Griffe du chat: bienfaits, posologie et effets secondaires

-

La griffe du chat ou Uncaria tomentosa / guianensis /cat's claw est une liane des forêts tropicales. Elle est considérée comme plante sacrée par les tribus d’Amazonie. Ils utilisent son écorce interne pour soulager entre autre, les douleurs arthrosiques et les troubles inflammatoires mais aussi contre les maux de l’esprit. Depuis la fin du XXème siècle, elle est devenue populaire en Europe et Amérique du Nord. Découverte des bienfaits, de la posologie et des effets secondaires de la griffe du chat.

Présentation

Griffe du chat/cat's claw: bienfaits, posologie et effets secondaires de cette plante.

En raison de sa richesse en principes actifs, alcaloïdes, glycosides, flavonoïdes, tanins, les ethnobotanistes la classifient parmi les plantes médicinales.
C’est son écorce interne qui est employée pour traiter les douleurs articulaires, réduire les symptômes inflammatoires, booster l’immunité

La griffe du chat ne doit pas être confondue avec la griffe du diable (Harpagophytum).

Propriétés et vertus

Douleurs articulaires

L’étude de Piscoya J.1 a étudié les effets de 100 mg / jour de griffe du chat pendant 4 semaines. Dès la 1ère semaine, les douleurs articulaires du genou lors des mouvements sont significativement moindres.
Par contre, il n’y a pas d’évolution au repos, durant la nuit, ni au niveau de l’enflure du genou.

Résultats confirmés par une autre étude2 comparant la prise de glucosamine avec la griffe de chat (300 mg 2 fois par jour) associée à la maca. La réduction de la douleur arthrosique était significative, voire supérieure à la glucosamine.

Par ailleurs, les tests in vitro n’ont pas montré de différences entre les 2 espèces U. tomentosa et U. guianensis.

Les processus inflammatoires conduisent à une dégradation du cartilage articulaire.
Or, une étude montre que la combinaison de griffe du chat, réducteur de l’activité des TNF-alpha, et de Lepidium meyenii, activateur des IGF-1, accroît la synthèse de nouveaux chondrocytes et donc de régénération du cartilage. Les deux exercent ainsi un effet chondroprotecteur efficace3.

Polyarthrite rhumatoïde

Les propriétés anti-inflammatoires de la griffe du chat permettent de réduire l’usage d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens. Combinée avec une supplémentation en acides gras oméga-3, cette plante semble être un remède efficace dans la prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde4.

Prise seule, elle entraîne une réduction significative de la douleur après 24 semaines de supplémentation.Tandis que le bénéfice concernant le nombre d’articulations sensibles reste modeste5.

Système immunitaire

L’extrait standardisé de griffe du chat stimule la phagocytose des macrophages. Par contre il est sans effet sur la synthèse d’interleukine-12 par les macrophages.
La griffe du chat module essentiellement la réponse immunitaire par le biais des macrophages6.

Dans le cas du virus de la dingue7, elle réduit le nombre de monocytes infectés par le virus, diminue la réponse des TNF-alpha et IFN-alpha. Tandis que l’IL-10 est activé. D’où un rôle immuno-modulateur de cette plante.

Cancer

L’équipe de Chang AC8 a étudié les effets de différentes extractions de griffe du chat sur des cellules cancéreuses humaines. L’extrait obtenu par l’acétate d’éthyle induit l’apoptose des cellules cancéreuses dans le cas de la leucémie.

D’autre part, elle s’est montrée également capable d’inhiber la prolifération de ces cellules9.
Ces effets seraient le fait des d’alcaloïdes présents dans l’écorce interne mais aussi de bêta-sitostérol et de catéchines.

Propriétés Antioxydantes - Anti-inflammatoires

Les bienfaits de la griffe du chat ne s'arrêtent pas là.

Lors de stress oxydatif, elle exerce une activité antioxydante qui protège les cellules de la dégénérescence10.
La griffe du chat agirait par une inhibition des TNF-alpha et de la production de nitrite ainsi que comme antioxydant11. La variété Uncaria guianensis montre une activité antioxydante supérieure alors que Uncaria tomentosa est davantage anti-inflammatoire.

Ses propriétés anti-inflammatoires s’exercent sur l’ensemble des réactions inflammatoires du corps : articulations, tendons, intestins, en cas de maladie de Crohn, de maladie d'Alzheimer... Tout en favorisant la cicatrisation des tissus.

Coup de soleil

La griffe du chat possède diverses activités biologiques dont celle de pouvoir régénérer l’ADN. Cette dernière est ainsi mise à profit pour réduire l’apoptose de cellules cutanées après exposition aux UVs et stimuler concomitamment la réparation de l’ADN12.
L’étude conclut que cette plante serait à considérer comme base naturelle dans les écrans solaires.

Différentes formes

La variété Uncaria tomentosa est celle principalement proposée en supplémentation.
La griffe du chat est disponible sous forme d’écorce pour les décoctions, en poudre, gélules ou extraits.
Dans le cas d’extraits, optez pour des extraits standardisés garantissant un taux de 3% d’alcaloïdes ou 1,3 % d’oxindoles pentacycliques par dose.

Posologie et utilisation

Extrait: 1 à 2 ml / jour, 1 à 3 fois par jour.

Gélules: 250 mg, 1 à 3 fois par jour.

Décoction: faire bouillir 1 à 25 g de poudre d’écorce de griffe du chat dans 25 cl d’eau pendant 10 min. Filtrez et buvez 1 à 3 tasses par jour.

Une cure de griffe du chat dure en moyenne 3 mois.

Précautions d'emploi

Contre-indications

La griffe de chat est contre-indiquée dans les cas suivants :

  • maladies auto-immunes, telles que sclérose en plaques, lupus….
  • enfants de moins de 6 ans;
  • femmes enceintes et allaitantes.

Effets secondaires

De légers troubles intestinaux ont été parfois rapportés.

Interactions médicamenteuses

La griffe de chat peut présenter certaines interactions médicamenteuses:

  • traitement pour l’hypertension artérielle, bien que la griffe du chat ne contienne qu’en quantité infime des substances aux effets hypotenseurs;
  • immuno-suppresseurs, lors de greffes d’organes.

Questions fréquentes

Griffe du chat: qu'est-ce que c'est?

La griffe du chat ou Uncaria tomentosa est une plante médicinale. Elle offre de nombreuses propriétés et vertus thérapeutiques.

Pourquoi en prendre?

- Réduction des douleurs articulaires
- Effets bénéfiques sur la polyarthrite rhumatoïde
- Régulation du système immunitaire
- Participe à la lutte contre le cancer
- Activités anti-inflammatoire et antioxydante
- Protection de la peau

Quelles sont les mises en garde?

La griffe du chat est contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 6 ans et les personnes présentant des maladies auto-immunes. Elle peut aussi interagir avec certains médicaments.

Bénédicte Moulin

Naturopathe et Nutritionniste. Titulaire d'un DESS de Nutrition. Naturopathe agréé FENA depuis 2015. Spécialisée en diététique, phytothérapie et compléments alimentaires.