

Rôles dans l’organisme

Malgré sa réputation sulfureuse, il est essentiel pour l’organisme. Il y joue des rôles prépondérants :

  • Le soufre est un des composants des acides aminés soufrés, dont la méthionine, la cystéine et la taurine1.
  • Il entre dans la structure des vitamines B8 et B1.
  • Cet oligoélément participe à plus de 400 réactions enzymatiques.

Sa répartition au sein du corps humain

Le soufre se distribue dans l’intégralité de l’organisme, des phanères au plus profond des os et des organes:

  • le foie,
  • les surrénales,
  • le pancréas,
  • les cellules à mucus des revêtements épithéliaux,
  • les cellules kératinisées de la surface épidermique,
  • le superoxyde-dismutase,
  • le tissu conjonctif des cartilages et des artères.

Thalassothérapie

Certains types de thalassothérapies doivent leurs résultats à la teneur en soufre de l’eau. Parfois appelée bain sulfureux, cette forme de thalassothérapie est un système de traitement appartenant aux médecines douces.

Dans les grands centres de thalassothérapie, l’eau utilisée jaillit directement de la terre. Souvent, elle est naturellement riche en soufre. Mais parfois, on lui ajoute du kalium sulfuratum, une substance dite antidouleur.

Le bain sulfureux est pratiqué dans un but thérapeutique ou relaxant. Il agit sur de nombreuses sphères de l’organisme. Il traite entre autres les problèmes circulatoires, cardiaques, articulaires, respiratoires et osseux.

Quelle différence avec le MSM?

Le soufre est parfois confondu avec le Méthyl-sulfonyl-méthane, MSM ou "soufre organique". Pourtant, ces deux composants sont différents.

En effet, le soufre est un des composants du MSM. Et c’est sans doute lui qui explique les bienfaits de cette molécule sur l’organisme. Le MSM a, en effet, des vertus anti-inflammatoires utiles, notamment pour les sportifs. Il embellit également l’état de la peau et des cheveux. Il est très souvent vendu en complément alimentaire en raison de sa teneur dans l'oligoélément.

Acides aminés

Le soufre est un composant des acides aminés dits « soufrés ». Il s’agit principalement de la taurine, de la cystéine et de la méthionine.

Ces acides aminés sont fondamentaux pour le fonctionnement de l’organisme. Plus précisément, ces acides aminés participent à la santé des ongles, à la formation des cheveux, à la protection du foie, à la cicatrisation et à la fabrication des muscles.

Sulfites et sulfates

Le soufre est aussi présent dans l’organisme sous forme de sulfites et de sulfates.

La dégradation des acides aminés soufrés aboutit à la formation des sulfites. Il s’agit de substances toxiques qui se fixent à divers constituants cellulaires. Le corps est capable de traiter ces différents déchets.

Cependant, aujourd’hui, les sulfites sont également présents dans l’alimentation. Il s’agit alors d’additifs alimentaires ayant pour but la conservation ou la coloration des aliments. Les conservateurs à base de sulfite sont les additifs répertoriés sous les appellations E 220 à E 224 et E 226 à E 228. Les colorants à base de sulfite sont les colorants nommés E 250 b et E 250 d. Ils représentent les colorations de couleur caramel2.

Afin d’éliminer les sulfites, le corps les transforme en sulfates. Ces derniers sont évacués par les reins. Il y a également des sulfates dans l’eau du robinet ou dans certaines eaux minérales. Celles-ci ont la réputation d’être laxatives.

Vertus et propriétés

Au cours des ans, les scientifiques ont découvert de nombreux bienfaits liés au soufre. Ceci n’est pas étonnant puisqu’il se retrouve dans de nombreux tissus, mais également au cœur de nombreuses réactions enzymatiques. La substance s'utilise alors sous la forme d'oligoélément.

