Coenzyme Q10

-

Tout savoir sur la coenzyme Q10: propriétés, bienfaits, posologie, contre-indications. Ce dossier complet explique aussi les différentes formes disponibles: ubiquinol et ubiquinone.

Description

coenzyme Q10, ubiquinol ou ubiquinone

Découverte en 1957 par Frederick Crane, chercheur de l’université du Wisconsin, la Coenzyme Q10 également appelée Ubiquinone est une molécule liposoluble 1 2 3 4. Elle est  naturellement synthétisée par le corps humain et également apportée dans notre alimentation. La Q10 est présente dans tout l’organisme et située dans les mitochondries (« les petites usines de production d’énergie ») et les membranes de nos cellules.

Propriétés et bienfaits de la Q10

Propriété énergétique

La Coenzyme Q10 participe à la production d’énergie dans les mitochondries des cellules de l’organisme. Sa présence est une condition essentielle à la production d’énergie dont le corps humain a besoin5.

Propriété antioxydante

La Q10 est un puissant antioxydant (5 fois plus que la vitamine E). Elle protège l’organisme en neutralisant les radicaux libres et les espèces oxygénées réactives, préservant ainsi le corps du vieillissement cellulaire 6 7.

Sphère cardio-vasculaire

Un taux suffisant de Q10 protège l’organisme et diminue le risque de maladie cardiovasculaire 8 9 10 11 12.

Elle permet une amélioration de la fonction cardiaque. Une étude a révélée qu’une supplémentation en Coenzyme Q10 de 60 à 200 mg/jour chez des patients en insuffisance cardiaque, améliorait la fonction cardiaque, le VO2max et le temps à l’effort 13.

La Coenzyme Q10 pourrait être utile pour traiter certains types de cardiomyopathie14 15 16 17 18et prévenir les récidives d’infarctus et l’apparition de l’athérosclérose 19 20 21.

D’après une méta-analyse de 12 essais cliniques, la Q10 améliore la tension. En effet, une supplémentation de 60 mg à 100 mg réduire la pression systolique de 17 mmHg et la pression diastolique de 10 mmHg sans effet indésirable 22.

Coenzyme Q10 et statines

Aussi, elle participe au renouvellement des fibres musculaires. Au cours des traitements par statines, la production de Q10 peut diminuer de 25 à 40 %, ce qui peut expliquer que 10 % à 15 % des patients prenant des statines se plaignent de douleurs musculaires (selon certaines sources ce pourcentage atteint même 22 %). Par conséquent, une supplémentation en coenzyme Q10 pourrait réduire les douleurs musculaires des patients 23 24.

Cancer (22)

L'institut américain pour le cancer recommande l'utilisation de la Q1025.

Une prise de 30 mg à 240 mg par jour aurait un effet protecteur contre les effets toxiques des traitements (notamment les anthracyclines) du cancer 26 27 28.

Des études cliniques préliminaires récentes montrent qu’une prise de Coenzyme Q10 en même temps que les traitements contre le cancer, pourrait réduire la récurrence des mélanomes29 et ralentir la progression des tumeurs chez les femmes atteintes de cancer du sein 30 31.

Maladies neuro-dégénératives

La Q10 réduirait symptômes de la maladie maladies neuro-dégénératives telles que Parkinson 32 33 34, l’ataxie de Friedrich35, maladie de Huntington36 37, la dystrophie musculaire38 et de la fibromyalgie39 40.

Pratique sportive

La Coenzyme Q10 améliore-t-elle les performances sportives ? Des études scientifiques ont révélé des effets positifs de la Q10 sur les performances physiques des patients atteints de maladies cardiaques41. Notons qu’une supplémentation chez des personnes en bonne santé n’a pas d’influence sur leur performance physique42 43 44 45 46 47. Néanmoins, il semblerait qu’il y ait un effet sur la récupération après l’effort. En effet, son pouvoir antioxydant diminuerait les dommages cellulaires causés par une pratique sportive intense et permettrait de favoriser la récupération après l’effort48 49 50 51.

