Onagre bisannuelle (plante médicinale): bienfaits et vertus

-

Originaire d'Amérique du Nord, l'onagre est une plante bisannuelle, qui pousse le long des chemins, des routes et au bord des voies ferrées. Elle est essentiellement cultivée pour son huile, qui possède des vertus médicinales intéressantes. L'huile d'onagre est notamment indiquée dans le traitement des troubles liés à la ménopause. Découverte.

Présentation

Onagre bisannuelle : plante utilisée en phytothérapie pour ses nombreux bienfaits et vertus.

Nom commun : Onagre bisannuelle
Nom latin : Oenothera biennis
Noms populaires : œnothera, herbe aux ânes, primevère du soir.
Famille botanique : Onagracées 

Propriétés thérapeutiques

  • Expectorant : toux, asthme
  • Affections cutanées - propriétés antioxydantes : psoriasis, eczéma, sécheresse cutanée
  • Troubles de la ménopause, syndrome prémenstruel
  • Contre les rhumatismes, l'arthrite

Usages populaires

Peau : eczéma allergique
Génital : syndrome prémenstruel, impuissance, infertilité chez l'homme et la femme
Circulation : anticoagulant, athérosclérose
Rein et surrénales : rhumatismes
Système nerveux : schizophrénie, sclérose en plaques, maladie de Parkinson
Troubles cardiovasculaires, arthrite

Utilisation et posologie

Toutes les parties de la plante peuvent être utilisées en phytothérapie.

  • Huile d'onagre - usage externe - application sur la peau : 10 gouttes d'huile d'onagre bisannuelle.
  • Cataplasmes - rhumatismes, arthrite : utilisation des feuilles et de l'écorce de la tige.
  • Infusion - toux : 1 cuillère à café des parties aériennes de la plante dans 250 ml d'eau bouillante.

Usage alimentaire

La racine d'onagre bisannuelle peut être cuisinée comme un légume. Sa saveur est similaire à celle du panais.
La racine de la plante ainsi que les feuilles étaient régulièrement consommées par les amérindiens.

Précautions et contre-indications

L'onagre bisannuelle est déconseillée aux personnes souffrant de migraines et de crises d’épilepsie.
La plante est également contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes.

Principes chimiques actifs

L'huile d'onagre bisannuelle contient des acides gras essentiels, dont 71 à 74% d'acide linoléique et 10% d'acide gamma-linolénique.
Elle est également riche en vitamine E.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.