Affections ORL

Le soufre est depuis longtemps utilisé pour soulager la sphère ORL (rhume, nez congestionné). Il modifierait le terrain pour limiter l’apparition de troubles et d’infections3. Ses vertus sont antiseptiques et décongestionnantes.

Affections cutanées

Le soufre a de nombreux bienfaits sur la peau. Il est utilisé comme modificateur de terrain pour les peaux à problèmes. En thalassothérapie, il est utilisé pour les problèmes de peau généraux et chroniques comme le psoriasis et l’eczéma. En traitement localisé, l'oligoélément est utile pour l’acné et pour les boutons dans leur globalité4.

Rhumatismes

C’est sans doute son utilisation principale. En effet, cet oligoélément aurait la capacité de soulager les douleurs rhumatismales dans leur globalité. Rhumatismes, arthrose, tendinite et autres, le soufre a des vertus anti-inflammatoires qui soulagent les patients. Cette application est la plus utilisée en thalassothérapie.

Traitement des phanères

En raison de son importance dans la constitution de certains acides aminés, le soufre est également utilisé comme complément alimentaire pour la beauté des ongles et des cheveux. Il participe à la constitution de la kératine au travers des acides aminés, mais aussi de certaines vitamines B. Il agit donc à la fois sur l’épaisseur des ongles et des cheveux, mais aussi sur leur résistance et leur renouvellement.

Les différentes formes

Le soufre est disponible sous forme de poudre, gélules ou de cristaux.

Dosage et posologie

À l’heure actuelle, la communauté scientifique n’a pas encore défini de dosages précis pour le soufre. Toutefois, les carences véritables sont rares et les excès peu communs également. La majorité des experts s’accordent néanmoins sur un dosage de 13 à 14 mg par jour.

Utilisation thérapeutique du soufre

Il n’existe pas de recommandation particulière quant à l’utilisation des compléments alimentaires à base de soufre.

Présentation des compléments soufrés

Le soufre ne se présente jamais sous sa forme chimique simple. En général, il se présente en association avec d’autres minéraux ou dans une formulation plus complexe. La majorité des compléments alimentaires de soufre sont du MSM ou des acides aminés soufrés.

Précaution et effets secondaires

Comme tous les compléments alimentaires, cet oligoélément possède quelques précautions d’emploi. Le soufre peut-il représenter un danger?

Précaution d’emploi

Comme tous les compléments alimentaires, les complexes soufrés doivent faire l’objet d’une consultation médicale chez les femmes enceintes ou allaitantes. De même, l’usage chez les enfants n’est pas conseillé.

Contre-indications

Le soufre doit d’être utilisé après avis médical chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant. De même, les personnes asthmatiques, allergiques aux œufs ou aux sulfites se rendront chez un professionnel de la santé avant toute utilisation d’un complément alimentaire soufré.

Effets indésirables

À dose thérapeutique, le soufre ne présente pas d’effets secondaires notables. Cependant, lors de dosages plus conséquents, des indispositions gastro-intestinales ont été rapportées.

Interaction

Le soufre n’a pas d’interaction à proprement parler. Cependant, selon certains experts, cet oligoélément est plus fortement métabolisé en présence de vitamines du groupe B. Le magnésium, le zinc et le sélénium sont également soupçonnés d’avoir le même impact. Un professionnel de la médecine doit donc être consulté avant tout mélange.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que le soufre?

Le soufre est un oligoélément indispensable au bon fonctionnement de l'organisme.

Pourquoi en prendre?

- Traitement des affections ORL
- Traitement de certaines maladies de la peau: psoriasis, eczéma
- Soulagement des douleurs rhumatismales
- Favorise la beauté des ongles et des cheveux

Quelles sont les mises en garde?

Le soufre est contre-indiqué chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants. Il est également déconseillé aux personnes asthmatiques, allergiques aux œufs ou aux sulfites.


Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée en nutrition, bien-être et santé naturelle. Naturopathe certifiée et spécialiste en techniques de santé naturelle. Formation de coaching en nutrition et bien-être en cours de validation.