Genêt à balais (Cytisus Scoparius): propriétés et utilisation

-

Grand arbuste, qui fleurit à la fin du printemps, le genêt à balais pousse dans les bruyères les clairières, les bois clairs et les coteaux incultes. Il est très répandu dans toute la moitié occidentale de l'Europe. En phytothérapie, les fleurs sont essentiellement utilisées.

Présentation

Genêt à balais : arbuste utilisé pour ses propriétés médicinales.

Nom commun : Genêt à balais
Nom latin : Cytisus scoparius
Noms populaires : Brande, juniesse.
Famille botanique : Papilionacées

Propriétés thérapeutiques

  • Reins : rétention hydrique
  • Cœur : régulation du rythme cardiaque
  • Antivenimeux

Usages populaires

  • Reins : diurétique, hydropisie, néphrite, gravelle, albuminurie, rhumatismes, goutte, pyrexie
  • Circulatoire : œdème
  • Foie : hépatite chronique, engorgements mésentériques et viscéraux, cyanose
  • Peau : dermatoses, affections scrofuleuses
  • Poumon - Stimulant : pleurésie, pneumonie, bronchopneumonie, grippe
  • Cœur : tonicardiaque, troubles de l'appareil neuromusculaire
  • Génital : hémorragies utérines
  • Fébrifuge

Utilisations et dosages

  • Vin diurétique - cendres : faire macérer 50 g de ces cendres, tamisées, dans 1 litre de vin blanc pendant 24 h. Prendre 3 à 5 verres par jour.
  • Infusion de fleurs : 1 cuillère à soupe de fleurs séchées pour 1 tasse d'eau. Prendre 2 à 4 tasses par jour, sucrer si nécessaire.
  • Infusion de fleurs - tonicardiaque, diurétique : 10 à 25 g par litre d’eau bouillante. Prendre 2 à 4 tasses par jour.
  • Tisane diurétique, stomachique, digestive, tonique, hépatique : dans 750 g d'eau, ajouter 15 g de racines de pissenlit, 15 g de baies de genêt. Faire bouillir jusqu'à réduction du tiers. Boire 2 tasses par jour de tisane chaude, sucrée au miel.
  • Macération : laisser macérer pendant 24h 30 à 60 g de cendres tamisées dans un litre de vin blanc. Prendre 4 à 5 verres par jour.
  • Décoction de jeunes pousses : 25 à 60 g par litre d’eau.
  • Vin de cendres : 60 grammes de cendres infusées à froid pendant 48 heures, dans 1 litre de vin blanc. Filtrer, prendre 60 à 100 grammes de ce vin, 2 fois par jour avant les repas.

Alimentation

Les boutons floraux du genêt à balais, comme ceux du câprier, peuvent être confits dans du vinaigre.

Précautions et contre-indications

Le genêt à balais ne doit pas être confondu avec le genêt d’Espagne, très toxique et qui peut provoquer des troubles cardiaques et digestifs.

Principes chimiques actifs

Les fleurs du genêt à balais sont diurétiques car elles comportent un ensemble de flavonoïdes.

L'action antihémorragique des rameaux peut s'expliquer par la présence de l'hydroxytyramine (ou dopamine), molécule utilisée dans les services de réanimation (défaillances cardio-circulatoires).

Autres usages possibles

Le genêt à balais est également utilisé en élixir floral: Élixir floral contemporain: Genêt.

Bibliographie

Secrets d’une herboriste. Marie-Antoinette Mulot, éditions du Dauphin, 2015
Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paul Fournier, éditions Omnibus, 2010
Livre des bonnes herbes. Pierre Lieutaghi, Actes Sud, 1999
Précis de phytothérapie : Essai de thérapeutique par les plantes françaises. Henri Leclerc, Masson et Cie Editeurs, 1935
La phytothérapie : Se soigner par les plantes. Docteur Jean Valnet, Hachette, 1968
La santé à la pharmacie du Bon Dieu. Maria Trében, Ennsthaler, 2000

Collectif thérapeute

Un ensemble de thérapeutes ont participé à cet article.