Verge d’or (Solidago Virgaurea): bienfaits et propriétés

-

Plante vivace, appartenant à la famille des Astéracées, la verge d'or ou Solidago Virgaurea est répandue dans toute la France. Indiquée pour traiter les troubles urinaires et rénaux, elle permet de soigner les cystites et infections urinaires. Plante stimulante, elle facilite également la digestion.

Présentation

Verge d'or (Solidago Virgaurea): plante utilisée pour ses bienfaits et propriétés médicinales.

Nom commun : Verge d'Or
Nom latin : Solidago Virgaurea
Noms populaires : Herbe des Juifs, gerbe d'or, solidago, solidage.
Famille botanique : Astéracées

Propriétés médicinales

  • Reins - diurétique et antiseptique : rétention d'urine, calculs rénaux, néphrite calculeuse, pyélonéphrite, hydropisie, albuminurie, cystite (infection urinaire), affections rhumatismales et arthritiques, goutte, urée sanguine élevée, colibacillose
  • Digestif - astringent : diarrhées, diarrhées des nourrissons, entérite
  • Foie : insuffisance hépatique
  • Peau - dépuratif : cellulite, plaies, ulcères
  • Hypocholestérolémiant : régulation des taux de lipides sanguins
  • Inflammation des organes génitaux, urinaires ou digestifs
  • Traitement des candidoses
  • Antihistaminique

Usages populaires

Reins : diurétique, calculs rénaux, pyélonéphrite, colibacille, troubles entéro-rénaux, ténesme vésical, augmentation de la diurèse, dysurie, anurie, néphrite chronique, coliques néphrétiques, hydropisie, douleurs goutteuses, albuminurie
Poumon : asthme, tuberculose pulmonaire
Peau : eczéma, ulcères, plaies, tumeurs
Génital : ménorragies
Foie : jaunisse
Pancréas : diabète
Digestif : diarrhées, dysenterie, entérite, entéralgie

Utilisations et posologie

Ce sont essentiellement les parties aériennes de la plante qui sont utilisées en phytothérapie (feuilles et fleurs).

  • Décoction : 10 à 50 g de plante fraîche par litre d'eau. Faire bouillir, puis laisser infuser pendant 10 minutes. Prendre 3 à 5 tasses par jour.   
  • Sirop pour les enfants: faire bouillir 100 g de sommités fleuries séchées dans 1 litre d'eau. Ajouter 1,5 kg de sucre. Laisser infuser pendant 12 heures. Prendre une cuillère à café toutes les heures. 
  • Teinture mère - stimulant digestif : faire macérer 20 parties de sommités fleuries fraîches dans 100 parties d'eau-de-vie. Prendre 30 à 60 gouttes dans un peu d'eau, 2 à 3 fois par jour.
  • Décoction - usage externe - lavage des plaies et de l'eczéma : faire bouillir 40 g de verge d'or dans 1 litre d'eau pendant 2 à 3 minutes. Laisser refroidir. Filtrer et appliquer en compresses directement sur la peau.
  • Infusion : 1 cuillerée à soupe de feuilles séchées pour 250 ml d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 3 à 4 tasses par jour, en dehors des repas, pendant 8 jours. Arrêter ensuite le traitement pendant 8 jours.

Alimentation

Aucun usage alimentaire connu.

Précautions et contre-indications

Aucune contre-indication n'a été signalée.

La plante est déconseillée pour les femmes enceintes et allaitantes.

Principes chimiques actifs

La verge d'or renferme des tanins (notamment dans les fleurs), du mucilage, une substance amère, des acides acétique et salicylique, un alcaloïde, de l'inuline et une saponine.

La plante contient également de l'huile essentielle en faible quantité, composée de methylchavicol et de bornéol.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.