La phénylalanine: bienfaits, effets et danger

-

La phénylalanine est un acide aminé essentiel indispensable au bon fonctionnement de l’organisme humain. Il entre dans la composition de nombreuses protéines. La phénylalanine a plusieurs rôles importants notamment au niveau du système nerveux. Cet acide aminé n’est pas synthétisé par l’organisme. Il doit donc être apporté par l’alimentation. Sa carence ou son excès provoque des troubles physiologiques. Il faut donc une juste mesure dans sa consommation. Décryptage de la phénylalanine: ses bienfaits, ses effets et ses dangers.

Présentation

Phénylalanine: bienfaits, effets et danger de cet acide aminé.

La phénylalanine est un acide aminé essentiel fourni par l’alimentation. Il intervient dans la synthèse des protéines, mais également de certaines enzymes. Cet acide aminé est également partie prenante dans la biosynthèse de certains neurotransmetteurs comme la dopamine ou la noradrénaline. Découverte.

Rôles au sein de l’organisme

Au sein de l’organisme, la phénylalanine à deux rôles principaux : un rôle de bâtisseur et un rôle biochimique.

Elle fait partie des 9 acides aminés essentiels qui doivent être apportés par la nourriture. À ce titre, elle participe à la constitution des protéines qui forment les muscles, mais bien d’autres tissus du corps humain également. Elle joue donc un rôle de bâtisseur nécessaire à la bonne croissance et au bon renouvellement de l’organisme.

La phénylalanine a également des rôles biochimiques essentiels à la bonne santé. En effet, au niveau du foie, cet acide aminé peut se transformer en tyrosine nécessaire à la fabrication des hormones thyroïdiennes, à la fabrication de la dopamine, de l’adrénaline, de la noradrénaline et de la mélanine. Au niveau du cerveau, la phénylalanine stimule certains neurotransmetteurs. Elle agit donc au niveau de la régulation de l’humeur, du tonus, de la concentration, de la mémoire, des douleurs et de l’appétit. Autant dire que son rôle est central.

Phénylalanine et aspartame

La phénylalanine fait partie des composants de l’aspartame. Cet édulcorant se retrouve dans de nombreuses recettes industrielles en remplacement du sucre. S’il ne contient pas de calories, il n’est cependant pas exempt d’effets secondaires sur la santé. Par conséquent, la consommation d’aspartame n’est certainement pas recommandée pour atteindre le dosage nutritionnel recommandé en phénylalanine.

Carences et excès

L’être humain a besoin de 200 à 1000 mg d’apport dans cet acide aminé par jour. Aussi, une consommation trop importante ou trop faible peut amener certains dérèglements de la santé. Focus.

Carences: caractéristiques

La carence en phénylalanine est très rare lorsque l’alimentation est équilibrée. Cependant, certaines situations particulières peuvent engendrer un déficit dans cet acide aminé. Les raisons les plus souvent invoquées sont :

  • La dénutrition;
  • Les régimes alimentaires trop restrictifs;
  • Les activités physiques intenses;
  • Certaines pathologies comme la maladie de Parkinson ou l’alcoolisme.

Les manifestations ressenties sont des troubles physiologiques tels que :

  • La fatigue;
  • La difficulté de concentration;
  • La perte de mémoire;
  • La dépression;
  • Les douleurs chroniques. 

Dans la plupart des cas, le déficit en phénylalanine est associé à un déficit dans d’autres acides aminés essentiels ou non. Il est parfois nécessaire de recourir à une complémentation afin de combler les carences.

Excès: particularités

Les excès dans cet acide aminé sont également très rares. En effet, chez une personne en bonne santé, l’organisme peut réguler le taux de phénylalanine. L’excès est évacué par voie hépatique ou rénale. Cependant, certaines circonstances prédisposent à l’excès dans cet acide aminé. Les raisons les plus souvent concernées sont :

  • La consommation excessive de protéines;
  • Une maladie inflammatoire sévère du foie ou des reins;
  • Les effets secondaires de certains médicaments comme le triméthoprime, le méthotrexate ou les antifoliques;
  • Une maladie génétique rare appelée phénylcétonurie

Propriétés et vertus

La phénylalanine, en tant que constituante des protéines, possède de nombreux rôles fondamentaux dans l’organisme. Cependant, l’acide aminé ne s’arrête pas là. En effet, il semble, aux vues d’un certain nombre de publications scientifiques, qu’il puisse également traiter certains troubles et maladies. Revue.

Traitement du vitiligo

Le vitiligo est une maladie dermatologique. Elle est caractérisée par une dépigmentation de la peau. À l’heure actuelle, le vitiligo est incurable.

