Coriandre (Coriandrum Sativum): utilisations et bienfaits

-

Plante herbacée annuelle, d'odeur fétide, la coriandre pousse dans des terrains meubles et se cultive dans les jardins. Elle est originaire du Maroc. Ce sont les semences ou graines qui sont utilisées dans de nombreuses préparations culinaires.

Présentation

Coriandre : plante utilisée en phytothérapie.

Nom commun : Coriandre
Nom latin : Coriandrum Sativum
Famille botanique : Apiacées

Propriétés thérapeutiques

  • Digestif - stimulant : aérophagie, ballonnements, dyspepsies, hernie hiatale, mauvaise haleine
  • Tonique dans les cas d'asthénie
  • Reins : diurétique

Usages populaires

États fébriles adynamiques : fièvre typhoïde, grippe, affections colibacillaires, fièvres éruptives
Digestif : diarrhée, intoxications, dysenteries
Reins : diurétique
Système génital
Estomac : catarrhe, inflammations, ulcères, pustules
Système nerveux : euphorisant
Contre la Malaria

Dosages et posologie

  • Poudre : 2 à 5 grammes, dans du miel.
  • Infusion : une cuillerée à café de semences dans une demi-tasse d'eau bouillante, sucrée. A prendre après le repas.
  • Teinture : 10 g. de semences pour 80 g. d'eau-de-vie . 10 à 20 gouttes de cette teinture dans une tisane, après le repas.
  • Infusion : 1 cuillerée à soupe de fruits séchés pour un quart de litre d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes. Boire l'infusion chaude et sucrée au miel après les repas.

Alimentation

La coriandre est un aromate, qui est utilisé pour agrémenter des plats (viandes, omelettes, riz, purées de pommes de terre et gibier).

En pâtisserie, la coriandre peut être mêlée aux biscuits secs et au pain d'épices.

Elle est également ajoutée aux légumes en conserve, à certaines espèces de pains et de gâteaux. La coriandre peut être également confite dans du vinaigre pour aromatiser viandes et charcuteries.

Précautions et contre-indications

A forte dose, le suc de la plante fraîche, de même que l'essence extraite des fruits, peuvent provoquer une sorte d'ivresse (fatigue extrême, prostration, sommeil profond, hébétude et anesthésie).

Principes chimiques actifs

Les fruits de la Coriandre contiennent 1 à 12% d'eau, 11 à 12% de substances azotées, 13 à 17% d'huile, 0,20 à 1% d'essence, de l'acide malique, des substances mucilagineuses et résineuses, des chlorures, des phosphates de chaux.

L'Essence de Coriandre, extraite par distillation à la vapeur, est composée surtout de linalol, de géraniol, de paracymène, de pinène, de terpènes et d'aldéhydes. Cette essence sert à fabriquer des liqueurs et, en parfumerie et savonnerie, à obtenir le parfum du Muguet.

Autres usages

La coriandre est aussi utilisée en aromathérapie: Huile essentielle de Coriandre.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.