Gencives, parondotites et Q10

Plusieurs études cliniques ont démontré qu’une supplémentation est bénéfique chez les personnes ayant des problèmes de gencives et de parodontites. Elle se prend par voie orale et en application de gel dentaire ou bain de bouche sur les gencives.

Migraines

Des essais clinique révèlent que la Q10 pourrait avoir des effets bénéfiques dans le cas de migraine52 53 54.

Divers

La combinaison Coenzyme Q10, d’Oméga -3 et Acétyl-L-carnitine diminuerait les symptômes de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA - maladie oculaire qui provoque une perte progressive de vision chez certaines personnes) tels qu’une diminution des dépôts amyloïdes et une meilleure acuité visuelle55 56 57.

Une étude a montré que la Q10 (100 mg, 2 fois par jour durant 1 an) aurait un effet positif sur la résistance à l’insuline de sujets souffrant d’hypertension58 et diminuerait la glycémie chez les sujets atteints de diabète de type 259. A prendre avec précaution car 2 essais cliniques préliminaires n’ont révélé aucun effet chez les diabétiques de type 160 et de type 261.

Les différentes formes de coenzyme Q10

Naturellement, la Q10 est synthétisée par l’organisme à partir de tyrosine, d’acétylcoenzyme A, des vitamines du groupe B, des oligoéléments et des minéraux. Sa fabrication diminue avec l’âge, pour n’atteindre plus que 60 % de sa valeur initiale à l’âge de 80 ans.

La Q10 existe sous trois états d’oxydation différents :

  • une forme réduite CoQ10H2 appelée ubiquinol-10 qui est la seule forme ayant des propriétés antioxydantes
  • une forme oxydée CoQ10 appelée ubiquinone-10,
  • une forme intermédiaire, le radical ubisemiquinone

Il existe trois méthodes de fabrication de la Coenzyme Q10:

  • la fermentation de levure (fermentation de betteraves et de la canne à sucre à l’aide de souches spécifiques de levures)
  • la fermentation bactérienne
  • la synthèse chimique

La Coenzyme Q10 est commercialisée selon son d'efficacité et sa biodisponibilité:

  • Coenzyme Q10 (ubiquinone) en gélules, utilisée pour la prévention et l'accompagnement de statines.
  • Ubiquinol en gélules, plus puissant, pour le traitement de douleurs musculaires.
  • Coenzyme Q10 (ubiquinone) liposomale, pour des insuffisances cardiaques ou douleurs musculaires.

En pratique

Dosage et posologie

Les apports nutritionnels en Q10 d’une alimentation équilibrée sont de 10 mg par jour. Ils proviennent essentiellement des viandes, des poissons, des céréales complètes, des noix ainsi que des huiles de soja et de colza.

En cas d’hypertension et d’insuffisance cardiaque, une dose comprise entre 120 et 200 mg par jour, permet une réduction sensible de la tension.

En cours des traitements par statines, il est essentiel de prendre de la coenzyme Q10 à la dose de 100 mg par jour pendant un minimum de trois mois.

En cas de pratique sportive, 300 mg par jour pendant 20 jours permettra de diminuer les microlésions dans les tissus musculaires.

Utilisation

La Coenzyme Q10 est lipophile (elle est mieux absorbée en présence de gras), il est préférable de la prendre pendant un repas pour une meilleure assimilation et utilisation par l’organisme.

Précautions d’emploi

La Coenzyme Q10 est considérée très sécuritaire62.

  • Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant d’utiliser de la Q10 si vous souffrez de diabète, de maladies cardiaques, de dépendance à l’alcool, de maladies du foie ou de phénylcétonurie.
  • Ne pas associer avec une supplémentation en vitamine E.
  • Consultez votre médecin si vous prenez des médicaments anticoagulants.
  • Il est préférable que la posologie soit progressive car la sensibilité à la Q10 varie d’une personne à une autre.

Contre indications

  • En cas de grossesse ou d’allaitement, il n’est pas recommandé de prendre de la Q10.
  • Il n’est pas recommandé de prendre de la Q10 en cas d’insuffisance hépatique ou d’obstruction des voies biliaires.

