Quinquina (Cinchona officinalis): bienfaits et vertus

-

Le Quinquina ou Cinchona officinalis est un arbuste appartenant à la famille des Rubiacées. Originaire d'Amérique du Sud, il est essentiellement cultivé pour ses propriétés médicinales. Puissant fébrifuge, il permet de soulager les symptômes de la grippe. L'écorce du Quinquina permet également de lutter contre le paludisme. D'autres vertus thérapeutiques lui sont également associées.

Présentation

Quinquina (Cinchona officinalis): bienfaits et vertus de cet arbuste en phytothérapie.

Nom commun : Quinquina
Nom populaire: Quinquina gris
Nom latin : Cinchona officinalis
Famille botanique : Rubiacées

Propriétés thérapeutiques

  • Antigrippal: contre les syndromes grippaux, courbatures fébriles,
    crampes musculaires
  • Troubles cardiaques: régulation du rythme cardiaque
  • Affections cutanées et du cuir chevelu: ulcères, escarres, plaies atones, soin capillaire (contre la chute des cheveux)
  • Tonique général: asthénie, convalescence, anorexie
  • Traitement du paludisme (présence de quinine), fébrifuge

Usages populaires

Fébrifuge: traitement des états fébriles, grippe
Remède antipaludéen: contre le paludisme
Maladies de la peau: démangeaison, prurit
Stimulant de l'organisme: faiblesse généralisée

Dosage et posologie

En phytothérapie, l'écorce du quinquina est utilisée.

  • Poudre d'écorce de Quinquina rouge: mélanger 1 cuillère à café de poudre dans un verre de vin blanc. A prendre pendant 1 mois, un jour sur deux, avant le petit-déjeuner.
  • Vin: faire macérer 20 g d'écorce dans 1 litre de vin blanc, pendant 3 jours. Filtrer. Boire un verre par jour avant le repas principal.
  • Macération: faire macérer 40 g d'écorce de quinquina dans 100 g d'alcool à 60° pendant 1 jour et 1 nuit. Ajouter ensuite à la préparation 1 litre de vin blanc. Laisser macérer ensuite pendant 12 jours. Filtrer. Boire 1 verre à liqueur avant chaque repas.

Usage alimentaire

Une boisson alcoolisée peut être réalisée à partir du qinquina gris.

Précautions et contre-indications

Le quinquina peut provoquer des réactions allergiques.

Il est également contre-indiqué chez les femmes enceintes, allaitantes et les jeunes enfants.

Principes chimiques actifs

Le quinquina renferme des alcaloïdes (quinine, cinchonine, cinchonidine), des tanins, des principes amers et une huile essentielle.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.