Aphtes: causes et remède naturel

-

Les aphtes sont des ulcérations de la muqueuse buccale. Ce sont de petites vésicules, avec un fond jaunâtre et des bords nets, entourés d'un liseré rouge.
Les aphtes ne sont pas d’origine infectieuse, ils ne sont donc pas contagieux. Assez répandus, ils touchent environ 17 % de la population. Quel remède naturel envisager en cas d'aphtes?

Définition

Aphte sur la lèvre: remède naturel en cas d'aphtes.

Les aphtes sont des ulcérations superficielles et douloureuses, qui se forment le plus souvent sur les muqueuses buccales. Elles se forment la plupart du temps sur la face interne des joues et de la langue, mais aussi sur la face interne des lèvres, du palais et des gencives. Les aphtes ne sont pas d’origine infectieuse; ils ne sont pas contagieux.

Ces ulcérations forment de petites vésicules, avec un fond jaunâtre et des bords nets, entourés d'un liseré rouge.

Ils peuvent aussi apparaître sur les organes génitaux. Il sera question dans cet article uniquement des aphtes buccaux, même si certains traitements peuvent être appliqués aux aphtes génitaux.

Les aphtes sont aussi nommés stomatite aphteuse, et stomatite aphteuse récidivante (SAR), lorsque leur apparition se répète. La stomatite est le nom donné aux différentes inflammations de la bouche, celles-ci peuvent avoir plusieurs causes.

Environ 17 % de la population présente des aphtes à un moment de sa vie, il s'agit donc d'une pathologie relativement fréquente. La première poussée d’aphtes apparaît généralement durant l’enfance, puis ils vont revenir ensuite à certaines périodes de l’adolescence et de l’âge adulte pour, la plupart du temps, disparaître de façon définitive autour de la trentaine.

La plupart des formes sont bénignes et ne laissent pas de cicatrices. La forme de stomatite aphteuse la plus grave, l’ulcère herpétiforme aphteux, peut être accompagné de fièvre, et laisser des cicatrices sur la muqueuse. Il est assez rare puisqu'il concerne environ 5 % des personnes touchées par les aphtes.

Dans la plupart des cas, les douleurs durent deux à cinq jours, et la guérison des ulcères se fait en une à trois semaines.

La cause de la maladie est encore mal comprise. La stomatite aphteuse récidivante tend à être héréditaire. Elle touche plus les femmes que les hommes, ceci particulièrement pendant certaines phases du cycle menstruel et pendant la grossesse. Chez les personnes immunodéprimées, les ulcères vont prendre des proportions plus importantes.

Si les aphtes récidivent souvent, ils peuvent devenir invalidants au plan de la mastication et de la qualité de vie.

Traitement classique

Les traitements classiques visent principalement à soulager la douleur.

  • Le bain de bouche médicamenteux peut soulager la douleur et l’inflammation de manière locale. La plupart sont des formules complexes, ils peuvent contenir un anti-inflammatoire comme la cortisone, un antibiotique comme l’érythromycine, un anesthésique comme la lidocaïne.
  • Le gel, la pommade et le liquide anesthésique, qui sont appliqués directement sur les ulcères, soulagent la douleur.
  • L’aspirine ou l’acétaminophène peuvent aussi aider à calmer la douleur.
    (Attention aux anti-inflammatoires non stéroïdiens, ibuprofène et autres, qui peuvent être un facteur aggravant).
  • La colchicine (médicament contre la goutte) et la cimétidine, qui traite le reflux gastro-œsophagiens, sont utilisées pour leur efficacité sur les aphtes.
  • En cas d’aphtes très graves et récurrents, d’autres traitements, comme la cortisone par voie orale, peuvent être mis en place, malgré des effets secondaires indésirables très importants.
  • En cas de carence en nutriments, une supplémentation en vitamines et / ou minéraux permettra le plus souvent la guérison.

Le médecin peut suggérer une biopsie en cas de cicatrisation qui tarde trop, afin de savoir si la lésion est d’origine cancéreuse ou non.

La plupart de ces traitements de la médecine allopathique ont des effets secondaires indésirables. Seule la supplémentation en vitamine et minéraux, en cas de carence, s'attaque à la cause plutôt qu'aux effets.

Symptômes

Un aphte est une petite ulcération de la muqueuse buccale. La muqueuse est alors déformée sur une petite zone, son aspect se modifie. Elle n’est plus lisse et forme un relief plus ou moins volumineux, sur une zone ovale ou arrondie.

