Noni (Morinda citrifolia): bienfaits et danger

-

Morinda citrifolia est une espèce d’arbres tropicaux originaire d’Asie. Les Polynésiens utiliseraient le noni pour ses bienfaits, depuis plus de 2000 ans. Le jus et les extraits des différentes parties de la plante ont démontré des propriétés bénéfiques pour la santé.

Présentation

Fruits du Noni (Morinda citrifolia): bienfaits et danger de cette plante.

Le noni est le nom commercial donné au nono, ou pomme chien (Morinda citrifolia), qui désigne une espèce d’arbres tropicaux originaire d’Asie, ainsi que ses fruits. Les Polynésiens l'utiliseraient pour ses propriétés médicinales depuis plus de 2 000 ans. Il existe environ quarante remèdes traditionnels faits à partir des feuilles, des racines, de l’écorce, des fleurs et des fruits. Il serait également utilisé par les médecines traditionnelles du Brésil, d'Asie orientale et d'Australie.

Les différentes parties de la plante ont des profils chimiques différents et ont, par conséquent, des effets biologiques et de bienfaits pour la santé divers. Ainsi les feuilles sont cicatrisantes, alors que la purée du fruit montre des propriétés analgésiques.

Les usages traditionnels comprennent :

  • En usage externe : le traitement des blessures, des plaies et de l’inflammation.
  • En usage interne : le traitement des troubles menstruels, des maux de gorge, de la diarrhée, des infections bactériennes, virales, parasitaires ou fongiques, des rhumatismes, de l’arthrite, la stimulation du système immunitaire…

Il a été rapporté qu'il a été consommé comme aliment en Polynésie, mais seulement en période de pénurie alimentaire, car ses fruits dégagent une odeur désagréable et ne sont donc pas un mets de choix.

Le jus de noni est considéré comme un complément alimentaire aux Etats-Unis, alors qu’il est considéré comme un simple jus de fruit par les autorités qui ont approuvé sa mise sur le marché en Europe.

Des études indiquent que le jus, mais aussi les autres parties de l'arbre, pourraient fournir un grand nombre d’avantages pour la santé, grâce à leurs activités antioxydantes, anti-inflammatoires, immunostimulantes, etc. Le jus, ainsi que les extraits des différentes parties de la plante, pourraient améliorer la santé. Cependant, les éléments de preuve existants présentent certaines limites. Les lieux de culture et les variations des procédés de traitement peuvent considérablement influer sur la composition phytochimique du jus et ainsi sur ses propriétés médicinales 1 2.

Malgré les nombreuses études scientifiques aux résultats prometteurs, il existe peu d’essais cliniques sur l’être humain qui puissent confirmer ces découvertes faites in vitro 3. Le noni montre par exemple un potentiel anti-tuberculeux selon une étude de 2002, mais aucune recherche ne semble avoir été poursuivie depuis à ce sujet 4.

Dans un premier essai sur une thérapie multi-plantes, il viserait à corriger l’inflammation, le stress oxydatif et la fonction endothéliale 5.

Les recherches de ces prochaines années devraient apporter plus de précisions, quand à l’utilisation de cette plante.

Propriétés et vertus

Cicatrisation

Chez des animaux traités avec un extrait de feuilles de noni, la cicatrisation des plaies était plus rapide 6 Ce qui soutient son utilisation traditionnelle pour la cicatrisation des plaies en Polynésie 7.

Antibactérien et antifongique

La purée des fruits a montré des effets antibactériens 8. Il a une action sur les streptocoques, ce qui pourrait en faire un produit intéressant pour l’hygiène bucco-dentaire 9. Un extrait du fruit a permis un effet antifongique sur des candida albicans.10

Anti-nauséeux

Dans une étude, un extrait de noni prophylactique à 600 mg, équivalent à 20 g de fruit séché ou 8,712 microgrammes de scopolétine a été administré à des patients, pour prévenir les nausées et vomissements postopératoires (PONV).

Il est ressorti qu'il possède une propriété antiémétique et réduit efficacement l'incidence des nausées postopératoires précoces. Les patients ayant reçu l'extrait à 600 mg ont présenté moins de nausées au cours des 6 premières heures, suivant leur opération, par rapport au groupe placebo 11.

