Buis (Buxus sempervirens): bienfaits et toxicité

-

Le buis ou Buxus sempervirens est un arbuste appartenant à la famille des Buxacées. Originaire du sud de l'Europe, il est répandu dans toute la France. Les feuilles et l'écorce du buis offrent de nombreuses vertus thérapeutiques. Cependant, en raison de sa toxicité, son utilisation ne peut se faire que sous contrôle médical.

Présentation

Buis (Buxus sempervirens): bienfaits, toxicité de cet arbuste.

Nom commun : Buis
Nom latin : Buxus sempervirens
Noms populaires : Bois d'Artois, bois béni, buis arborescent/ béni/ toujours vert, guezette, ozanne.
Famille botanique : Buxacées

Propriétés thérapeutiques

  • Foie - cholagogue: affections hépatiques
  • Peau, cuir chevelu - dépuratif, reconstitution des tissus sains: eczéma, urticaire, acné, psoriasis
  • Système nerveux - sédatif: nervosité, crises d'épilepsie
  • Antiseptique: ulcères de la jambe
  • Purgatif, laxatif
  • Antirhumatismal
  • Fébrifuge

Usages populaires

Reins : affections rhumatismales chroniques, goutte
Génital : syphilis
Poumon : infection des voies respiratoires, pleurésie, hémoptysie
Foie - cholagogue : inflammation des voies biliaires
Fébrifuge, sudorifique, dépuratif, purgatif, laxatif, traitement de l'arthrite

Utilisation et posologie

Ce sont essentiellement les feuilles et l'écorce qui sont utilisées en phytothérapie.

  • Infusion ou décoction - purgatif : 30 à 60 g d'écorce, de feuilles ou de bois broyé et séché par litre d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 10 minutes. Prendre 1 tasse avant chaque repas.
  • Poudre de feuilles - laxatif : 2 à 4 g dans du miel, dans du vin ou une infusion aromatique.
  • Vin - apéritif, digestif : 60 g de feuilles séchées par litre de vin. Laisser macérer une nuit entière. Boire 2 à 3 verres à Bordeaux par jour.
  • Lotion - Action bénéfique sur le cuir chevelu : faire macérer pendant 15 jours 50 g de feuilles finement coupées dans un demi-litre d'alcool à 45°. Filtrer, ajouter quelques gouttes de lavande. Appliquer la lotion directement sur le cuir chevelu.

Alimentation

En raison de sa toxicité, aucun usage alimentaire connu.

Précautions et contre-indications

Toutes les parties du buis sont toxiques. Son usage doit se faire sous contrôle médical.

Le buis est contre-indiqué chez les femmes enceintes et allaitantes.

Principes chimiques actifs

Les feuilles et l'écorce du buis renferment des matières résineuses et pectiques, des alcaloïdes (notamment de la buxine), des flavonoïdes, une huile essentielle, de la gomme et de la vitamine C.

Autres usages possibles

Le buis est également employé en élixir floral (Élixir floral contemporain: Buis).

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.