Comment traiter le psoriasis par l’acupuncture?

-

Le psoriasis est une pathologie caractérisée par l'inflammation de la peau. Il est possible de traiter les symptômes de la maladie par l'intermédiaire de l'acupuncture, une des approches de la médecine traditionnelle chinoise.
Comment soigner le psoriasis par l'acupuncture?

Signes et origines de la maladie

Aiguilles d'acupuncture : l'acupuncture peut être intéressante pour traiter le psoriasis.

Le psoriasis est une pathologie inflammatoire chronique caractérisée par des plaques ou gouttes rouges, épaisses, apparentes sur la peau. Il entraîne une accumulation d’écailles de peaux sèches accompagnée de démangeaisons et de douleurs vives dans certains cas. L'acupuncture peut permettre de réduire cette inflammation de la peau provoquée par le psoriasis.

Il peut être étendu sur l’ensemble du corps dans les cas les plus avancés ou localisé autour des articulations (coudes, genoux, pieds, doigts), le cuir chevelu, les oreilles, les muqueuses.

Cette maladie évolue le plus souvent par poussées inflammatoires.

Son origine est mal connue. On retrouve néanmoins un certain nombre de facteurs expliquant la maladie :

  • Dans 30% des cas le psoriasis semble avoir un facteur génétique car plusieurs membres d’une famille (parents ou grands-parents, enfants ou cousins) peuvent être concernés.
  • Un mécanisme d’auto-immunité au niveau de la peau a été décelé. Le système immunitaire attaque localement la peau saine.
  • Le stress est très souvent un facteur qui provoque la poussée.

Caractérisation de la pathologie

En médecine traditionnelle chinoise le psoriasis est une maladie de chaleur. Cela rejoint la conception occidentale de l’inflammation.

Pour pouvoir faire le bilan complet, il faut en déterminer le siège du psoriasis. C’est un excès de chaleur :

  • A l’externe car il touche la surface du corps
  • De l’élément métal, car la peau est un tissu appartenant à l’élément métal
  • Ou sur un méridien particulier si le psoriasis touche la zone gérée par lui (celui de la vésicule biliaire sur la tête et les flans, celui du triple réchauffeur autour de l’oreille mais aussi au coude et dessus des mains…)

Ainsi, selon la médecine chinoise, le psoriasis est une pathologie de chaleur sur le métal, s’il est présent à plusieurs endroits, ou chaleur sur un méridien, s’il est uniquement présent sur le territoire de ce dernier.

Traitements du psoriasis par l'acupuncture

Il s’agit maintenant de comprendre pourquoi la peau ou l’élément métal ou le méridien s’enflamment. L’explication de ces causes nous conduira à mettre en place des traitements spécifiques du psoriasis par l'acupuncture.

Les pistes de recherches sur les causes du psoriasis énumérées plus bas sont parmi les plus fréquentes. On constate qu’elles peuvent être multifactorielles et demandent donc une attention particulière ainsi qu’un examen attentif de la part du praticien. La prise du pouls chinois est déterminante pour cerner l’ensemble de la problématique.

Causes de la chaleur externe

La chaleur en surface du corps, sur la peau, peut s’expliquer de différentes raisons :

Mauvaise évacuation de la chaleur

La fonction qui a en charge l’évacuation de cette chaleur ne fonctionne pas bien : c’est comme si la transpiration était bloquée. En médecine chinoise, c’est la fonction tai yang qui a la responsabilité de refroidissement. C’est en quelque sorte, l’anti-inflammatoire cutané.

La stratégie thérapeutique consiste à :

  • Purifier tai yang de la chaleur : 1IG d, 67V d, 5IG d, 60 V d
  • Renforcer sa capacité de fonctionnement : 2IG t, 66V t
  • Appuyer et soutenir son action par la fonction (chao yin) couplée : 7R t, 10 R t, 4C t, 3 C t

La chaleur vient de l’intérieur

Dans ce cas, les zones de psoriasis sont comme le bouchon d’une cocotte-minute : elles permettent d’évacuer le feu qui bout à l’intérieur. Dans l’organisme, ce sont la vésicule biliaire et l'intestin grêle qui sont susceptibles de créer la chaleur. Ce feu peut se propager à tous les organes.

1ère stratégie : évacuer la chaleur de l’interne 

Avec les points Shu Du Dos des organes correspondants, dispersion des points He sortants, voire des points Luo. On peut aussi pratiquer la dispersion des points feu. Il est judicieux d’y ajouter les points Ting pour purifier les méridiens recevant cette chaleur interne.

