Bourgeon de Viorne: bienfaits et posologie

-

La viorne lantane est un arbuste d’environ 3 m de hauteur qui forment des grappes de fruits verts, puis rouges qui deviennent noirs en mûrissant. Les rejets de la viorne ont longtemps servi dans la vannerie et la corderie.
Anti-asthmatique et anti-allergique, le bourgeon de Viorne est indiqué dans le traitement de l'asthme.

Présentation

Description

Viorne : bienfaits et posologie des bourgeons.

Nom botanique : Viburnum lantana / Viburnum prunifolium
Autres noms : viorne mancienne, viorne lantane
Famille : Adoxacées (Caprifoliacées)
Terroir : haies des bocages, friches agricoles, bois, bords des chemins. Sols engorgés en matière organique végétale et riches et bases.
Organe récolté : bourgeons

Principaux constituants biochimiques 

La viorne lantane contient les substances suivantes : iridoïdes (lantanoside), tanins, coumarines (scopolétol, esculétol), dihydropenstémide et bétulalbuside A.

Propriétés

  • Anti-inflammatoire, anti-asthmatique, anti-allergique
  • Tonique cardiaque
  • Hypothyroïdien

Indications

En interne

Le bourgeon de viorne est le grand remède de l’asthme même surinfecté, ou de toute manifestation de dyspnée ou d’insuffisance respiratoire. Il agit aussi en tant que sédatif sur l’anxiété souvent associée à l’asthme. Dans le cas d’un asthme non allergique, il pourra être associé au bourgeon d’aubépine. On pourrait l’indiquer en cas de BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive).

Le bourgeon de viorne complète le bourgeon de cassis comme anti-histaminique, anti-allergique, sur les rhinites allergiques et le rhume des foins. Il est aussi indiqué en cas d’eczéma atopique, et de toute forme d’allergies. C’est donc un bourgeon qui est spécifique des tropismes respiratoire et cutané, caractéristique de l’élément métal de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Il agit également comme anti-inflammatoire sur les rhumatismes, l’arthrite ou la polyarthrite rhumatoïde. Il sera également indiqué sur l’hyperthyroïdie, la maladie de Basedow, c’est un régulateur de la thyroïde, en complément du bourgeon de cornouiller.

En application locale

Pas d’usage connu.

Dosages

  • Adulte /adolescent - macérat-mère : 5 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un verre d’eau. 
    • Dilution 1 D : 50 gouttes 1 à 2 fois par jour dans un verre d’eau. Cure de 3 semaines.
  • Enfant (à partir de 5 ans) - macérat mère : 1 goutte pour 10 kg dans un verre d’eau chaude, une seule fois par jour.
    • Dilution 1 D : 1 goutte par kilo par jour dans un verre d’eau chaude. Cure de 3 semaines

Contre-indications

Aucune contre-indication connue pour le macérat-mère de bourgeon de viorne.

Effets secondaires

Aucun effet secondaire n'a été signalé.

Autres usages

La viorne est aussi employée en phytothérapie: Viorne obier (Viburnum opulus).

Bibliographie

La phytothérapie rénovée, Docteurs Max TETAU et Claude BERGERET, éditions Maloine, Paris 1983
Rajeunir nos tissus avec les bourgeons, Docteurs Max TETAU et Daniel SCIMECA, éditions Guy Trédaniel, Paris 2005
Nouvelles cliniques de gemmothérapie, Dr Max TETAU, éditions Similia 2004
Gemmothérapie les bourgeons au service de la santé, guide pratique familiale, Stéphane Boistard, éditions de Terran, Escalquens 2016
Traité pratique de phytothérapie, Dr Jean-Michel Morel, éditions Grancher, Paris 2008
Petit Larousse des Plantes qui Guérissent, 500 plantes, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2013
Larousse des plantes médicinales, éditions Larousse, Paris 2013
L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices alimentaires et médicinales, Gérard Ducerf, éditions Promonature, 3 volumes, Briant 2007-2009
Yılmaz B, Sever, Çitoğlu G Saltan, Altun ML, Özbek H. Antinociceptive and Anti-inflammatory Activities of Viburnum lantana. Pharmaceutical Biology (Formerly International Journal of Pharmacognosy), Volume 45, Number 3, March 2007, pp. 241-245(5)
İhsan Cali, Ay§en Yürüker, Heinz Rüegger, Anthony D. Wright, Otto Sticher. Lantanoside, a monocyclic C10 iridoid glucoside from Viburnum lantana. Phytochemistry, Volume 38, Issue 1, January 1995, Pages 163–165
Nedyalka Handjieva, Iskra Baranovska1, Bozhana Mikhova, Simeon Popov. Two iridoids from Viburnum lantana. Phytochemistry, Volume 27, Issue 10, 1988
Mehmet Levent Altun, Gülçin Saltan Çitoğlu, Betül Sever Yilmaz, Tülay Çoban. Antioxidant properties of Viburnum opulus and Viburnum lantana growing in Turkey. International Journal of Food Sciences and Nutrition, 2008, Vol. 59, No. 3, Pages 175-180

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).