Réglisse (Glycyrrhiza glabra): bienfaits et propriétés

-

Plante vivace appartenant à la famille des Fabacées, la réglisse ou
Glycyrrhiza glabra
est très présente en Europe méridionale, en Afrique du Nord et en Asie du Sud-Ouest. Reconnue pour ses propriétés expectorantes et béchiques, son usage est recommandé en cas de toux spasmodique. D'autres vertus thérapeutiques lui sont également associées.

Présentation

Racines de réglisse : bienfaits et propriétés de cette plante.

Nom commun : Réglisse
Nom latin : Glycyrrhiza glabra
Noms populaires : Bois doux, bois de réglisse, bois sucré, herbe aux tanneurs, racine bonne, racine douce.
Famille botanique : Fabacées (Légumineuses)

Vertus thérapeutiques

Poumon - béchique : rhume, bronchite, maux de gorge, laryngite
Antispasmodique : toux spasmodique
Digestif : sédatif du péristaltisme gastroduodénal, gastrites, ulcères gastriques, laxatif
Estomac : ulcères
Cœur : hypertenseur (peut entraîner de la tension ou pression artérielle)
Affections oculaires : conjonctivite, bains oculaires
Affections cutanées - anti-inflammatoire : plaies, eczéma, psoriasis

Usages populaires

Digestif : péristaltisme intestinal, légèrement laxatif, dysenterie, diarrhées, gastrite, constipations spasmodiques
Poumon - expectorant : rhume, toux, enrouement, trachéite, bronchite
Estomac : ulcère
Fièvre, maladies inflammatoires (voies respiratoires et urinaires) 

Utilisations et posologie

Ce sont essentiellement les racines de la plante qui sont utilisées en phytothérapie.

  • Macération - confort digestif : 50 g de racines séchées par litre d'eau bouillante. Laisser bouillir pendant 10 minutes, puis laisser macérer une nuit entière (12 heures). Boire trois tasses par jour.
  • Infusion - troubles digestifs : 2 cuillères à soupe de racines séchées par litre d'eau froide. Laisser bouillir pendant 10 minutes, puis laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour.
  • Suc de réglisse (pâte) - toux, enrouement : consommer environ 10 pâtes de réglisse par jour.
  • Sirop : faire macérer pendant 24 heures, à 20-25°, 250 g de racines broyées dans 1 litre d'eau. Filtrer, ajouter 1 kg de sucre et faire réduire à petit feu jusqu'à l'obtention d'un sirop.
  • Usage externe :
    • Bains de bouche (glossite) : 200 g de racines pour 1 litre d'eau bouillante. Faire bouillir pendant 15 minutes.
      • Compresses (plaies) : imbiber les compresses de la décoction, puis les appliquer directement sur la peau.

Alimentation

En raison de sa saveur sucrée, la réglisse est utilisée pour confectionner des confiseries.

Les racines de la réglisse peuvent être mastiquées.

Précautions et contre-indications

A forte dose, la réglisse peut provoquer de l'hypertension artérielle (augmentation de la tension artérielle), une perte importante de potassium et une diminution de la diurèse.

La plante est contre-indiquée pendant la grossesse, pour les femmes enceintes et allaitantes.

Principes chimiques actifs et composition

La réglisse renferme des flavonoïdes (isoflavones, flavanones, chalcones : liquiritoside), des saponosides (glycyrrhizine), des alcaloïdes, de la résine et une substance amère.

Elle contient également une huile essentielle, de l'amidon, du glucose, de l'asparagine, de l'acide salicylique, des tanins et de la mannite.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.