Ce type de séance d’évacuation peut aggraver les symptômes dans un premier temps. Si cette aggravation est trop problématique, faire la 2ème stratégie.

2ème stratégie : rafraîchir la chaleur interne

Ceci doit s’opérer en 1er lieu en tonifiant les points métal des Zang impliqués : 7R, 4F, 5RTE, 5MC, 4C, 8P. Ce sera le plus efficace. Il est possible de renforcer les points eau et disperser les points feu en cas de nécessité.

La chaleur s’échappe dans la peau

La chaleur s’échappe au niveau de la peau, car elle n’est pas retenue à l’intérieur du corps. C’est un peu le principe des bouffées de chaleur. Dans, ce cas, la fonction qui gère notre énergie profonde (Chong Mai) est déficiente, ce qui provoque une accélération du Dai Mai.

La stratégie consiste à renforcer le Chong Mai : 4Rte, 3R, 11R, 30E, 4RM, 6RM et disperser le Dai Mai avec le 41VB.

Le métal (peau) est attaqué par le feu

La théorie des 5 éléments est la grille de lecture par excellence pour aborder ce type de pathologie : le Métal (peau/cicatrisation) envahi/attaqué par l’élément Feu.

L’élément feu correspond à 2 organes : Cœur et Intestin grêle.
Ainsi, selon cette médecine, un cœur ou des intestins enflammés peuvent conduire à attaquer la peau. Sur un plan psychique, les personnes qui ont du mal à trouver leur place et à trouver leur épanouissement seront sujettes à cette attaque.

Mais l’élément feu a aussi une particularité, car il héberge 2 fonctions : Péricarde (ou Maîre Cœur) et Trois foyers (ou Tripe réchauffeur). Ces deux fonctions régulent les émotions et le mental. Il est très fréquent que la dérégulation de ce couple engendre une attaque de la peau. On retrouve ici les personnes qui sont dans un émotionnel débordant ou, au contraire, celles dont le mental contrôle et réfrène l’expression des émotions.

Stratégie thérapeutique

Dans le cas d’une attaque d’un élément sur un autre deux stratégies se proposent et peuvent se compléter :

  • Celle de faire circuler les éléments concernés en dispersant leur point fils, dans ce cas-là : 7C, 7mMC, 5P
  • Celle de lever l’agression de l’attaquant sur l’attaqué (le Métal ici) en dispersant au sein de ce dernier le point correspondant à l’attaquant, dans ce cas-là le 10P (feu)

A ceci nous ajouterons pour éviter toute attaque future, les points de renfort de l’élément attaqué ainsi que ceux de l’élément contrôlant le feu, l’eau dans ce cas : 3RTE (élément mère) 9P 8P 7R 10R.

Le métal (peau) est attaqué par le bois

La théorie des 5 éléments enseigne aussi que la peau (métal) peut être attaquée par l’élément bois. Dans l’organisme, le bois est représenté notamment par le Foie et la Vésicule biliaire.

Foie et vésicule peuvent s’enflammer relativement facilement, transmettant ainsi leur chaleur au métal. La chaleur du bois est évidemment provoquée par l’alcool ou d’autres toxiques, mais elle est aussi en lien avec des émotions mal gérées.  Les colères non exprimées et les frustrations sont le nid de l’emballement du bois.

D’autre part, le bois est responsable de la gestion des défenses immunitaires. Un foie et une vésicule biliaire déréglés vont engendrer des perturbations pouvant causer des pathologies auto-immunes, en l’occurrence ici le psoriasis.

Stratégie thérapeutique :

Stratégies identiques à celles vues au-dessus avec cette fois-ci la dispersion du 2F et 5P (points fils), le 11P pour lever l’attaque du bois sur le métal et le renfort de l’élément attaqué par la stimulation de son élément mère et de ses propres points tonifiants : 3RTE 9P 8P

Pour aller plus loin, nous pouvons ajouter la tonification du point « contrôlant » au sein de l’élément qui attaquait : 3C 3MC dans le premier cas et 4F dans le deuxième.

Ceci permet d’appuyer considérablement l’efficacité dans la durée.

Déséquilibrejiué yin / chao yang

Selon la grille énergétique des grands méridiens, il est fréquent d’observer un déséquilibre entre chao yang et jiué yin. Ces deux structures gèrent entre autres :

  • Le système de défense de l’organisme : physique mais aussi psychique
  • Les interactions avec le monde extérieur : réactions, expressions, écoute…
  • Les émotions : les ressentir, les vivres, les gérer, les exprimer…

Jiué yin est composé des méridiens : foie et péricarde (MC), tandis que chao yang est géré par le triple réchauffeur (TR) et la vésicule biliaire.

