Gelée royale: danger et contre-indications

-

Si la gelée royale présente de nombreux bienfaits santé, il n’en reste pas moins que ce produit naturel doit être consommé avec prudence. En effet, avant de commencer une supplémentation, il est recommandé de se renseigner sur ses effets secondaires. Gelée royale : quelles contre-indications et quel danger?

Quelles précautions d'usage?

Réactions anaphylactiques – Asthme

Abeilles en train de fabriquer de la gelée royale : contre-indications et danger de cette substance.

Des crises d’asthme et des réactions anaphylactiques ont été rapportées1‌. Ces crises se sont déclenchées à la première prise de gelée royale ou après plusieurs supplémentations.

Les manifestations possibles sont: rhinite, toux, éternuements, œdème au visage, hypotension, oppression de  la cage thoracique, respiration sifflante.

La principale contre-indication à la consommation de gelée royale concerne les personnes souffrant d'asthme et d'allergies au venin d’abeille. Les personnes allergiques à un produit de la ruche, ainsi qu’aux fleurs de la famille des marguerites et des pissenlits doivent également s’abstenir d'en consommer.

Cancer hormono-dépendant

La gelée royale a une action ostrogen-like. Elle est également susceptible d'augmenter les taux de testostérone.
Aussi est-elle contre-indiquée dans les cas de cancer hormono-dépendants (sein, utérus, ovaires, prostate…).

HIV

En raison de la présence de néoptérine, parfois à l’état de trace, elle peut accélérer la dégradation de l’état de santé des patients infectés par le HIV.

Quels sont les effets secondaires?

Enfin, un cas de colite hémorragique a été rapporté après 3 semaines de  consommation de gelée royale1.

Grossesse : quelles recommandations?

Femmes enceintes

Il n’existe pas de contre-indications envers les femmes enceintes. Cependant, elles doivent la consommer avec prudence et bien évidemment ne pas en prendre si elles répondent aux contre-indications allergiques de la gelée royale précédemment citées.

Femmes allaitantes

Sa consommation ne semble pas être contre-indiquée chez la femme enceinte si aucun terrain allergique n’est présent dans la lignée familiale. Il reste cependant prudent de demander conseil à votre pharmacien ou médecin.

Et pour les enfants?

Une complémentation en gelée royale ne semble pas représenter de danger pour les enfants. Une méta-analyse a montré le bénéfice de laits maternisés enrichis en gelée royale auprès des enfants nés prématurément, présentant un faible poids de naissance2.
Ici aussi, il est nécessaire de prendre avis auprès de votre pédiatre ou pharmacien.

Bénédicte Moulin

Naturopathe et Nutritionniste. Titulaire d'un DESS de Nutrition. Naturopathe agréé FENA depuis 2015. Spécialisée en diététique, phytothérapie et compléments alimentaires.