Phosphatidylcholine : bienfaits et utilisations

-

La phosphatidylcholine est un acide gras extrait de la lécithine. Abondamment utilisée dans l’industrie alimentaire, elle constitue aussi un complément alimentaire de plus en plus prisé. Découverte

Présentation

Les phospholipdes sont des alliés de choix dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires.

Classée dans la famille des phospholipides, la phosphatidylcholine est un corps gras indispensable à l’organisme humain. Principalement issue des haricots soya, elle constitue une matière première appréciée de l’industrie. Cependant, en raison de ses rôles sur la santé, elle fait l’objet de nombreuses recherches scientifiques.

Histoire

La phosphatidylcholine est un extrait de lécithine. C’est donc logiquement celle-ci qui a été découverte en premier au cours du XIXe siècle. C’est précisément en 1847 que Théodore Gobley, un pharmacien français, parvient à isoler la molécule dans le jaune d’œuf.

Aujourd’hui, elle est principalement extraite des graines de soya. La plus grande partie de sa production est utilisée par les industries, qu’elles soient alimentaires, pharmaceutiques ou cosmétiques. En effet, la molécule est un très bon additif émulsifiant ou stabilisant.

Depuis quelques années, la phosphatidylcholine intéresse également le marché des compléments alimentaires.

Rôles

Catégorisée dans la famille des phospholipides, la phosphatidylcholine est un lipide essentiel à la constitution et à l’entretien des membranes cellulaires. À ce titre, elle intervient dans l’intégralité du fonctionnement de l’organisme.

Par ailleurs, cette substance, naturellement produite par le foie, entre dans la composition de la bile. Cette dernière participe à la digestion des lipides.

Enfin, la phosphatidylcholine peut être divisée par l’organisme. Dans ce cas, une des substances résultantes est la choline. Celle-ci est utilisée par le corps pour fabriquer de l’acétylcholine. Ce neurotransmetteur joue un rôle fondamental dans l’équilibre du système nerveux.

Lécithine et phosphatidylcholine

Les termes lécithine et phosphatidylcholine sont communément usités de manière interchangeable. Pourtant, s’ils ont une même réalité chimique, le terme représente des substances différentes dans l’industrie des compléments alimentaires.

En pratique, la lécithine est une molécule complexe à la fois composée de phospholipides, d’acides gras et d’huile. La phosphatidylcholine est un de ces phospholipides. La teneur en phosphatidylcholine de la lécithine dépend à la fois de son origine et de son extraction.

À titre d’exemple, la lécithine en granules contient environ 25 % de phosphatidylcholine tandis que la lécithine standardisée en phosphatidylcholine en contient 96 %.
Les bienfaits de la phosphatidylcholine sont nombreux et variés.

Bienfaits de la phosphatidylcholine

Traitement des maladies neurologiques

Dans les années 1980, des essais ont été menés afin de mesurer la possible action de la phosphatidylcholine sur diverses maladies neurologiques.

Les résultats obtenus sur des maladies telles que la maladie de Parkinson1 n’ont pas été concluants. Par conséquent, aucune autre étude supplémentaire n’a été menée.

Cependant, la lécithine dans sa globalité ainsi que la choline ont donné des résultats positifs dans le traitement des troubles bipolaires2 3. Néanmoins, les résultats de ces études doivent être corroborés par des expériences complémentaires.

Traitement de l'hypercholestérolémie

Des essais préliminaires ont donné des résultats encourageants sur le traitement de l’excès de cholestérol par la phosphatidylcholine. Cependant, la majorité des études dernièrement menées ont abouti à des résultats non concluants4 5 6.

Néanmoins, depuis 1994, la commission E allemande approuve l’usage des phospholipides de soja dans le traitement de l’hypercholestérolémie qui n’a pas pu être enrayée par des modifications dans l’hygiène de vie7 8.

Traitement de la colite ulcéreuse

Les bienfaits de la phosphatidylcholine auraient également un impact bénéfique sur le traitement de la colite ulcéreuse.
Des données cliniques récentes semblent démontrer une possible efficacité de la phosphatidylcholine dans le traitement de l’inflammation résultant de la colite ulcéreuse9 10 11‌‌. Ce phospholipide aurait une action visant à réduire l’inflammation de la paroi des intestins. À terme, cela pourrait entraîner une rémission de la maladie.

Par ailleurs, l’effet anti-inflammatoire du phospholipide donne également un très bon espoir de remplacer les stéroïdes chez les patients qui y sont réfractaires. Cela permettrait de soigner correctement un plus grand nombre de personnes.

