Le zinc et le magnésium: une bonne association?

-

Le zinc et le magnésium sont des micronutriments essentiels de l’organisme. Ils sont impliqués dans plusieurs centaines de réactions enzymatiques. Tous deux ont des propriétés liées au bon fonctionnement du métabolisme de l’organisme. Ensemble, ils sont considérés comme des garants de l’énergie. Découverte de l’association entre le zinc et le magnésium.

Spécificités

Des aliments riches en zinc et en magnésium.

Le zinc et le magnésium sont des nutriments essentiels au fonctionnement cellulaire. Chacun à leurs manières intervient dans la production d'énergie. En effet, ils participent à la vie des enzymes et permettent une bonne utilisation des macronutriments. Plongée dans l'énergie cellulaire.

Le zinc : l’antioxydant aux multiples atouts

Portant le symbole Zn, le zinc compte parmi les oligo-éléments antioxydants. Dans le corps humain, il se répartit principalement dans les os et dans les muscles. Les scientifiques estiment qu’il intervient dans l’activité de plus de 200 enzymes. Ses rôles sont multiples. Il est considéré comme essentiel.

Quels sont ses rôles?

En raison de la multiplicité de ses actions, ses rôles sont très diversifiés :

  • Le zinc contribue au bon état de la peau et des cheveux.
  • L’oligo-élément intervient pour réguler le métabolisme des protéines et des graisses.
  • Il contribue à une croissance harmonieuse.
  • Le zinc permet la production des prostaglandines à partir des différents acides gras polyinsaturés.
  • L’oligo-élément a une action modulatrice sur les défenses immunitaires.
  • Il contribue au bon fonctionnement des sens du goût et de l’odorat.
  • Aussi, il stabilise certaines hormones comme l’insuline.
  • Il entre dans la structure du superoxyde dismutase.
  • L’oligo-élément a une action antioxydante sur les cellules.

Quels bénéfices pour la santé?

Le zinc est un oligo-élément essentiel. Il contribue activement à une bonne santé et possède des propriétés indéniables sur l’organisme. Les principaux sont :

  • optimisation de certains globules blancs comme les lymphocytes T et les neutrophiles1,
  • prévention de la dégénérescence maculaire liée à l’âge2, 3,
  • amélioration de la fertilité masculine notamment par une production accrue de spermatozoïdes,
  • optimisation de la cicatrisation cutanée,
  • prévention cardiovasculaire en raison de son activité antioxydante4,
  • réduction des lésions acnéiques5.

Quelles recommandations nutritionnelles?

Pour un adulte en bonne santé, la quantité journalière de zinc nécessaire est comprise entre 10 et 15 mg.

Le magnésium : le minéral antistress par excellence

Le magnésium est un des minéraux les plus présents dans l’organisme. On estime qu’un adulte en bonne santé en possède 25 à 30 g. La moitié environ se situe au niveau osseux tandis que le reste se répartit principalement dans les muscles. Le magnésium est un minéral essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. En effet, les scientifiques estiment qu’il prend part à plus de 300 réactions enzymatiques.

Participation aux réactions énergétiques du corps humain

Le magnésium a un rôle important dans l’intégralité des réactions énergétiques de l’organisme. Ses actions sont donc variées et vitales :

  • Le magnésium permet l’activation de plus de 300 enzymes.
  • Le minéral prend part à de nombreuses fonctions cellulaires fondamentales.
  • Il optimise le métabolisme des lipides.
  • Le magnésium permet la synthèse des protéines.
  • Il participe à la dégradation du glucose.
  • Le magnésium participe à la régulation hormonale, notamment celle de l’insuline.
  • Le minéral est un facteur majeur de la transmission de l’influx nerveux.
  • Le magnésium participe à la régulation du rythme cardiaque.

Pourquoi se supplémenter?

Le magnésium est un minéral multi-usage. Il a donc de nombreuses vertus sur l’organisme. Les principales sont :

  • prévention des maladies cardiovasculaires6, 7,
  • réduction du stress et de ses symptômes,
  • accompagnement de la spasmophilie et de la fibromyalgie8,
  • prévention du diabète de type 29,
  • traitement de la migraine et des céphalées10,
  • réduction des allergies,
  • protection contre les fausses couches,
  • réduction de la constipation11,
  • prévention de l’ostéoporose12.