Effets secondaires

Rares, bénins et généralement d’ordre gastro-intestinal (nausées, diarrhées, perte d’appétit, ou maux d’estomac). Consultez votre médecin si un de ces effets persiste ou s’aggrave.

Interactions médicamenteuses

Le Coenzyme Q10 peut interagir avec plusieurs médicaments. Il est donc nécessaire de consulter un médecin avant de prendre un supplément de Q10 en cas de traitements listés ci-dessous :

  • Hypertenseur
  • Chimiothérapie anticancéreuse
  • Anticoagulant
  • Statines
  • Bêtabloquants, méthyldopa, hydrochlorothiazide, clonidine
  • Glyburide, phenformine (diabète)
  • Antidépresseurs tricycliques (imipramine, par exemple)
  • Médicaments antipsychotiques de la famille de la phénothiazine

Sources alimentaires

L’organisme synthétise la Q10  dont il a besoin et, par conséquent, les apports alimentaires quotidiens estimés à 10 mg représentent une petite quantité de coenzyme Q10 qui se trouve dans le corps.

Cependant, il se peut qu’un apport normal ne suffise aux besoins de notre organisme en Q10, la plupart des nutritionnistes recommandent entre 30 et 200 mg par jour (pour un adulte).

La Coenzyme Q10 se retrouve dans:

  • les poissons gras
  • la viande telle que le bœuf et la volaille
  • les œufs (dur)
  • Les noix, les cacahuètes, le sésame et les pistaches
  • Les huiles végétales
  • Certains fruits et légumes (orange, framboises, brocoli ou de chou-fleur)

Teneurs de différents aliments:

  • Poisson
    • Hareng mariné 2,7 mg/100g
    • Sardine 0,63 mg/100g
    • Truite arc-en-ciel 1,05 mg/100g
  • Viande
    • Bœuf  3 mg/100g
    • Poulet 1,6mg/100g
  • Légumes
    • Brocolis ou choux-fleurs bouillis 0,6mg/100g
  • Fruits
    • Orange 0,3 mg pour une orange
    • Framboise 0,3 mg/ 100g
  • Autres
    • Œuf  0,1mg pur un œuf dur
    • Cacahuètes grillées 0,24mg/100g
    • Graines de sésame grillées 0,21mg/100g
    • Pistaches grillées 0,18 mg/100g
    • Huile de soja 1,3 mg pour 1 cuillère à soupe
    • Huile de colza 1 mg pour 1 cuillère à soupe