Analgésique et anti-inflammatoire

En Polynésie, il permet de traiter les affections inflammatoires douloureuses, telles que l'arthrite.

Il est apparu qu’une solution contenant 10% de purée de fruits de Noni concentrée, dans l'eau de boisson des souris, a réduit la sensibilité à la douleur, de manière comparable au tramadol, un analgésique central. In vitro, un extrait d'alcool de purée de fruits a eu un effet comparable à celui de l'hydrocortisone 12.

Le damnacanthal et la monotropéine, des composants de la racine de l'arbuste, pourraient avoir des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires intéressantes 13 14.

Les résultats suggèrent que les préparations de fruits sont efficaces pour réduire la douleur.

Des études complémentaires sur l’Homme sont nécessaires pour établir plus précisément ses effets, les ingrédients bioactifs et les doses efficaces.

Antioxydant

Le noni contient des composants antioxydants tels que la coumarine, des flavonoïdes et l’acide phénolique. Une étude a démontré que ses propriétés antioxydantes proviennent probablement de ses composés phénoliques, les iridoïdes et l'acide ascorbique. Son action anti-inflammatoire pourrait également être renforcée par ses effets antioxydants 15. Les néolignanes, un type de polyphénol, pourraient aussi avoir un rôle important de ce point de vue 16.

Ses propriétés antioxydantes lui procurent en grande partie sa capacité d’action sur l’organisme. Le stress oxydatif est impliqué dans la plupart des maladies de notre société et celles associées au vieillissement.

Système immunitaire

L’extrait fermenté permet de modifier la réponse biologique du système immunitaire, à travers son action sur les lymphocytes 17. Un extrait hydro alcoolique semble également efficace18. Cependant, davantage de recherches sont nécessaires pour comprendre les mécanismes d’action.

Cancer

Dans une revue de 2012 de plus de 300 études, portant sur l’action de différentes formes de noni (jus, extrait de fruits, feuilles ou racines), son activité anticancéreuse a été mise en évidence 19.

Le damnacanthal a été identifié comme l’une des molécules inhibant le développement tumoral 20.

Des études in vitro et in vivo sur des animaux ont suggéré des vertus anti-cancéreuses 21 22.

Seules 3 études in vivo ont été effectuées sur l'Homme : une réduction de la douleur a été perçue sur des cancers en stade avancé.

D’autres études ont conclu qu'il permettrait de prévenir le développement de certains cancers. L'extrait fermenté pourrait stimuler le système immunitaire inné et le système immunitaire adaptatif, pour rejeter les cellules tumorales 23 24.

Actuellement, il ne peut donc pas être recommandé comme co-adjuvant des traitements anti-cancéreux.

Anti leishmaniose

Une étude contrôlée a été menée pour déterminer l'efficacité d'une pommade topique, préparée à partir de l'extrait de tige de noni, contre la leishmaniose cutanée. De même, l'activité antileishmaniale in vitro de la morindicone et de la morinthone, des composants du Morinda citrifolia, a été étudiée contre Leishmania major. Ces composés ont montré des bénéfices : sur 40 patients, 50% ont montré une excellente réponse et 30% une bonne amélioration 25.

Diabète

Les études in vitro et animales fournissent des preuves des propriétés antidiabétiques du jus fermenté. Cependant, il est aujourd’hui nécessaire d’effectuer des études cliniques contrôlées contre placebo, en double aveugle, chez l'Homme pour déterminer sa biodisponibilité, son innocuité et ses effets à long terme 26.

Fumeurs

Le stress oxydatif induit par la fumée de cigarette entraîne une dyslipidémie et une inflammation systémique.

Une étude a été réalisée sur 132 fumeurs. Les volontaires ont bu du jus de noni pendant un mois. Boire 29,5 ml à 188 ml de jus, par jour, réduit le taux de cholestérol et les triglycérides. Le placebo, qui était dépourvu de glycosides iridoïdes, n'a pas eu la même influence. Les iridoïdes pourraient être les molécules responsables de ces améliorations 27.