Selon certaines publications scientifiques, la phénylalanine a des effets bénéfiques sur cette pathologie cutanée. En effet, une cohorte de 200 patients traités avec cet acide aminé a retrouvé une pigmentation normale de la peau1. Le traitement doit cependant être utilisé sur un court terme afin de ne pas avoir l’effet inverse et obtenir des taches de pigmentation.

Traitement de la sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie qui se caractérise par la dégradation progressive de la gaine de myéline. Elle entraîne des troubles mentaux et physiques.

Selon une étude menée sur 138 personnes souffrant de sclérose en plaques, la phénylalanine optimise l’effet d’un médicament couramment prescrit pour soulager les symptômes nerveux de la sclérose en plaques2. Il ne s’agit donc pas d’un traitement en lui-même, mais plutôt d’un adjuvant qui potentialise l’effet d’un traitement commun.

Aide à la perte de poids

Les bienfaits de la phénylalanine ne s'arrêtent pas là.
Le surpoids et l’obésité sont des problèmes majeurs de santé publique. Aussi, de nombreuses études sont menées afin de comprendre comment réduire l’appétit et engendrer par effet de ricochet une perte de poids.

Une expérience menée sur un groupe de femmes obèses a permis de constater qu’une dose élevée de phénylalanine augmente la sensation de satiété. Durant l’expérience, l’apport calorique global a été réduit de 11 % en moyenne3. Selon les experts, cet acide aminé stimule la production de l’hormone responsable de la sensation de satiété. La phénylalanine constitue un coupe-faim naturel très efficace.

Les différentes formes

En complément alimentaire, la phénylalanine est disponible sous forme de gélules ou de comprimés.

Dosage

Il n’existe à ce jour aucun protocole strict sur la prise d’une complémentation de phénylalanine. Cependant, de nombreux experts s’accordent sur certaines posologies et utilisations.

Posologie

En général, cet acide aminé est prescrit à raison de 500 mg par jour. Pour certaines pathologies particulières, et sur conseil médical uniquement, il est possible d’augmenter le dosage.

Utilisation

Il est conseillé de prendre les compléments de cet acide aminé 20 minutes avant le petit-déjeuner.

Précaution

Comme tous les compléments alimentaires, la phénylalanine comporte certaines précautions d’emploi et peut engendrer certains effets indésirables. La phénylalanine peut-elle représenter un danger?

Précaution d’emploi

D’une manière générale, la phénylalanine en complément alimentaire est déconseillée pour les personnes présentant une allergie, les enfants et pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Contre-indications

La phénylalanine comporte plusieurs contre-indications :

  • Insomnie;
  • Arythmie cardiaque;
  • Insuffisance rénale;
  • Hypertension artérielle;
  • Insuffisance hépatique;
  • Migraine chronique.

Effets secondaires

La phénylalanine est généralement bien tolérée. Quelques cas de nausées et de désordres gastro-intestinaux ont cependant été rapportés pour les fortes doses.

Interactions

La phénylalanine interagit avec les traitements classiques utilisés pour soigner la maladie de Parkinson et les troubles mentaux ou dépressifs. Un avis médical est donc indispensable avant de consommer le complément alimentaire.

Questions fréquentes

Phénylalanine: qu'est-ce que c'est?

La phénylalanine est un acide aminé essentiel. Il entre dans la composition de nombreuses protéines. Il n'est pas synthétisé par l'organisme; il doit être apporté par l'alimentation.

Pourquoi en prendre?

- Traitement du vitiligo
- Soulagement des symptômes nerveux de la sclérose en plaques
- Favorise la perte de poids

Quelles sont les mises en garde?

La phénylalanine est contre-indiquée chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants. Elle peut interagir avec certains traitements utilisés pour soigner la maladie de Parkinson


  • 1Sweetman SC (ed), Martindale La référence complète du médicament. London, Pharmaceutical Press (2009), p.1960
  • 2Wade TD et al. « Une étude exploratoire randomisée et contrôlée par placebo de la vitamine B12, de la lofépramine et de la L-phénylalanine dans le traitement de la sclérose en plaques ». J Neurol Neurosurg Psychiatry, septembre 2002 ; 73 (3) : 246 – 9.
  • 3Phole-Krauza Rj et al, « Effets de la L-phénylalanine sur l'apport énergétique chez les femmes obèses ou en surpoids : Interactions avec le statut de contraire diététique ». Appetite, juillet 2008 ; 51(1) : 111 – 9.
Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée. Naturopathe certifiée et spécialiste en techniques de santé naturelle.