Raisin d’Amérique (Phytolacca americana): plante médicinale

-

Originaire d’Amérique du Nord, le phytolaque ou raisin d'Amérique est une grande plante invasive qui pousse en colonies. Immunostimulante, elle est également indiquée dans le traitement des troubles gynécologiques. En raison de sa toxicité, l'automédication est à proscrire : son utilisation doit se faire sous contrôle médical.

Présentation

Raisin d’Amérique (Phytolacca americana): plante médicinale employée en phytothérapie, à utiliser avec prudence.

Nom commun : Phytolaque
Nom latin : Phytolacca americana
Noms populaires : Raisin d’Amérique, raisin des teinturiers, vigne de Judée.
Famille botanique : Phytolaccacées

Propriétés thérapeutiques

  • Antiviral : stimule les défenses immunitaires
  • Vomitif, purgatif
  • Affections cutanées : plaies, mycoses
  • Décongestionnant sur les parois vasculaires (lymphatiques)
  • Maladies gynécologiques
  • Traitement de certaines tumeurs malignes

Usages populaires

Peau : plaies, ulcères
Génital - hormonal : syphilis, cancer du sein, de l’ovaire, des testicules
Troubles articulaires : rhumatisme, arthrite
Système immunitaire : décongestion et drainage des chaînes ganglionnaires
Purgatif, émétique (vomitif), narcotique, antiviral

Utilisation et posologie

Ce sont les racines et les fruits qui sont utilisés en phytothérapie.

  • Poudre de racines :
    • Résolutif, anti-inflammatoire, purgatif: 5 à 30 centigrammes
    • Vomitif, anti-cancéreux : 70 centigrammes

Raisin d’Amérique, une plante comestible?

Les jeunes pousses sont comestibles : elles doivent être cuites à plusieurs reprises avant d'être consommées, afin d'éliminer les substances toxiques.

Phytolacca americana: toxicité

Le raisin d’Amérique est une plante toxique. Les racines et les tiges sont violemment purgatives, irritantes et peuvent provoquer une dépression respiratoire.

A forte dose, le jus des baies peut provoquer des troubles digestifs, cardiaques et sanguins. Les graines sont toxiques.

La plante est contre-indiquée pour les femmes enceintes, allaitantes et les jeunes enfants. L'automédication est fortement déconseillée.

Principes chimiques actifs

Les pousses du raisin d’Amérique sont riches en vitamine C, en provitamine A, en phosphore et en fer.

La plante renferme un alcaloïde toxique, la phytolaccine, dans la racine et les tiges développées.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.