Figuier (Ficus carica): vertus et bienfaits

-

Le figuier ou Ficus carica est un arbuste appartenant à la famille des
Moracées. Originaire du bassin méditerranéen, le figuier est très présent dans le sud de la France. Cultivé depuis l'Antiquité pour son fruit, la figue, les feuilles et le suc laiteux offrent également des propriétés médicinales intéressantes. Découverte.

Présentation

Figuier (Ficus carica): vertus et bienfaits de cet arbuste.

Nom commun : Figuier
Nom latin : Ficus carica
Famille botanique : Moracées

Propriétés thérapeutiques

  • Feuilles:
    • Antiseptiques - cicatrisantes: verrues, plaies, furoncles, panaris, hémorroïdes
    • Favorise une bonne digestion
    • Anti-cellulites
  • Figue:
    • Maladies pulmonaires/des voies aériennes: pneumonie, asthme
    • Propriétés anti-inflammatoires
    • Inflammation de la muqueuse buccale: stomatite, gingivite
    • Vermifuge

Usages populaires

Digestif - laxatif : constipation chronique, troubles digestifs
Poumon - expectorant : asthme, bronchique
Dépuratif, tonifie l'organisme, anti-inflammatoire
Vermifuge à titre préventif et curatif
Émollient, adoucissant

Utilisation et posologie

En phytothérapie, ce sont les figues, le suc laiteux et les feuilles de figuier qui sont utilisés.

  • Infusion: 1 cuillère à café de feuilles de figuier séchées par tasse d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 3 à 4 tasses par jour.
  • Usage externe - cicatrisant - suc laiteux ou du fruit (plaies, furoncles, panaris): à appliquer directement sur la peau, en cataplasme.

Alimentation

La figue est riche en minéraux, oligoéléments et vitamines.

Elle peut être consommé crue ou cuite, incorporée dans des gâteaux. Les figues sèches sont également très populaires.

Précautions et contre-indications

Son usage est contre-indiqué pendant la grossesse et l'allaitement.

Principes chimiques actifs

Le figuier renferme du latex, de la tyrosine et de l'acide glutamique.

Les figues renferment des flavonoïdes, des polyphénols, des furocoumarines et des sesquiterpènes.

Autres usages possibles

Le figuier est également utilisé en gemmothérapie: Bourgeon de figuier.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.