Ce sont donc les mêmes que ceux abordés lors des causes précédentes : on retrouve le bois et le feu. Mais la manière d’appréhender les grands méridiens est différente des 5 éléments.

Dans cette lecture, on retrouve potentiellement 2 types de déséquilibres.

Chao yang en excès par rapport au jiué yin en insuffisance

C’est souvent le 1er stade. On le retrouve notamment chez les individus qui sont depuis longtemps dans l’hyperprotection ou ceux qui ont mis une carapace sur leurs émotions. La chaleur est externe (superficie)

La stratégie consiste à :

  • Calmer le chao yang : 10TR, 6TR, 5TR, 4TR, 1TR, 20VB, 34VB, 38VB, 40VB, 41 VB, 44VB, 2VB (à voir les points les plus judicieux)
  • Nourrir le jiué yin : 3F, 4F, 8F, 13F, 14 F, 1MC, 3MC, 5MC, 6MC, 7 MC, 18RM (idem)

Chao yang attaque le jiué yin (certains appellent cela le yin chaleur)

Dans ce cas, la chaleur est à la fois interne et externe.

1ère stratégie : Rafraîchir jiué yin et chao yang

2ème stratégie : désamorcer l’attaque du chaoyang sur jiué yin

Il faut évacuer la chaleur interne et l’emprise de chao yang sur l’interne.

1TRd et 44VBd Points Ting du chao yang pour évacuer l’énergie en excès
18V, 19 V, 22V, 14V d Points Shu des organes/fonctions touchés
1F et 9 MC d   Points Ting, ouvrent à l’évacuation de la chaleur du jiué yin
34VB d et 36E d  Points He sortants chao yang et yang ming, évacuent la chaleur interne
5Fd et 37VBt Points Luo utilisés pour un mouvement d’extériorisation jiué vers chao yang
5MCd et 5TR t   Idem avec les couplés du haut du corps

La dynamique de ce traitement invite à remettre le chao yang à sa juste place (dans le yang), ainsi qu’au mouvement naturel d’évacuation de chaleur de l’interne vers l’externe avant d’être évacuée. De ce fait, la couche Taé yang, zone touchée par le psoriasis, se retrouve libérée de cette charge dans un temps donné.

Causes selon le méridien touché

En fonction de la zone de peau touchée, il arrive que le psoriasis ne se manifeste que sur un méridien particulier. Dans ce cas, le siège est le méridien en question.
Par exemple :

  • Nuque : méridien de vessie et/ou vésicule biliaire
  • Derrière l'oreille : méridien du TR
  • Avant-bras : méridiens TR et/ou intestin grêle si face postérieure
  • Sacrum : méridien de vessie mais vésicule biliaire également en branche profonde

Pour un méridien touché, la stratégie consiste encore une fois à :

  • Disperser la chaleur du méridien : point feu, point ting, point yuan
  • Tonifier la cicatrisation et rafraîchir : point métal du yin couplé
  • Disperser les excès de yang de la zone par tout point yang ou point clé du merveilleux vaisseau correspondant
  • Nourrir le méridien : point terre
  • Renforcer le yin du méridien yin couplé

Ordre des séances

L’ordre des séances d'acupuncture est à déterminer en fonction de l’état du psoriasis.

Lors d’une poussée inflammatoire, la priorité est à l’évacuation/apaisement de la chaleur relativement désagréable à supporter, c’est souvent ce qui pousse la personne à consulter.

Pour les séances hors « crise » l’objectif est de s’approcher, par les 4 temps de l’examen caractéristiques de l'acupuncture, des causes du psoriasis, afin d’en découvrir les mécanismes énergétiques cités plus haut.

Une fois la cause décelée et la première séance effectuée, il n’y a qu’à suivre l’évolution de la pathologie pour adapter les séances suivantes (espacées d’un mois) jusqu’à la disparition de celle-ci.

Résultats

Les résultats suite aux séances d’acupuncture sont très encourageants, tant pour l’apaisement des poussées inflammatoires et démangeaisons, que pour la mise en lumière des causes possibles du Psoriasis.

Au milieu de cela et selon la médecine traditionnelle chinoise, la relation communicante patient/thérapeute est un facteur fondamental à la bonne investigation. Car comme nous pouvons le constater, les causes peuvent trouver leurs origines sur les plans physique, émotionnel ou psychologique, non fragmentés selon cette médecine. 

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.