  • 1Guide des compléments alimentaires, Vidal, 2008
  • 2PDR for Nutritional Supplements, Thomson Healthcare, 2001
  • 3EFSA, 2014 EU Register on nutrition and health claims
  • 4ConsumerLab.com. Product Review: CoQ10 and Ubiquinol Supplements
  • 5ConsumerLab.com. Product Review: CoQ10 and Ubiquinol Supplements.
  • 6ConsumerLab.com. Product Review: CoQ10 and Ubiquinol Supplements.
  • 7Agency for Healthcare Research and Quality (AHRQ). Evidence Report/Technology Assessment: Number 83. Effect of Supplemental Antioxidants Vitamin C, Vitamin E, and Coenzyme Q10 for the Prevention and Treatment of Cardiovascular Disease. États-Unis, 2003
  • 8Agency for Healthcare Research and Quality (AHRQ). Evidence Report/Technology Assessment: Number 83. Effect of Supplemental Antioxidants Vitamin C, Vitamin E, and Coenzyme Q10 for the Prevention and Treatment of Cardiovascular Disease. États-Unis, 2003
  • 9American Heart Association Inc. Coenzyme Q10. États-Unis, 2002
  • 10Singh U, Devaraj S, Jialal I . Nutr Rev. 2007 Jun;65(6 Pt 1):286-93. Review. Coenzyme Q10 supplementation and heart failure
  • 11Weant KA, Smith KM. The role of coenzyme Q10 in heart failure. Ann Pharmacother. 2005 Sep;39(9):1522-6. Review.9.
  • 12Vogel JH, et al. Integrating complementary medicine into cardiovascular medicine. A report of the American College of Cardiology Foundation Task Force on Clinical Expert Consensus Documents. J Am Coll. Cardiol. 2005 Jul 5;46(1):184-221. Texte intégral : content.onlinejacc.org
  • 13Sander S, Coleman CI, et al. The impact of coenzyme Q10 on systolic function in patients with chronic heart failure. J Card Fail. 2006 Aug;12(6):464-72
  • 14Langsjoen PH, Langsjoen A, et al. Treatment of hypertrophic cardiomyopathy with coenzyme Q10.Mol Aspects Med. 1997;18 Suppl:S145-51.
  • 15Langsjoen PH, Vadhanavikit S, Folkers K. Response of patients in classes III and IV of cardiomyopathy to therapy in a blind and crossover trial with coenzyme Q10.Proc Natl Acad Sci U S A. 1985 Jun;82(12):4240-4.
  • 16Nishimura T, Hori M. [Therapeutic effects of coenzyme Q10 on dilated cardiomyopathy: assessment by 123I-BMIPP myocardial single photon emission computed tomography (SPECT): a multicenter trial in Osaka University Medical School Group] Kaku Igaku. 1996 Jan;33(1):27-32. Japanese.
  • 1714. Ma A, Zhang W, Liu Z. Effect of protection and repair of injury of mitochondrial membrane-phospholipid on prognosis in patients with dilated cardiomyopathy. Blood Press Suppl. 1996;3:53-5.
  • 18Coenzyme Q10 (CoQ10) in isolated diastolic heart failure in hypertrophic cardiomyopathy (HCM). Adarsh K, Kaur H, Mohan V. Biofactors. 2008;32(1-4):145-9
  • 19Singh RB, Neki NS, et al. Effect of coenzyme Q10 on risk of atherosclerosis in patients with recent myocardial infarction.Mol Cell Biochem. 2003 Apr;246(1-2):75-82.
  • 20Singh RB, Wander GS, et al. Randomized, double-blind placebo-controlled trial of coenzyme Q10 in patients with acute myocardial infarction.Cardiovasc Drugs Ther. 1998 Sep;12(4):347-53.
  • 21Kuklinski B, Weissenbacher E, Fahnrich A. Coenzyme Q10 and antioxidants in acute myocardial infarction.Mol Aspects Med. 1994;15 Suppl:s143-7.
  • 22Rosenfeldt FL, Haas SJ, et al. Coenzyme Q10 in the treatment of hypertension: a meta-analysis of the clinical trials. J Hum Hypertens. 2007 Apr;21(4):297-306
  • 23Buettner C, Davis RB, et al. Prevalence of musculoskeletal pain and statin use. J Gen Intern Med. 2008 Aug;23(8):1182-6.
  • 24Marcoff L, Thompson PD. The role of coenzyme Q10 in statin-associated myopathy: a systematic review. J Am Coll. Cardiol. 2007 Jun 12;49(23):2231-7. Review
