Bourgeon de figuier (Gemmothérapie): bienfaits et posologie

-

Le figuier est un arbuste des régions méditerranéennes qui se plaît dans un climat doux, et son fruit était déjà bien connu dans l’Antiquité.
Le bourgeon de figuier favorise la motricité de l’œsophage, il est reconnu pour soulager les troubles digestifs de l'estomac. D'autres vertus médicinales lui sont également associées.

La plante et son histoire

Avec le raisin sec, le jujube et la datte, ils forment les « quatre fruits pectoraux » qui étaient inscrits autrefois dans la pharmacopée française en tant que remède contre les problèmes respiratoires tels que coqueluche, ou bronchites chroniques.
Le latex était lui aussi déjà utilisé, par exemple pour cailler le lait pour les fromages.

Présentation

Description

Bienfaits, posologie et contre-indications du bourgeon de figuier

Nom botanique : Ficus carica
Famille : Moracées
Terroir : sols rocheux, garrigues, bords des chemins, vignes et vergers, friches agricoles, terrains vagues
Organe récolté : bourgeons

Principaux constituants biochimiques 

Le figuier renferme de la tyrosine, de l'acide glutamique et des enzymes (latex). Les fruits contiennent des flavonoïdes, des sucres, des enzymes, du magnésium, du potassium et des furanocoumarines.

Les hormones végétales du bourgeon de figuier sont les suivantes : les auxines (croissance) et les gibbérellines (éclosion).

Propriétés

  • Régulateur émotionnel, anxiolytique
  • Anti-acide, anti-inflammatoire gastrique et intestinal

Indications

En interne

Le grand bourgeon de la sphère gastrique est le figuier (ainsi que le bourgeon de tilleul argenté à qui il pourra être associé) : acidité gastrique, hernie hiatale, acidité, brûlures, crampes, gastrites, voire ulcères. Il favorise la motricité de l’œsophage.

Dans les séquelles d’ulcère duodénal, il est possible d’alterner un jour sur deux le bourgeon de figuier avec le bourgeon d’aulne glutineux. Mais il agit aussi sur l’origine émotionnelle des inflammations digestives. En effet, il équilibre le cerveau et l’hypothalamus, et apaise névroses, stress, angoisses, anxiété, idées fixes, vertiges, spasmophilie, voire dépression nerveuse,Tics Obsessionnels Compulsifs (Tocs). Il peut être associé au bourgeon d'aubépine.

Il aurait également une action contre les migraines, voire sur des séquelles de traumatisme crânien et d’hématome intracrânien qu’il aiderait à résorberIl sera pris aussi le soir, pour préparer au sommeil en cas d’insomnie.

Sur l’intestin, le bourgeon de figuier sera indiqué sur les terrains de colite, colopathie fonctionnelle voire maladie de Crohn ou Recto-Colite Hémorragique (RCH). Et le Dr Pol Henry le conseillait en cas d’anémie.

Au niveau articulaire, Pol Henry le conseillait aussi contre la polyarthrite de l’adolescent.

En application locale

Pas d’usage connu.

Dosages et posologie

  • Adulte /adolescent - macérat-mère : 5 à 10 gouttes le soir au coucher dans un verre d’eau. Dilution 1 D : 50 gouttes 2 fois par jour dans un verre d’eau. Cure de 3 semaines.
  • Enfant (à partir de 5 ans) - macérat mère : 1 goutte pour 10 kg dans un verre d’eau chaude, une seule fois par jour. Dilution 1 D : 20 gouttes le matin voire matin et soir, dans un verre d’eau chaude. Cure de 3 semaines.

Contre-indications

Le macérat mère de bourgeon de figuier ne doit pas être administré en concomitance avec des anti-coagulants ou de l'aspirine.

Pendant la grossesse, il est recommandé de ne pas dépasser la dose de 5 gouttes par jour.

Effets secondaires

Aucun effet secondaire connu.

Autres usages possibles

Le figuier est également employé en phytothérapie: Figuier (Ficus carica).

Bibliographie

La phytothérapie rénovée, Docteurs Max TETAU et Claude BERGERET, éditions Maloine, Paris 1983
Rajeunir nos tissus avec les bourgeons, Docteurs Max TETAU et Daniel SCIMECA, éditions Guy Trédaniel, Paris 2005
Nouvelles cliniques de gemmothérapie, Dr Max TETAU, éditions Similia 2004
Gemmothérapie les bourgeons au service de la santé, guide pratique familiale, Stéphane Boistard, éditions de Terran, Escalquens 2016
Traité pratique de phytothérapie, Dr Jean-Michel Morel, éditions Grancher, Paris 2008
Petit Larousse des Plantes qui Guérissent, 500 plantes, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2013
Larousse des plantes médicinales, éditions Larousse, Paris 2013
L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices alimentaires et médicinales, Gérard Ducerf, éditions Promonature, 3 volumes, Briant 2007-2009

Thierry Folliard

Naturopathe depuis 2009. Auteur de plusieurs livres dont la bible Larousse des huiles essentielles (2016) et l’ABC de l’herboristerie familiale (2009).