  • Avant une poussée d’aphtes, il peut apparaitre une sensation de fourmillement, des douleurs ou sensations de brûlure dans la zone atteinte.
  • Le centre des ulcères est blanchâtre voire jaunâtre, et leur contour rouge.
  • Les aphtes sont douloureux, une sensation de brûlure apparaît les jours suivant leur apparition (le mot aphte vient étymologiquement du grec aphthai, de aptein, brûler).
  • La douleur est accentuée par le mouvement, l’alimentation et les chocs.
  • La douleur n’est pas proportionnelle à la taille de la lésion et peut durer 4 à 7 jours.

Les aphtes apparaissent généralement dans l'enfance et diminuent en fréquence et en gravité avec l’âge, 80% des patients ont moins de 30 ans.

Ils peuvent apparaître de manière occasionnelle ou devenir une "maladie chronique", où de nouveaux aphtes surviennent avant la guérison des anciens.

Il existe différentes formes de stomatite aphteuse, dont la symptomatologie diffère.

Les ulcères aphteux mineurs:

  • Ils représentent 85% des cas.
  • Ils apparaissent sur le plancher de la bouche, les faces latérale et ventrale de la langue, la muqueuse buccale et le pharynx.
  • Ils ont un diamètre inférieur à 8 mm (typiquement 2 à 3 mm).
  • Ils guérissent, en 10 jours, sans laisser de cicatrices.

Les ulcères aphteux majeurs (maladie de Sutton, périadénite muqueuse nécrotique récidivante):

  • Ils représentent 10% des cas.
  • Ils apparaissant après la puberté.
  • Les symptômes, avant leur apparition, sont plus intenses.
  • Ils ont un diamètre supérieur à 1 cm.
  • Ils durent de plusieurs semaines à plusieurs mois.
  • Ils apparaissent sur les lèvres, le voile du palais et la gorge.
  • De la fièvre, une dysphagie, une sensation de malaise peuvent apparaître.
  • Ils peuvent laisser des cicatrices.

Les ulcères herpétiformes aphteux (rappelant morphologiquement ceux de l'herpès, mais non dus au virus):

  • Ils représentent 5% des cas.
  • Ils se présentent au début comme de multiples (jusqu'à 100) groupes de petits aphtes de 1 à 3 mm, sur une base érythémateuse.
  • Ils fusionnent ensuite pour former de plus grands aphtes.
  • Ils durent 2 semaines.
  • Ils sont plus fréquents chez la femme.
  • Ils apparaissent à un âge plus avancé que les autres formes de stomatite aphteuse récidivante.
  • Ils apparaissent souvent chez les personnes immunodéprimées.

Causes médicales

Certains facteurs peuvent déclencher la stomatite aphteuse.

  • De la fatigue physique.
  • Du stress, des émotions négatives, un choc émotionnel...
  • Une carence en vitamines (B1, B2, B6, D), zinc.
  • Des allergies ou des sensibilités alimentaires.
  • Lésion de la muqueuse buccale.
  • Un sevrage tabagique.
  • Une infection à la bactérie Helicobacter pylori.
  • Certains médicaments comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène entre autres), les bêta-bloquants (propranolol entre autres) et l’alendronate (qui lutte contre l’ostéoporose).
  • Les dentifrices contenant du dodécyl sulfate de sodium (ou sodium lauryl sulfate), pourrait accroître le risque d’avoir des aphtes, et la majorité des dentifrices en contiennent1 2 3.
  • Des changements hormonaux liés au cycle menstruel, potentiellement liés au SPM.

Personnes à risque

Les femmes et les personnes, dont un parent a, ou a déjà eu des aphtes, sont plus susceptibles d’être touchées, par une stomatite aphteuse. C'est également le cas pour les personnes immunodéprimées.

Aliments et additifs

Certains aliments, ainsi que des conservateurs ou additifs alimentaires, peuvent être déclencheurs. Le terrain inflammatoire sera certainement en lien avec les intolérances alimentaires, car il entraine ce type de réactions.

Les aphtes peuvent être directement provoqués par un excès d'aliments irritants, en contact avec la muqueuse buccale comme le poivre, la moutarde, les noix, certains fromages, le chocolat, les fritures, le raisin, les fraises, les épices, l’alcool, les tomates, le vinaigre et autres aliments acides.

