Propolis

-

La propolis est une substance résineuse récoltée par les abeilles sur certains bourgeons et écorces d’arbres (aulne, bouleau, chêne, orme…). Elle sert de mortier aseptisant pour leur ruche.
Elle est reconnue depuis l’antiquité pour ses propriétés antifongique, anti-infectieuse, antiseptique et cicatrisante.
En apithérapie, elle est utilisée comme antibiotique naturel, principalement utilisé dans le traitement des affections respiratoires.

Présentation

La propolis, une substance résineuse qui protège la ruche.

La propolis est un produit naturel de la ruche. Elle est composée pour 50% de résine, 30% de cire, 10% d’huiles essentielles, 5% de pollen et de plus de 300 autres composés  dont vitamines, minéraux, oligo-éléments, antioxydants**.
Il en existe 3 variétés selon leur origine géographique et botanique: brune, rouge et verte; chacune avec des propriétés immuno-modulantes différentes.

La propolis brune ou noire est anti-bactérienne, anti-fongique. Les égyptiens s’en servaient pour momifier leur pharaon.
La propolis rouge est plutôt antivirale et anti-inflammatoire et la propolis verte anti-tumorale, antioxydante.
Elle présente ainsi un large spectre d’actions pour toutes les pathologies impliquant l’immunité1. La propolis verte originaire du Brésil, est celle dont les propriétés ont été le plus étudiées.

Propriétés et bienfaits de la propolis

Elle doit ses bienfaits à ses composants naturels bioactifs. Son action dépasse largement celles de l’aseptisation. Ainsi est-elle également reconnue comme antioxydante, antidiabétique, anti-cancer, anti-inflammatoire et active contre la formation de la plaque dentaire.

Infections respiratoires

Les infections respiratoires, bronchite, laryngite, rhume, angine, fièvre, état fébrile d’origine virale, trouvent leur guérison avec la propolis.

Lors d’une infection virale, le virus se fixe à la cellule, lui envoie son matériel génétique afin qu’il y soit dupliqué. Après lyse de la cellule, une nouvelle cohorte de virus est libérée dans l’organisme.

Or la propolis empêche la libération des virus et leur multiplication2.
Des enfants atteints de rhinite ont vu la résolution de leurs symptômes après 4 jours d’utilisation d’un spray nasal à la propolis 3 fois par jour3.

Soins cutanés

La propolis est reconnue en dermatologie pour ses bienfaits aseptisants et cicatrisants.
Elle trouve ainsi de nombreuses applications dans les pathologies cutanées.

Concernant l’acné,l’emploi d’antibiotiques est couramment employé pour supprimer le germe responsable de l’inflammation des glandes sébacées.
En raison de la résistance croissante aux antibiotiques, elle se présente comme une alternative efficace contre l’acné. Après 15 jours d’application d’une crème contenant 20% de propolis, 3% d’huile essentielle de Tea Tree et 10% d’aloe vera, l’érythème a significativement réduit ainsi que les lésions papuleuses et cicatricielles4.

Sur une brûlure du second degré, l’application d’une crème à base de propolis montre une meilleure efficacité en terme d’inflammation et de cicatrisation de la plaie qu’un médicament à base de sulfadiazine d’argent5.

De même, les onguents sur des plaies font des miracles sur la cicatrisation et la fermeture des plaies telles que les escarres ou le pied du diabétique.
Les raisons en sont la stimulation de la synthèse de collagène et son action anti-inflammatoire6.

Santé buccale

La bouche héberge une abondante flore bactérienne. Un excès ou un déséquilibre de cette flore peut conduire à diverses affections telles que gingivite, plaques dentaires, caries.
Les propriétés anti-bactériennes de la propolis permettent de réduire la formation de la plaque dentaire et protège de la parodontite7 .
L’usage au quotidien de solution de rinçage à la propolis pour la bouche ou pour la désinfection de la brosse à dents, de dentifrice, représente une solution préventive aux gingivites, caries, halitose (mauvaise haleine)8.

Diabète

Elle présente également des propriétés intéressantes pour les personnes atteintes de diabète de type 2.
Des chercheurs ont observé que la prise de 900 mg/jour de propolis en pilules durant 12 semaines, a réduit significativement la glycémie à jeûne ainsi que le taux de cholestérol9.
Elle exerce un effet positif sur la protection antioxydante 10. Elle préviendrait des dommages hépato-rénaux constatés chez les diabétiques11 ainsi que sur les phénomènes de glycation et d’oxydation des lipides, facteurs de vieillissement accéléré12.

Cancer

Plusieurs études suggèrent qu’une supplémentation en antioxydants peut influencer les réponses d’une chimiothérapie et ses effets secondaires. Selon cette hypothèse, des souris ont été traitées avant ou après inoculation de cellules tumorales, avec une solution à la propolis. Le nombre de métastases développées était significativement moindre chez les souris recevant la propolis que les souris témoins sans traitement13.

De même, les propriétés immuno-stimulantes de la propolis ont été étudiées sur des souris subissant une irradiation. La propolis permettait de restaurer partiellement le nombre de globules rouges et blancs et qu’elle modifiait l’activation des immunoglobulines.

Ses propriétés antioxydantes et antimitogènes inhibent la prolifération des cellules cancéreuses, favorisent la mort programmée des cellules cancéreuses de la prostate14.

Enfin, son potentiel antigenotoxique a été mis en évidence par plusieurs chercheurs. Ce sont principalement les propriétés antioxydantes de la propolis qui sont responsables de la protection de l’ADN face à des agents toxiques15.

Troubles gastro-intestinaux

La propolis est active contre certains parasites. Elle diminue l’adhérence aux cellules intestinale et la croissance du Giardia intestinalis avec un taux de succès jusqu’à 60% (17).

