Curcuma : quelle posologie?

-

Le rhizome de curcuma, et plus singulièrement son composé principal, la curcumine, est réputé pour ses bienfaits thérapeutiques. Loin de la simple épice de cuisine, cette racine est un produit santé à part entière. Dans cet article, découvrez comment bien utiliser du curcuma et quelle posologie adopter.

Composition

Curcuma en poudre dans un bol : comme épice, il ne présente aucun risque de surdosage.

Le rhizome de curcuma se compose de :

  • curcuminoïdes (curcumine, desméthoxycurcumine, bidesméthoxycurcumine, gihydrocurcumine …),
  • huile essentielle (turmérone, déshydroturmérone, gingibérène, atlantone, curcuménol, bornéol, camphre, terpinène, cinéole, camphène …),
  • amidon,
  • vitamines (C, B1, B2, B3, B6, B9, E, K…),
  • minéraux (magnésium, calcium, potassium, cuivre, zinc…),
  • fibre.

Quels dosages?

En prévention

L'épice peut être utilisée en prévention afin de garder la santé. Dans ce cadre, l’utilisation d’une cuillère à café par jour et par personne est jugée satisfaisante.

Pour traiter les troubles digestifs

Avec le rhizome séché, la dose recommandée est de 1,5 à 3 g de curcuma par jour. Cela peut être atteint avec du curcuma alimentaire.

Avec de l’infusion, le dosage indiqué est de 2 infusions de 1 à 1,5 g de curcuma par jour.

Pour l’extrait fluide, les recommandations sont de 1,5 à 3 ml par jour.

La teinture mère de curcuma, quant à elle, demande une posologie de 10 ml par jour.

Soigner les inflammations

Avec un extrait normalisé en curcuminoïdes, le dosage est de 200 à 400 mg de curcuminoïdes, 3 fois par jour. Cette posologie du curcuma est difficilement accessible avec une consommation culinaire, le mieux étant de se tourner vers des extraits normalisés à 95 % de curcumine en comprimés ou en gélules.

Quelle utilisation?

Le problème du curcuma, c’est que les molécules de curcumine sont volumineuses. Dès lors, l’intestin humain les assimile assez mal. Il faut donc pallier cet inconvénient en utilisant correctement la curcumine.

Des études ont révélé que la curcumine est bien mieux absorbée en présence de poivre noir ou plus précisément en présence de pipérine, un des composants de ce poivre long. De plus, cette synergie est encore majorée par la présence d’une matière grasse. Certains spécialistes estiment que ce trio rend la curcumine 1000 fois plus biodisponible pour l’organisme.

Le rapport qui semble donner les meilleurs résultats est en rapport 1-9. Soit la posologie suivante de curcuma et de pipérine : un rapport de neuf doses de curcumine pour une dose de pipérine.

Selon toute vraisemblance, la curcumine a également un effet de synergie avec le gingembre et la cannelle.

Dans ce cas, le mélange d’épices répond à un équilibre 9-5-1. Soit neuf doses de curcumine, cinq doses de l’épice choisie et une dose de pipérine. Le mélange avec le gingembre est particulièrement intéressant pour ses vertus anti-inflammatoires, tandis que le mélange avec la cannelle est davantage indiqué pour une application régulatrice de la glycémie.

En cuisine à titre préventif ou en cure pour traiter un problème de santé en particulier, le curcuma est un complément sûr lorsqu’il est utilisé en respect des dosages.

En effet, il y a certaines précautions d'usage à respecter, avant de consommer du curcuma : Quels sont les dangers et contre-indications du Curcuma?

Pour vous aider également dans votre choix, vous pouvez, en vous rendant sur cet article, retrouver les différentes caractéristiques du curcuma et de la curcumine : Quelle est la meilleure curcumine?

Caroline Thomas
Caroline Thomas, Auteur

Rédactrice spécialisée en nutrition, bien-être et santé naturelle. Spécialiste certifiée en techniques de santé naturelle. Formation de coaching en nutrition et bien-être en cours de validation.