Les additifs E 311 et E 312 des potages en sachets, le E 330 (acide citrique) des boissons gazeuses, mais aussi les E 338, E 339, E 340, E 341, ainsi que le E 407 des glaces ont eux aussi été mis en cause dans l’apparition de la stomatite aphteuse4.

Médicaments

Certains médicaments peuvent être à l'origine d'aphtes, une antibiothérapie peut par exemple causer un déséquilibre du microbiote intestinal, qui entrainera une inflammation. Celle-ci peut être le point de départ de l’inflammation de la muqueuse buccale et donc des aphtes. Une infection par le Candida albicans, apparue après la prise d'antibiotiques, pourrait aussi causer indirectement une stomatite aphteuse.

Beaucoup de médicaments sont pro-inflammatoires, car toxiques pour le microbiote intestinal. Leur utilisation peut donc engendrer une augmentation d’une inflammation de bas-grade, et influer indirectement sur l’apparition des aphtes.

Causes de terrain

Hygiène dentaire

Une mauvaise hygiène buccale peut favoriser ce trouble. Se brosser les dents, deux à trois fois par jour, est indispensable. De la même manière, utiliser des bains de bouche antibactériens pourrait réduire les récidives de la stomatite aphteuse. La muqueuse buccale enflammée, étant particulièrement sensible, il faudra également éviter de se blesser en se mordant. Il aussi nécessaire de, s’assurer auprès de son dentiste, que les prothèses dentaires sont bien ajustées.

Alimentation

Une alimentation déséquilibrée de type occidental (céréales raffinés, sucres, peu de fruits et légumes) peut créer une inflammation de bas grade. Ce type d’inflammation est très répandue. Elle est corrélée avec le mode de vie occidental (l’alimentation et le manque d’activité physique). En effet, 80 % de la population ne consomme pas assez de fruits, légumes, céréales complètes et noix, pour maintenir le corps en bonne santé.

Mais aussi certains aliments courants contribuent particulièrement au processus d’inflammation. C’est le cas des graisses transformées et cuites, des sucres rapides transformés, des espèces de blé contenant du gluten en abondance, et des produits laitiers ou carnés issus d’animaux d’élevage, ayant une alimentation riche en céréales.

Certains aliments sont irritants pour la muqueuse buccale enflammée (noix, aliments durs, certains fromages). II faudra donc les supprimer temporairement, le temps que les aphtes disparaissent.

Carences

Les carences et déficiences en vitamines et minéraux nuisent au bon fonctionnement de l’organisme. Une alimentation déséquilibrée est source de déficiences. Ainsi, les cellules ne peuvent pas éliminer correctement les déchets et toxines qui, en s’accumulant, créent une inflammation générale chronique. Les aphtes proviennent d’une inflammation de la muqueuse buccale; ils peuvent être directement liés à des carences en vitamines (B1, B2, B6, D), omégas-3 et/ ou zinc.

Psychosomatique

La psychosomatique est l’étude des maux du corps, en relation avec le psychisme. Selon cette théorie, le corps exprime par la maladie, ce qui le fait souffrir psychiquement. Voici quelques pistes pour les aphtes.

Difficultés à s'exprimer, ou à réagir. Cela peut venir d’un sentiment de culpabilité, d’un manque de confiance en soi ou en son intuition.

La personne ne se permet pas de vivre ses aspirations et ressent une insécurité face à ce qui est vécu, par peur du changement ou de la confrontation.

Cette peur du changement peut pousser à refuser toute idée nouvelle, même si elle peut amener des changements positifs dans sa vie. Ce qui se manifeste par de la de la colère éprouvée face à soi-même. La personne peut être «rongée» par ses pensées agressives.

La personne peut alors "jouer la comédie", de peur de rentrer en contact avec ses émotions profondes, car elle possède une très grande sensibilité.

La solution peut être d’accepter de s'exprimer ouvertement et calmement sans violence verbale. De remplacer la culpabilité, par la confiance en ses capacités d'adaptation, de compréhension, et d’intuition et de mieux les écouter. Il faut apprendre à apprivoiser ses émotions.

Hygiène de vie

Les aphtes sont une inflammation de la muqueuse buccale, un état inflammatoire chronique peut donc participer à leur apparition.

Alimentation saine

Un régime alimentaire non adapté participe au déséquilibre du microbiote intestinal. Ce qui peut alors provoquer une inflammation chronique ou de bas grade, et entraîner des carences.