Bien-être

Des femmes ménopausées ont bu, pendant 3 mois, 50 g de jus matin et soir 28. Leur bien-être a été significativement amélioré.

Anxiolytique et antidépresseur

Des études ont démontré que le noni présente des activités anxiolytiques, sédatives, et hypnotiques 29 30et pourrait être utilisé comme thérapie alternative, pour l'anxiété comorbide et les états dépressifs 31. Des extraits aqueux et methaloniques du fruit ont été utilisés à ces fins 32.

Antipsychotique

Les résultats d’une étude datant de 2012 ont démontré l'effet antidopaminergique de Morinda citrifolia chez la souris, ce qui suggère qu'il a une activité de type antipsychotique, qui pourrait être utilisée dans le traitement de troubles psychiatriques. Cependant, des études complémentaires sont nécessaires 33.

Principes actifs

Les composants bioactifs n’ont pas encore tous été déterminés.

On sait aujourd’hui que les polyphénols, les iridoïdes, l'acide ascorbique et les néolignanes contenus dans le noni permettent, au moins en partie, son activité anti-oxydante et anti-inflamatoire.

Le damnacanthal est considéré comme l’une des molécules de la racine inhibant le développement tumoral. Il présenterait également des propriétés analgésiques, ce qui serait aussi le cas de la monotropéine. La morindicone et la morinthone ont une activité antileishmaniale, et la scopolétine est responsable de sa propriété antiémétique.

Différentes formes

En complément alimentaire

Il est disponible sous forme de jus, ampoules, poudre, gélules et comprimés. Les produits sont rarement standardisés.

Certification bio

Il peut être issu de l'agriculture biologique et être certifié bio.

Dosage et posologie

Les données sont insuffisantes pour suggérer un dosage pour les usages traditionnels, mais aussi de manière générale, pour les nouveaux usages (extraits et jus), que l’on retrouve dans le commerce.

  • Bien-être : 3 mois, 50 g de jus, deux fois par jour.
  • Anti-nauséeux : 600 mg d’extrait, contenant 8,712 microgrammes de scopolétine.

Précautions d'usage

Le jus de noni est riche en potassium, les personnes souffrant de troubles rénaux, hépatiques ou cardiaques doivent limiter sa consommation, ainsi que toute personne présentant des taux élevés de potassium.

Contre-indications

Il est contre-indiqué en cas de grossesse et pour les femmes qui allaitent. En l’absence de données cliniques, il est préférable pour les femmes enceintes et allaitantes de ne pas en consommer, bien qu'aucun effet indésirable n'ait été rapporté jusqu’à aujourd’hui.

Interactions médicamenteuses

Ces médicaments peuvent interagir avec le jus, à cause de sa richesse en potassium :

  • Les diurétiques d'épargne potassique utilisés pour traiter l’hypertension et les œdèmes : l’amiloride, le spironolactone, le triamtérène et le canrénoate de potassium.
  • Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine utilisés pour traiter l’hypertension, liée à certaines pathologies cardiaques : le bénazépril, le captopril, le cilazapril, le midapril, le moexipril , le périndopril, le zofénopril, etc.
  • La warfarine : la consommation des fruits, stimulant le foie, pourrait diminuer ses effets.

Questions fréquentes

Qu’est ce que le noni ?

Le noni (Morinda citrifolia) est une espèce d’arbres tropicaux originaire d’Asie. Le jus, ainsi que les extraits, présenteraient de nombreux bienfaits pour la santé.

Pourquoi en prendre ?

- Anti-nauséeux, anti-leishmaniose
- Cicatrisant, antibactérien et anti-inflammatoire
- Analgésique
- Améliore le bien-être chez les femmes ménopausées
- Activité antioxydante et modulateur du système immunitaire

Quelles sont les mises en garde ?

Les personnes souffrant de troubles rénaux, hépatiques ou cardiaques doivent limiter sa consommation, ainsi que toute personne présentant des taux élevés de potassium.


Marianne Buclet
Marianne Buclet, Auteur

Naturopathe et professeure de yoga