Miel de Manuka: bienfaits et posologie

-

Le miel de Manuka est spécifique d’un arbuste de Nouvelle-Zélande, Leptospermum scoparium. Il est produit par des abeilles originaires d’Europe.
Pour être qualifié de miel de Manuka, 70% de son pollen doit provenir de cet arbuste également dénommé Manuka ou Kahikatea par les Mahoris.
Il est reconnu pour ses vertus aseptisantes, cicatrisantes, décongestionnantes et fongicides exceptionnelles.

Présentation

Le miel de Manuka, issu de Nouvelle-Zélande, est reconnu pour ses propriétés aseptisantes et cicatrisantes.

Le miel de Manuka présente une couleur crème à brun foncé, de texture plutôt épaisse. Il peut être confondu avec le miel de kunzea, un arbuste très similaire au Manuka mais aux propriétés inférieures. Sa couleur est plus claire.
Le Manuka n'est pas une plante mais un petit arbre. Il pousse en Nouvelle-Zélande mais également en Australie.

Le miel de Manuka est un produit naturel et se distingue des miels locaux par sa teneur élevée en principes actifs, en particulier le peroxyde d’hydrogène et le méthylglyoxal (MGO). Un indice a été créé par le Pr. Molan pour quantifier le MGO dans le miel. Il s’agit de l’UMF ou Unique Manuka Factor.  
D’autres l’ont labellisé MGOTM.
Selon cet indice, le miel de Manuka contient jusqu’ à 1000 mille fois plus de MGO que les miels classiques.

Le label MGOTM s’étend de 100+ pour un usage alimentaire et bien-être, à 850+. Celui-ci possède une activité anti-bactérienne ultra-forte. Il est recommandé pour les infections résistantes aux antibiotiques.
Le label UMF varie de 5+ et 9+ correspondant au MGOTM 100+ à 17+ pour une action bactéricide externe. L’UMF 10+ et 16+ est conseillé pour une action sur les voies digestives.

A savoir que sa teneur élevée en composés phénoliques lui procure également des propriétés antioxydantes.

Propriétés et vertus

Peau et cicatrisation

Le miel en général est connu pour la cicatrisation des plaies et escarres, tout en prévenant le risque infectieux.
La forte osmolarité du miel attire à lui les fluides favorisant l’écoulement de la lymphe. D’autre part, son acidité réduite la teneur disponible en oxygène et inactive les protéases1. L’ensemble concourt à une cicatrisation optimisée.

Malhotra2 compara l’effet cicatrisant du Manuka avec la vaseline sur une paupière ayant subi une blépharoplastie. Ainsi la vaseline fut appliquée 4 fois par jour sur les 2 paupières, l’autre paupière reçue en complément le miel de manuka 2 fois par jour durant 6 mois. Si l’effet cicatrisant évoluait de façon comparable au cours des mois, les patients ressentaient moins de douleur à la paupière traitée au miel de Manuka.

Enfin différents UMF de Manuka ont été étudiés par rapport à un miel floral. A 21 jours, la cicatrisation avec le miel de Manuka avec l’UMF 20 était supérieure à l’UMF 5 et au miel traditionnel3.

Antibactérien

Une équipe de chercheurs4 a mesuré l’effet antibactérien de différents UMF de miel de Manuka 5+, 10+ et 15+. Si l’effet bactéricide est observé dès l’UMF5+, il est d’autant plus élevé que le l’UMF croît.

Cet effet s’exerce sur une variété de germes Gram+ ou - : Staohylocoque aureus, Pseudomonas aeruginosa, Enterobactéries.
Par ailleurs, son activité s’avère efficace sur les germes résistants comme elle inhibe également la formation de biofilms5.

Cependant, une autre étude a constaté que l’augmentation de la teneur en MGO avec le vieillissement du miel ne le rendait pas plus actif6.
D’autre part, lorsque ses propriétés bactéricides sont comparées avec des miels multifloraux, ces derniers sont plus efficaces vis-à-vis des bactéries Gram –  à l’origine de l’infection des peaux brûlées. Ils présentent des bienfaits identiques au miel de Manuka7.

Néanmoins, il se montre particulièrement efficace dans la prise en charge des brûlures8.
Ainsi, il serait le fait de la présence d’un mélange complexe MGO avec d’autres composants9.

Gastrite

Les bienfaits du miel de Manuka ne s'arrêtent pas là.
Concernant les ulcères gastriques, il s’est avéré gastro-protecteur.

Ainsi des rats présentant un ulcère ont absorbé quotidiennement du miel de Manuka. Comparativement au groupe placebo, les rats traités montrent une augmentation de la synthèse de mucus protégeant la muqueuse des lésions, de leur protection antioxydante et des cytokines anti-inflammatoires10.

Ulcères variqueux

Les ulcères comme les escarres sont fréquemment retrouvés chez les diabétiques et les personnes alités. Ils sont particulièrement difficiles à traiter.
Or, l’application de pansements imprégnés de miel de Manuka est efficace pour guérir les lésions et plaies variqueuses.

Comparativement à un soin classique des lésions ulcéreuses sur des pieds de patients diabétiques, la pose de pansements au miel de Manuka a raccourci de 12 jours le temps de cicatrisation.
D’autre part, la plaie était stérile après une semaine de traitement pour 78,13% des patients contre 35.5% dans le groupe sous traitement conventionnel. A la 6ème semaine la plaie était stérile pour la totalité du groupe testé contre 12,5% dans le groupe placebo11.