Ces deux facteurs peuvent être, l'un comme l'autre, à l'origine de l'apparition des aphtes.

Il est alors nécessaire d’adopter un régime alimentaire riche en fruits, légumes, céréales complètes et noix, pour permettre au corps de fonctionner de manière optimale.

Le sommeil

Le sommeil contribue à la régénération de l'organisme. Bien dormir nous aide à évacuer les déchets cellulaires et toxines, dont l’accumulation est responsable de l’inflammation et peut favoriser la survenue d'aphtes.

Relaxation

Le stress est un facteur d’inflammation. Le stress peut contribuer à l'apparition d'aphtes. Des techniques de relaxation comme la cohérence cardiaque, le yoga nidra, l’auto-hypnose, la sophrologie, et bien d'autres, seront très utiles, et cela particulièrement si vous êtes dans une période de vie stressante.

Aphtes: quel remède naturel privilégier?

Quel remède naturel est le plus adapté en cas d'aphtes?

Réduire la douleur

Pour réduire efficacement la douleur, vous pouvez suivre les recommandations suivantes.

  • Laisser fondre un glaçon sur l’aphte.
  • Éviter les aliments et boissons, qui irritent les muqueuses (aliments acides, durs et épicés).
  • Se rincer la bouche avec un peu de bicarbonate de soude dilué dans de l’eau, plusieurs fois dans la journée, ou appliquer directement sur l’ulcère une pâte faite de ces mêmes ingrédients.
  • Appliquer une plante apaisante, sur la zone douloureuse.

Bain de bouche

En cas d'aphtes, le remède naturel de premier choix, est le bain de bouche.

Les bains de bouches peuvent permettre à la fois de désinfecter, calmer l’inflammation et réduire la douleur. Voici des bains de bouche naturels:

  • De l’eau très salée.
  • Des essences végétales naturelles très diluées (anis, badiane, benjoin, cannelle de Ceylan, girofle, menthe, romarin, citron, sauge…).
  • La réalisation d'un bain de bouche naturel. Ajouter une poignée de pétales de roses rouges (roses de Provins) dans un demi-litre d'eau bouillante. Laisser infuser 10 à 15 minutes puis passer, en pressant, et ajouter 100 g de miel et du jus d'un citron.

Des bain de bouches peuvent également être réalisés avec des huiles essentielles diluées.

Micronutrition

La micronutrition est également un remède ou traitement naturel adapté, en cas d'aphtes.

Contrer les carences, qui sont à l’origine des aphtes et stomatites et qui participent à l’inflammation, peut être la solution pour guérir les aphtes.

Vitamines B1, B2 et B6

Il est prouvé que des carences en vitamines B1, B2 et B6 peuvent être à l'origine de certaines stomatites aphteuses récurrentes. Après une évaluation des taux de thiamine, riboflavine et pyridoxine (vitamines B1, B2 et B6), de 60 personnes présentant des ulcères buccaux récurrents, une étude à montré que 28,2% d’entre eux présentaient une carence d’une ou plusieurs de ces vitamines.

Après une complémentation de 3 mois, les patients qui présentaient un déficit en vitamine B ont présenté une amélioration significative et soutenue de leurs ulcères buccaux 5.

Omégas-3

Les omégas-3 sont connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires. Une supplémentation de 6 mois en oméga-3, chez des personnes souffrant de stomatite aphteuse récurrente, a permis une diminution significative de la récidive des ulcères6.

Vitamine D

Une étude a montré des taux de vitamine D plus faibles chez les patients atteints de stomatite aphteuse récurrente, par rapport aux témoins sains 7. Les carences en vitamine D sont très répandues dans les pays industrialisés du nord. La majorité de population, travaillant en intérieur, passe peu de temps à l'extérieur.

Zinc

Une carence en zinc pourrait être à l’origine des stomatites aphteuses 8.

Soufre

Le soufre aurait des vertus anti-inflammatoires. Ainsi, le MSM (méthylsulfonylméthane), composé soufré présent dans certains aliments, et l’huile de neem, pourraient être efficaces dans le traitement naturel local des aphtes.

Phytothérapie

La phytothérapie peut être un remède ou traitement naturel intéressant, permettant de soigner les aphtes.

Propolis

La propolis, en usage interne, favorise la cicatrisation et la guérison des infections de la muqueuse buccale, et elle pourrait aussi réduire la réapparition des aphtes 9 10.

