Rhubarbe (Rheum palmatum): bienfaits et vertus

-

Originaire d'Asie, la rhubarbe de Chine ou Rheum palmatum, est une plante ornementale et décorative appartenant à la famille des Polygonacées. Contrairement à l'espèce Rheum rhabarbarum L., la rhubarbe de Chine est cultivée pour ses propriétés médicinales. Tonique et stomachique à faible dose, elle est également laxative, voire même purgative, à forte dose. Elle est notamment indiquée dans le traitement de la constipation et des diarrhées passagères.

Présentation

Rhubarbe (Rheum palmatum): plante médicinale aux nombreux bienfaits et vertus.

Nom commun : Rhubarbe
Nom latin : Rheum palmatum, Rheum officinale
Noms populaires : rhubarbe de Chine
Famille botanique : Polygonacées

Propriétés thérapeutiques

  • Troubles digestifs : tonique, stomachique
  • Purgatif, laxatif
  • Hémostatique, anticoagulant

Usages populaires

Digestif : inappétence, atonie gastrique, gastralgie (douleur à l'estomac), diarrhée, dysenterie, constipation
Circulatoire : anémie
Estomac : pyrosis
Maladies du foie, convalescence, asthénie, affections cutanées

Utilisations et posologie

  • Cataplasmes - abcès : appliquer la pulpe des racines directement sur la peau.
  • Infusion ou décoction - purgatif : 30 g de racines par litre d'eau bouillante.
  • Poudre de racines : délayer la poudre de racines dans du lait, du bouillon ou de la confiture. A prendre au début des repas.
    • Stomachique : 1 g de poudre par jour.
    • Laxatif : 1 à 2 g par jour.
    • Purgatif, antidiarrhéique : 4 g par jour.
  • Infusion : 5 à 10 g de racines concassées pour 1 litre d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 20 minutes. A boire dans la journée.
  • Vin - purgatif : faire macérer 50 g de rhubarbe pendant 10 jours dans un litre de vin (Grenache noir). Prendre 1 à 2 cuillerées à soupe par jour.

Alimentation

La rhubarbe des jardins (Rheum hubararum) est couramment utilisée à des fins alimentaires, ce qui n'est pas le cas de la rhubarbe de Chine.

Précautions et contre-indications

La rhubarbe de Chine est contre-indiquée pour les personnes souffrant d'hémorroïdes et de constipations chroniques.
En effet, sa consommation peut entraîner une dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui peut aggraver les symptômes des troubles cités auparavant.

Principes chimiques actifs

La rhubarbe renferme des tanins, des flavonoïdes (catéchine), des hétérosides et de l'acide gallique.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.