Concernant les ulcères gastriques, son usage a montré ses propriétés anti-inflammatoires, anti-acides et anti Hélicobacter Pylori.(18)

Infections aux champignons

L’activité antifongique de la propolis a été comparée avec l’itraconazole (médicament pour lutter contre les champignons) auprès de patients atteints de mycoses. Il s’avère que la propolis est aussi efficace que le traitement médicamenteux (19) sans ses effets secondaires.

Les patients diabétiques souffrant de mycoses vaginales récurrentes dues au Candida albicans, une solution dosée à 5% a permis une amélioration de la qualité des frottis et un soulagement de la gêne du fait de ses vertus anesthésiantes (20).

Les différentes formes

L'importance d'une propolis bio et préservée

une abeille qui butine

La propolis est de nature plutôt lipophile. Ce qui signifie qu’elle captera facilement les substances solubles dans les graisses telles que les pesticides et les métaux lourds. Les laboratoires sont censés fournir les analyses sur demande.
Aussi, pour des raisons de qualité et de pureté, il est préférable de choisir une propolis d’origine biologique, récoltée sur des grilles plutôt que sur des hausses. Ces dernières peuvent être oxydées, contenir des impuretés et davantage de cire que de propolis.
Quant à l’origine géographique, la France mais aussi la Roumanie proposent de la propolis de qualité.

Extraction de la propolis et conséquences

La propolis pure s'obtient après purification de la cire ou par extraction. On la retrouve sous différentes formes selon le procédé utilisé:

Les formes solides (pâte de propolis purifiée pour les gélules ou les poudres):

Elles s'obtiennent par extraction avec de l'alcool ou un autre solvant + centrifugation pour séparer la propolis pure de la cire et d'une partie de la résine. Les composés extraits sont particulièrement intéressants pour le système immunitaire (flavonoïdes et polyphénols notamment).

La forme liquide avec alcool:

La propolis est mise à macérer dans de l'alcool et on filtre les résidus (cire + une partie résineuse). On obtient ainsi une propolis concentrée. On obtient les mêmes composés que la forme solide.

La forme huileuse

Ici, elle est extraite à l'huile. Ce mode d'extraction récupère du collagène et de l'élastine. Cette forme sera idéale pour le soin des plaies et de la peau.

La forme aqueuse

L’extraction à l’eau de n'est pas une propolis intéressante. En effet, ses composants sont lipophiles, c'est à dire qu'ils sont solubles dans les graisses (ou l'alcool). L'eau n'extrait pas les molécules santé de la propolis.

Préparations à base de propolis

Elle est déclinée en de multiples supports selon son indication.

Soins cutanés 
- crème et baume
- poudre siccative
- teinture mère ou spray
- savon
- baume à lèvres

Maux de gorge, infections respiratoires, fatigue, digestion
- teinture mère ou sirop
- gomme à mâcher
- spray
- gélules

Soins buccaux, haleine
- spray
- bain de bouche
- dentifrice

Posologie de la propolis

Usage interne
en chronique
Usage interne
en aigu (5 jours)
Usage externe
(peau, bouche)
Teinture
mère 20%

20 à 40 gouttes
(soit 1 à 2 ml par jour)

40 à 60 gouttes
(soit 2 à 3 ml par jour)

1 à 2 gouttes/ jour
pure ou avec un
peu d’eau.
Gélules
propolis
pure 100 mg
2 gélules par jour4 à 6 gélules par jourXXX
SpraysXXXXXX1 à 6 pulvérisations
par jour

En cas de prise conjointe avec de la chimiothérapie, il faut respecter un délai de 3 à 5 jours après la séance. En effet, les aspects antioxydants de la propolis pourraient interférer avec le traitement chimique. Respecter ce délai de précaution permet de profiter des bienfaits de la propolis sur le cancer et l'immunité, sans prendre le risque éventuel de contrer les effets de la chimiothérapie.

Il existe aussi d'autres formes proposées par les fabricants:
- Spray nasal: 1 à 2 pulvérisations - 2 à 3 fois / jour
- Gomme à mâcher: 5 à 6 / jour
- En sirop: 4 cuillères à café / jour
- Poudre siccative : à saupoudrer généreusement sur la zone cutanée concernée puis à étaler en massant légèrement.

Précautions d’emploi

Elle ne présente pas de seuil de toxicité. Cependant, par précaution vis-à-vis d’une sensibilité aux produits de la ruche, il est préférable de limiter l’usage de la propolis à des cures de 3 semaines à 3 mois maximum.

Contre-indications

- allergie aux produits de la ruche, au pollen.
- asthme. La propolis peut amplifier les crises d’asthme.
- prise d’anti-coagulants
- à éviter avant une opération chirurgicale. La propolis est susceptible d’augmenter le temps de coagulation.
- femmes enceintes et allaitantes par absence de données fiables
- enfants de moins de 3 ans

Effets secondaires

Eventuellement en relation avec une réaction allergique aux produits de la ruche : asthme, crise d’urticaire, légère insuffisance respiratoire ou rénale.

Interactions médicamenteuses

Pas d’interactions.
Néanmoins, il peut exister un risque d’allergie croisée avec des préparations au peuplier baumier, baume du tigre ou du Pérou.

En aucun cas, les informations et conseils proposés dans cet article ne sont susceptibles de se substituer à une consultation, un diagnostic ou une prescription formulés par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d'évaluer adéquatement votre état de santé.


Bénédicte Moulin

Naturopathe et Nutritionniste. Titulaire d'un DESS de Nutrition. Naturopathe agréé FENA depuis 2015. Spécialisée en diététique, phytothérapie et compléments alimentaires.