Les études effectuées ont donné de tels bienfaits à partir de 1 g de lécithine par jour. L’efficacité maximale a cependant été atteinte avec des doses comprises entre 3 et 4 g par jour12.

Soulagement des symptômes des maladies hépatiques

La Commission E allemande approuve l’utilisation des phospholipides de soja pour soulager certains symptômes associés à l’hépatite chronique ou aux maladies du foie de manière générale13. Pour donner une telle autorisation, elle s'est appuyée sur les résultats de 10 études cliniques. Parmi celles-ci, les résultats d’une étude publiée en 1998 indiquent que la phosphatidylcholine associée à un traitement à l’interféron permet de réduire le nombre de rechutes liées à l’hépatite C. Cependant, elle n’a aucun effet sur les rechutes liées à l’hépatite de type B14.

Protection du système cardio-vasculaire

Selon une étude récente, la supplémentation en phosphatidylcholine pourrait avoir un effet protecteur contre les maladies cardio-vasculaires. En effet, les résultats de l’étude démontrent qu’une complémentation dans ce phospholipide entraîne la diminution de la concentration sanguine en homocystéine15. Or, une trop grande concentration dans cet acide aminé est associée au risque de maladies cardio-vasculaires.

Les différentes formes

Il existe de nombreux compléments alimentaires contenant de la phosphatidylcholine.
En complément alimentaire, elle peut être sous forme de poudre, de granules ou encore de gélules ou de liquide.

De manière générale, la lécithine vendue en poudre ou en granules contient environ 20 % à 25 % de phosphatidylcholine. Par comparaison, la version standardisée en contient jusqu’à 96 %.

La lécithine sous forme de liquide renferme généralement plus de 60 % de phosphatidylcholine.

Dosages

La phosphatidylcholine n’est pas un nutriment essentiel au bon fonctionnement du corps humain. Par conséquent, aucun apport nutritionnel recommandé n’a été édité pour cette substance.

Cependant, la phosphatidylcholine constitue la meilleure source de choline, substance pour laquelle l’apport nutritionnel recommandé varie entre 425 et 550 milligrammes par jour.

De plus, la commission E allemande recommande la prise de 1,5 à 2,7 g de phospholipides de soja titré à 80 % minimum de phosphatidylcholine comme adjuvant au traitement classique de l’hépatite chronique. Néanmoins, cette maladie relève d’un traitement médical.

Utilisation

La phosphatidylcholine ne doit pas être consommée en concomitance avec des substances qui inhibent l’absorption des lipides (certains compléments amaigrissants notamment).

Précautions et contre-indications

Précautions d'emploi

La phosphatidylcholine ne comporte à ce jour aucune précaution d’emploi particulière.

Contre-indications

Le phospholipide n’a pas de contre-indication connue.

Effets secondaires

En respect des dosages indiqués sur les compléments alimentaires, la phosphatidylcholine n’a pas d’effets secondaires connus. Cependant, à forte dose, des troubles gastro-intestinaux mineurs peuvent survenir.

Interactions

Il n’existe à ce jour aucune interaction connue avec des médicaments, des plantes ou des suppléments alimentaires.

Sources dans les aliments

La phosphatidylcholine se trouve dans tous les aliments riches en lécithine.

La lécithine des œufs renferme environ 70 % de ce phospholipide. Le soja, le tournesol et le colza ont une lécithine qui en contient 15 à 20 %.

Il est également possible de trouver de la phosphatidylcholine dans le foie, la levure et les arachides. Cependant, les teneurs sont beaucoup plus faibles.

Questions fréquentes

Qu'est-ce que la phosphatidylcholine ?

La phosphatidylcholine est un acide gras présent dans la lécithine, et qui est principalement extrait des graines de soya.

Quels sont les bienfaits de la phosphatidylcholine ?

La phosphatidylcholine disposerait des bienfaits suivants :
1. Traitement de maladies neurologiques
2. Traitement de l'excès de cholestérol
3. Amélioration de la colite ulcéreuse
4. Régulation des troubles hépatiques
5. Protection contre les troubles cardio-vasculaires

Quels sont les effets secondaires de la phosphatidylcholine ?

Aucune contre-indication ou précaution d'emploi a été signalée.
A forte dose, elle peut provoquer des troubles intestinaux mineurs.


Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée en nutrition, bien-être et santé naturelle. Spécialiste certifiée en techniques de santé naturelle. Formation de coaching en nutrition et bien-être en cours de validation.