Tandis qu’une autre étude a testé du miel de Manuka 18+. Les résultats en terme de cicatrisation et d’aseptisation étaient significativement supérieurs par rapport à l’application d’un hydrogel12.

Acné et Candidose

Du fait de son action antimicrobienne, le miel de Manuka trouve son intérêt dans le soin des peaux acnéiques.
Son usage vient à bout des dermatites résistantes aux traitements antibiotiques13.

De même, le miel de Manuka est intéressant contre les boutons acnéiques infectés par Propionibacterium acnes14.
Ainsi, le miel de Manuka peut être intéressant pour lutter contre l'acné.
Au sujet du psoriasis, maladie ayant une origine immune, il répond souvent positivement aux agents immuno-modulateurs. Les études in vitro montrent les qualités immuno-modulatrices du miel15.

Quant à l’acné rosacée ayant une origine infectieuse causée par Bacillus oleronius,  elle s'améliore par la pose locale de miel de Kanuka pour 34.3% des personnes testées contre 17,4% dans le groupe contrôle16.

Ongles incarnés

Dans une méta-analyse17 relevant les différentes méthodes chirurgicales et non-chirurgicales dans le traitement des ongles incarnés, le miel de Manuka se montre une solution efficace.
En raison de son action anti-microbienne, il réduit l’infection des ongles et accélère la cicatrisation.
En complément, il diminue le risque de complications et la nécessité d’une intervention chirurgicale.

Les différentes formes

Différentes formes de miel de Manuka sont proposées. Le choix dépendra de son usage interne ou externe, de la thérapeutique recherchée.

Usage interne

Sous sa forme naturelle de miel : à la cuillère, dans une boisson chaude, sur une tartine à titre préventif ou curatif selon l'indice de son label.
En pastilles à sucer, il permet de soulager des maux de gorge et troubles ORL.

Usage externe

Il peut être utilisé :

  • en spray buccal : il soulage rapidement les maux de gorge. Il peut être associé à de la propolis.
  • en infusion : avec diverses plantes et épices à titre préventif ou pour adoucir une gorge irritée
  • en crème pour mains, visage ou corps : à une fin cicatrisante, antibactérienne ou hydratante et régénérante des peaux enflammées.

Vous choisirez le miel de Manuka avec un label IMG ou MGO plus ou moins élevé, en fonction de l'objectif recherché :

  • réparateur, hydratant, cicatrisant
  • antibactérien
  • antibactérien, vis-à-vis des germes résistants tels que Staphylocoque doré

Miel de Manuka bio ?

Le miel de Manuka, produit en Nouvelle-Zélande, peut être issu d'une production bio et donc être certifié biologique.

Posologie et utilisation

  • Gastrite – Troubles gastro-intestinaux : 1 cs de miel de Manuka 4 fois / jour en dehors des repas
  • Soin des plaies – Infection cutanée : application d’un pansement recouvert de miel de Manuka 18+ à 250+ selon l’importance de l’infection et sa résistance aux antibiotiques. A changer tous les jours jusqu’à cicatrisation
  • Rhume – trouble ORL : spray nasal avec UMF 10+ 3 à 6 fois / jour
  • Gorge irritée : miel de Manuka 10+. Sucez 2 à 8 pastilles / jour
  • Acné rosacée, acné, peau irritée : crème au miel de Manuka 10
  • Cheveux secs, sans tonus : masque capillaire à l’huile de coco et miel de Manuka

A conserver au sec et à température ambiante. S'il fait trop chaud, mettez-le au frigo.

Précautions d’emploi

Contre-indications

Diabétique: sur avis médical

Effets secondaires

Pourrait conduire à des perturbations chez les diabétiques en raison de la concentration en MGO qui est également un agent de glycation. Il pourrait être responsable de complications vasculaires.

Interactions médicamenteuses

Aucune rapportée

Questions fréquentes

Qu'est-ce que le miel de Manuka ?

Le miel de Manuka est spécifique d’un arbuste de Nouvelle-Zélande et est produit par des abeilles originaires d'Europe.
Il contient une teneur élevée en principes actifs, notamment en
méthylglyoxal.

Pourquoi en prendre ?

Grâce à sa forte teneur en méthylglyoxal (MGO), il dispose de nombreuses propriétés :
1. Cicatrisation de la peau et des ongles incarnés
2. Action antibactérienne
3. Amélioration de gastrites
4. Diminution de lésions ulcéreuses
5. Traitement contre l'acné et les candidoses

Quelles sont les contre-indications ?

Pour les personnes diabétiques, il est conseillé de demander l'avis d'un médecin avant d'en consommer.
Aucune interaction médicamenteuse n'a été signalée.

Quelle dose prendre ?

La dose recommandée varie en fonction des pathologies :
- Troubles gastro-intestinaux : 1 cuillère à soupe de miel de Manuka 4 fois par jour
- Infection cutanée : pansement recouvert de miel de Manuka 18+ à 250+
- Acné, peau irritée : crème au miel de Manuka 10


Bénédicte Moulin

Naturopathe et Nutritionniste. Titulaire d'un DESS de Nutrition. Naturopathe agréé FENA depuis 2015. Spécialisée en diététique, phytothérapie et compléments alimentaires.