Sureau noir (Sambucus nigra): propriétés et bienfaits

-

Le sureau noir ou Sambucus nigra est un arbuste appartenant à la famille des
Adoxacées. Originaire d'Europe centrale, il pousse dans des lieux humides et ombragés. Cultivé depuis l'Antiquité pour ses propriétés médicinales, il permet notamment de traiter certaines affections respiratoires. D'autres vertus thérapeutiques lui sont également associées.

Présentation

Sureau noir (Sambucus nigra): propriétés et bienfaits de cet arbre en phytothérapie.

Nom commun : Sureau noir
Nom latin : Sambucus nigra
Noms populaires : Arbre de Judas, grand sureau, hautbois, sambequier, sambuc, sogon.
Famille botanique : Adoxacées

Propriétés thérapeutiques

  • Diurétique : calculs rénaux, goutte, infections urinaires
  • Affections pulmonaires et des voies respiratoires - anti-inflammatoire: grippe, affections aiguës des voies respiratoires, bron­chite, angine, pleurésie, pneumonie
  • Affections cutanées - anti-inflammatoire, adoucissant : rougeole, scarlatine, eczéma, urticaire, furon­cles
  • Béchique, expectorant : bronchite, asthme, infection des voies respiratoires
  • Sédatif : douleurs articulaires et rhumatismes
  • Galactogène
  • Laxatif, sudorifique, anti-grippal

Usages populaires

Puissant diu­rétique: rétention d'eau, néphrite aiguë ou chronique
Analgésique et sédatif: sciatique, douleurs dentaires, névralgies, douleurs articulaires
Maladies de la peau - anti-inflammatoire: dermatoses, érysipèle
Purgatif, laxatif: constipation

Posologie et utilisation

Ce sont les fleurs, les baies, les feuilles et l'écorce qui sont utilisées en phytothérapie.

  • Décoction (laxatif): 20 à 30 g d'écorce dans un demi-litre d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour.
  • Sirop (antirhumatismal) :
    • Faire bouillir 3 poignées d'écorce de sureau noir dans un demi-litre d'eau, jusqu'à réduction de moitié. Laisser infuser pendant 12 h en remuant de temps en temps. Filtrer: passer à travers un linge.
    • D'autre part, faire infuser 50 g de fleurs sèches et 50 g de baies dans un demi-litre d'eau bouillante, pendant 20 minutes. Passer en exprimant; ajouter 1,5 kg de sucre au liquide obtenu. Puis faire réduire à feu doux, jusqu'à l'obtention d'une consistance sirupeuse. Ajouter alors progressivement la décoction d'écorce. Prendre 3 à 4 cuillerées à soupe par jour.
  • Teinture mère : 10 gouttes de teinture mère dans un peu d'eau. A prendre 5 à 6 fois par jour.
  • Suc - fruits ou baies de sureau noir (laxatif): extraire le suc des baies de sureau (20 grammes). A ajouter dans une tasse d'eau chaude. A boire le matin à jeun.
  • Macération vineuse: faire macérer pendant toute une nuit 5 g de fleurs de sureau dans un verre de vin blanc. Boire le matin à jeun.

Alimentation

Les fruits de sureau noir sont comestibles. Cependant, ils ne doivent pas être consommés en excès, car ils peuvent entraîner des troubles digestifs.

Précautions et contre-indications

Le sureau noir est contre-indiqué chez les femmes enceintes, allaitantes et les jeunes enfants.

Principes chimiques actifs

Le sureau noir renferme des tanins, des mucilages, des flavonoïdes, de la quercétine, des dérives de l'acide hydroxycinnamique, des acides ursolique et oléanolique.

Les fleurs de sureau noir contiennent une huile essentielle, du mucilage, des tanins et du nitrate de potassium.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.