  • 25National Cancer Institute. Coenzyme Q10 (PDQ®).US National Institutes of Health [Consulté le 14 juillet 2009] www.cancer.gov
  • 26Roffe L, Schmidt K, Ernst E. Efficacy of coenzyme Q10 for improved tolerability of cancer treatments: a systematic review. J Clin Oncol. 2004 Nov 1;22(21):4418-24. Review.
  • 27Folkers K, Brown R, et al. Survival of cancer patients on therapy with coenzyme Q10.Biochem Biophys Res Commun. 1993 Apr 15;192(1):241-5.
  • 28Lockwood K, Moesgaard S, et al. Apparent partial remission of breast cancer in 'high risk' patients supplemented with nutritional antioxidants, essential fatty acids and coenzyme Q10.Mol Aspects Med. 1994;15 Suppl:s231-40.
  • 29Rusciani L, Proietti I, Paradisi A. Recombinant interferon alpha-2b and coenzyme Q10 as a postsurgical adjuvant therapy for melanoma: a 3-year trial with recombinant interferon-alpha and 5-year follow-up. Melanoma Res. 2007 Jun;17(3):177-83.
  • 30Lockwood K, Moesgaard S, et al. Progress on therapy of breast cancer with vitamin Q10 and the regression of metastases.Biochem Biophys Res Commun. 1995 Jul 6;212(1):172-7.
  • 31Premkumar VG, Yuvaraj S, et al. Effect of coenzyme Q10, riboflavin and niacin on serum CEA and CA 15-3 levels in breast cancer patients undergoing tamoxifen therapy. Biol Pharm Bull. 2007 Feb;30(2):367-70. Texte intégral : www.jstage.jst.go.jp
  • 3245. Young AJ, Johnson S, et al. Coenzyme Q10: a review of its promise as a neuroprotectant. CNS Spectr. 2007 Jan;12(1):62-8. Review. Texte intégral : www.cnsspectrums.com
  • 3346. Muller T, Buttner T, et al. Coenzyme Q10 supplementation provides mild symptomatic benefit in patients with Parkinson's disease.Neurosci Lett. 2003 May 8;341(3):201-4.
  • 34Shults CW, Oakes D, et al; Parkinson Study Group. Effects of coenzyme Q10 in early Parkinson disease: evidence of slowing of the functional decline.Arch Neurol. 2002 Oct;59(10):1541-50.
  • 35Young AJ, Johnson S, et al. Coenzyme Q10: a review of its promise as a neuroprotectant. CNS Spectr. 2007 Jan;12(1):62-8. Review. Texte intégral : www.cnsspectrums.com
  • 36Young AJ, Johnson S, et al. Coenzyme Q10: a review of its promise as a neuroprotectant. CNS Spectr. 2007 Jan;12(1):62-8. Review. Texte intégral : www.cnsspectrums.com
  • 3748. Huntington Study Group. A randomized, placebo-controlled trial of coenzyme Q10 and remacemide in Huntington's disease. Neurology. 2001 Aug 14;57(3):397-404.
  • 3849. Folkers K, Simonsen R. Two successful double-blind trials with coenzyme Q10 (vitamin Q10) on muscular dystrophies and neurogenic atrophies.Biochim Biophys Acta. 1995 May 24;1271(1):281-6.
  • 3950. Lister RE. An open, pilot study to evaluate the potential benefits of coenzyme Q10 combined with Ginkgo biloba extract in fibromyalgia syndrome. J Int Med Res. 2002 Mar-Apr;30(2):195-9.
  • 4051. Cordero MD, Moreno-Fernández AM, et al. Coenzyme Q10 distribution in blood is altered in patients with fibromyalgia. Clin Biochem. 2009 May;42(7-8):732-5.
  • 4129. Fujimoto S, Kurihara N, et al. Effects of coenzyme Q10 administration on pulmonary function and exercise performance in patients with chronic lung diseases.Clin Investig. 1993;71(8 Suppl):S162-6.
  • 4230. Malm C, Svensson M, et al. Effects of ubiquinone-10 supplementation and high intensity training on physical performance in humans.Acta Physiol Scand. 1997 Nov;161(3):379-84.
  • 4331. Braun B, Clarkson PM, et al. Effects of coenzyme Q10 supplementation on exercise performance, VO2max, and lipid peroxidation in trained cyclists.Int J Sport Nutr. 1991 Dec;1(4):353-65.