Pépins de pamplemousse

Les extraits de pépins de pamplemousse peuvent être appliqués directement sur l’aphte.

Les plantes utiles

Beaucoup de plantes ont des propriétés intéressantes, pour soigner les aphtes en application locale, et elles peuvent être utilisées sous différentes formes.

Les jus de citron et d’aloe peuvent être appliqués directement, les autres jus sous forme de décoction, teinture ou autre, en gargarisme, application locale et ingestion.

Plantes qui aident à la cicatrisation:

  • L’aloès (Aloe vera)
  • La verveine (Verbena officinalis)
  • Le cognassier (Cydonia vulgaris)
  • La sauge sclarée (Salvia sclarea)
  • La réglisse (Glycyrrhixa glabra) 11

Plantes aux effets antiseptiques:

  • Le citronnier (Citrus limonum)
  • La sarriette (Satureja Hortensis)

Plantes aux effets astringents (resserrent les tissus):

  • La scabieuse des Bois (Succisa pratensis)
  • La prêle des champs (Equisetum arvense)

Activation de la circulation:

  • La rose de provins (Rosa Gallica)

Plantes apaisantes:

  • La guimauve (plante médicinale)
  • La Myrrhe (Commiphora molmol)

Plantes aux effets anti-inflammatoires :

  • Le mûrier noir (Morus nigra)

Drainer les émonctoires (organes qui participent à l’élimination des déchets) peut être utile, pour soutenir le nettoyage du corps. Les cures doivent être relativement courtes, une à deux semaines en général, et adaptées à la sensibilité de chacun.

Quelques plantes pour drainer les émonctoires:

  • Le bouleau (rein)
  • Le romarin (foie)
  • Le noyer (pancréas, foie)
  • L'artichaut (foie)
  • Le radis noir (foie)
  • L’airelle (colon)

Huiles essentielles

De très nombreuses huiles essentielles peuvent êtres utiles dans le traitement ou remède naturel des aphtes. Il est possible de les diluer dans de l’huile vierge de rosa rubiginosa, de rose musquée, de calophylle inophyle, de millepertuis. Ceci à différentes dilutions, pour être utilisées en application locale sur les lésions. Certaines pourront aussi être utilisées en bain de bouche diluées dans de l’eau.

  • Le Laurier noble (Laurus nobilis)
  • Le thym à Thujanol
  • L’arbre à thé (Melaleuca alternifolia)
  • Le clou de girofle (Eugenia caryophyllus )
  • La menthe poivrée (Mentha Piperita)
  • La rose de Damas
  • La myrrhe ( Commiphora Molmol)
  • La marjolaine sylvestre
  • Le manuka
  • Le saro
  • Le ciste ladanifère (Cistus ladaniferus)
  • Le cajeput
  • La lavande vraie
  • La sauge officinale
  • Le fenouil
  • Le bois de Rose

Argile

L’utilisation d’argile vise à faire baisser l’inflammation par capture des toxines, présentes dans les différentes parties du corps. L’argile peut être ingérée, utilisée en bain de bouche (lait d’argile), ou en cataplasme au niveau du système digestif. L’inflammation de la muqueuse buccale est liée à celle du système digestif.

Cataplasme d'argile:

  • Sur le bas-ventre, à appliquer pendant 2 heures, une à plusieurs fois par jour.

Lait d’argile, en bain de bouche:

  • Laisser déposer l'argile pendant une heure ou deux et ne prendre que la partie supérieure, l’eau légèrement trouble. Utiliser à deux ou trois reprises dans la journée.

Gemmothérapie

La gemmothérapie, autre remède naturel, peut être intéressante, en cas d'aphtes.

L’utilisation du figuier et de l’aulne glutineux est conseillée.

Questions fréquentes

Aphtes: qu'est-ce que c'est?

L'aphte est une ulcération superficielle de la muqueuse buccale. Lésion anodine, elle est néanmoins très douloureuse.

Quel remède naturel privilégier?

- La micronutrition
- La phytothérapie
- L'aromathérapie
- L'utilisation de l'argile et bains de bouche naturels

Quelles sont les autres recommandations?

- Adopter une alimentation saine
- Pratiquer une activité sportive
- Avoir un sommeil réparateur
- Favoriser la relaxation


Marianne Buclet
Marianne Buclet, Auteur

Naturopathe et professeure de yoga