Raifort (Armoracia rusticana): bienfaits et vertus

-

Plante herbacée de la famille des Brassicacées, le raifort ou Armoracia rusticana est principalement reconnu pour ses qualités culinaires. Originaire d'Europe Orientale, il est désormais cultivé dans toute l'Europe. Il offre également des vertus médicinales intéressantes. En phytothérapie, ce sont les racines qui sont utilisées.

Présentation

Raifort (Armoracia rusticana): plante qui présente de nombreux bienfaits sur la santé.

Nom commun : Raifort
Nom latin : Cochlearia armoracia L., Armoracia rusticana
Noms populaires : Cochléaria de Bretagne, croin, cranson, moutarde des capucins.
Famille botanique : Brassicacées

Propriétés thérapeutiques

  • Circulatoire : anémie
  • Digestif - stomachique : perte d'appétit, dyspepsies hyposthéniques
  • Reins : hydropisie, diurétique
  • Poumon : inflammation chronique des voies respiratoires, asthme, bronchite
  • Foie - cholagogue : insuffisance hépatique
  • Antiscorbutique

Usages populaires

Reins : hydropisie, calculs rénaux, albuminurie, goutte
Peau : scrofule
Circulatoire - diurétique : anémie, anasarque (œdèmes généralisés)
Poumon : œdème, inflammation des voies respiratoires, asthme, toux des tuberculeux, enrouement
Foie : jaunisse
Digestif : insuffisance des secrétions gastriques, flatulences
Pancréas : diabète
Asthénie, cachexie, rachitisme, antiscorbutique (grande richesse en vitamine C)

Utilisations et posologie

En phytothérapie, ce sont les racines qui sont utilisées.

  • Infusion - affections pulmonaires : faire bouillir 15 à 30 g de racines dans un litre d'eau. Laisser reposer une nuit entière. A boire dans la journée.
  • Suc frais : prendre 15 à 30 g par jour.
  • Macération : 15 à 30 g de racines fraîches dans 1 litre de vin blanc ou de bière. Laisser macérer toute la nuit. Prendre 2 à 3 verres à bordeaux par jour. 
  • Sirop de Raifort - dartres, anémie, rachitisme : faire macérer 30 g de racines râpées dans 160 g de miel. Laisser reposer une nuit entière, filtrer. Prendre 1 cuillère à café trois fois par jour.
  • Usage externe - déchaussement des gencives : mâcher la racine fraîche.

Alimentation

Utilisé en cuisine comme condiment, le raifort permet de relever le goût de la charcuterie et de certaines viandes.

Précautions et contre-indications

L'huile extraite du raifort est très irritante et révulsive.

Le raifort doit être consommé avec modération. A forte dose, il peut provoquer une irritation de l'estomac. Par ailleurs, sa consommation est déconseillée pour les femmes enceintes, allaitantes et les jeunes enfants.

Principes chimiques actifs

La racine de raifort fraîche contient de la sinigrine, de la saccharine, de l'asparagine, de la glutamine, de l'arginine et de la vitamine C.

Elle renferme également du galactose, de l'arabinose, une oxydase, du pentosane, du soufre organique et des sels cristallisables (myronate de potasse).

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.