Quels sont les besoins?

En principe, un adulte en bonne santé a besoin d’environ 400 mg de magnésium par jour. Les dosages dépendent du poids de l’individu, mais également de son style de vie. Le stress, le bruit, la pollution ou encore la malbouffe accroissent considérablement les besoins de l’organisme en magnésium.

Pourquoi les combiner?

De plus en plus de compléments alimentaires associent le zinc et le magnésium afin d’apporter des bienfaits plus profonds au consommateur. En effet, le zinc et le magnésium contribuent tous les deux à améliorer le tonus de l’organisme et optimiser son fonctionnement. Il est donc tout à fait logique de les retrouver en synergie.

Le zinc et le magnésium ont tous les deux pour propriétés de participer à un grand nombre de réactions enzymatiques. Un certain nombre de ses réactions enzymatiques sont similaires pour les deux micronutriments. En les prenant de manière concomitante, ils renforcent leurs actions.

De plus, le zinc et le magnésium ont des effets régulateurs sur les hormones, mais également sur les métabolismes essentiels (lipides, glucides et protides). Leurs actions combinées permettent donc de se renforcer l’un l’autre pour apporter une meilleure stabilisation de l’organisme.

Le zinc et le magnésium sont parfois aussi associés au calcium. Ensemble, ils optimisent les fonctions nerveuses de l’organisme et contribuent à lutter contre les effets du stress et de la dépression.


  • 1ES. Wintergerst & al. Contribution of selected vitamins and trace elements to immune function. Ann Nutr Metab. 2007; 51: 301-23.
  • 2R. Van Leeuwen & al. Dietary intake of antioxidants and risk of age-related macular degeneration. JAMA. 2005; 294: 3101-7.
  • 3EW. Chong & al. Dietary antioxidants and primary prevention of age related macular degeneration: systematic review and meta-analysis. BMJ. 2007; 335: 755.
  • 4Clemons TE, Kurinij N, Sperduto RD; AREDS Research Group. Associations of mortality with ocular disorders and an intervention of high-dose antioxidants and zinc in the Age-Related Eye Disease Study: AREDS Report No. 13. Arch Ophthalmol. 2004 May;122(5):716-26.🔗 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=pubmed&dopt=Abstract&list_uids=15136320
  • 5Girodon F, Galan P, et al. Impact of trace elements and vitamin supplementation on immunity and infections in institutionalized elderly patients: a randomized controlled trial. MIN. VIT. AOX. geriatric network. Arch Intern Med 1999 Apr 12;159(7):748-54.🔗 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=PubMed&list_uids=10218756&dopt=Abstract
  • 6LC Del Gobbo & al. Circulating and dietary magnesium and risk of cardiovascular disease: a systematic review and meta-analysis of prospective studies. Am J Clin Nutr. 2013; 98: 160-73.
  • 7HO. Dickinson & al. Magnesium supplementation for the management of primary hypertension in adults. Cochrane Database of Systematic Reviews. 2006: CD004640.
  • 8Russell IJ, Michalek JE, et al. Treatment of fibromyalgia syndrome with Super Malic: a randomized, double blind, placebo controlled, crossover pilot study. J Rheumatol. 1995 May;22(5):953-8.🔗 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=PubMed&list_uids=8587088&dopt=Abstract
  • 9MB. Schulze & al. Fiber and magnesium intake and incidence of type 2 diabetes: a prospective study and meta-analysis. Arch Intern Med. 2007; 167: 956–65.
  • 10C. Gaul & al. Migravent® Study JGroup. Improvement of migraine symptoms with a proprietary supplement containing riboflavin, magnesium and Q10: a randomized, placebo- controlled, double-blind, multicenter trial. J Headache Pain. 2015 ; 16 : 32.
  • 11World Gastroenterology Organisation. World Gastroenterology Organisation Global Guidelines. Constipation. 2010 : 1-13.
  • 12M. Farsinejad-Marj & al. Dietary magnesium intake, bone mineral density and risk of fracture: a systematic review and meta-analysis. Osteoporos Int. 2016 ; 27 (4): 1389-99.🔗 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26556742
Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée en nutrition, bien-être et santé naturelle. Spécialiste certifiée en techniques de santé naturelle. Formation de coaching en nutrition et bien-être en cours de validation.