  • 4432. Nielsen AN, Mizuno M, et al. No effect of antioxidant supplementation in triathletes on maximal oxygen uptake, 31P-NMRS detected muscle energy metabolism and muscle fatigue.Int J Sports Med. 1999 Apr;20(3):154-8.
  • 4533. Weston SB, Zhou S, et al. Does exogenous coenzyme Q10 affect aerobic capacity in endurance athletes?Int J Sport Nutr. 1997 Sep;7(3):197-206.
  • 4634. Bonetti A, Solito F, et al. Effect of ubidecarenone oral treatment on aerobic power in middle-aged trained subjects.J Sports Med Phys Fitness. 2000 Mar;40(1):51-7.
  • 4736. Wolters M, Hahn A. Plasma ubiquinone status and response to six-month supplementation combined with multivitamins in healthy elderly women--results of a randomized, double-blind, placebo-controlled study.Int J Vitam Nutr Res. 2003 May;73(3):207-14.
  • 4838. Svensson M, Malm C, et al. Effect of Q10 supplementation on tissue Q10 levels and adenine nucleotide catabolism during high-intensity exercise.Int J Sport Nutr. 1999 Jun;9(2):166-80.
  • 4939. Ylikoski T, Piirainen J, et al. The effect of coenzyme Q10 on the exercise performance of cross-country skiers.Mol Aspects Med. 1997;18 Suppl:S283-90.
  • 5040. Kon M, Tanabe K, et al. Reducing exercise-induced muscular injury in kendo athletes with supplementation of coenzyme Q10. Br J Nutr. 2008 Oct;100(4):903-9.
  • 5141. Mizuno K, Tanaka M, et al. Antifatigue effects of coenzyme Q10 during physical fatigue. Nutrition. 2008 Apr;24(4):293-9. Erratum in: Nutrition. 2008 Jun;24(6):616.
  • 5242. Sandor PS, Di Clemente L, et al. Efficacy of coenzyme Q10 in migraine prophylaxis: a randomized controlled trial. Neurology. 2005 Feb 22;64(4):713-5.
  • 5343. Rozen TD, Oshinsky ML, et al. Open label trial of coenzyme Q10 as a migraine preventive. Cephalalgia. 2002 Mar;22(2):137-41.
  • 5444. Hershey AD, Powers SW, et al. Coenzyme Q10 deficiency and response to supplementation in pediatric and adolescent migraine. Headache. 2007 Jan;47(1):73-80.
  • 5552. Christen WG, Schaumberg DA, Glynn RJ, Buring JE. Dietary omega-3 Fatty Acid and Fish Intake and Incident Age-Related Macular Degeneration in Women. Arch Ophthalmol. Published online March 14, 2011. doi:10.1001/archophthalmol.2011.34
  • 5653. Rhone M, Basu A. Phytochemicals and age-related eye diseases. Nutr Rev. 2008 Aug;66(8):465-72. Review. PubMed PMID: 18667008.
  • 5754. Bartlett H, Eperjesi F. An ideal ocular nutritional supplement? Ophthalmic Physiol Opt. 2004 Jul;24(4):339-49. Review. PubMed PMID: 15228513.
  • 5855. Singh RB, Niaz MA, et al. Effect of hydrosoluble coenzyme Q10 on blood pressures and insulin resistance in hypertensive patients with coronary artery disease. J Hum Hypertens. 1999 Mar;13(3):203-8.
  • 5956. Hodgson JM, Watts GF, et al. Coenzyme Q10 improves blood pressure and glycaemic control: a controlled trial in subjects with type 2 diabetes.Eur J Clin Nutr. 2002 Nov;56(11):1137-42.
  • 6057. Henriksen JE, Andersen CB, et al. Impact of ubiquinone (coenzyme Q10) treatment on glycaemic control, insulin requirement and well-being in patients with Type 1 diabetes mellitus.Diabet Med. 1999 Apr;16(4):312-8.
  • 6158. Eriksson JG, Forsen TJ, et al. The effect of coenzyme Q10 administration on metabolic control in patients with type 2 diabetes mellitus.Biofactors. 1999;9(2-4):315-8.
  • 6259. Hidaka T, Fujii K, et al. Safety assessment of coenzyme Q10 (CoQ10). Biofactors. 2008;32(1-4):199-208. Review.
Laure Fourchaud
Laure Fourchaud, Auteur

Rédactrice scientifique - Expertise en nutrition et santé - Doctorat en physiologie de la nutrition - Chercheur pendant 6 ans.